« I’m Google », un Tumblr qui relie les images entre elles

I'm Google

I'm GoogleOn trouve de tout sur Internet, c'est bien connu. L'image ne fait pas exception. Certains artistes s'en donnent à cœur joie et proposent une expérience résolument différente de notre approche de la toile, c'est le cas du Tumblr "I'm Google". Il vous fera visiter les photos du web comme jamais vous ne les avez vues.

L’idée de l’artiste Dina Kelberman est de proposer des suites d’images toutes interconnectées. Par quoi ? Comment ? A vous de le découvrir ! Alors, prêt pour un voyage interminable au milieu des photos du web ?

Tel l’appel des sirènes – dixit Robert Krulwich de NPR -, « I’m Google » vous entraînera dans les méandres du Net. Pourquoi ce blog a-t-il un tel pouvoir sur les visiteurs ? Parce qu’il en appelle à notre amour de l’organisation. « Il est plus facile d’appréhender notre univers si on le catalogue ».

Pour vous perdre dans ce labyrinthe de photos, c’est par ici.

[theverge]

[i’m google]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et si ont joué a « trouver l’article » 😀 C’est dingue comme j’arrive pas a apprécié Gizmodo…Alors que les article sont pas si dégueu !

    1. @leo
      Exactement, les articles ne sont pas tous à jeter comme le dise certains, c’est surtout le confort de navigation qui est vraiment à mettre à la poubelle, des pubs partout, le site qui se rafraichi sans cesse, les articles qui sautes parce-que y’a tellement de pub qu’elles n’ont pas le temps de charger, pour moi qui suis webmaster c’est une honte, pour corrompre à ce point le site le boss doit vraiment aimer l’argent…je me demandes si GIZMODO US n’aurait pas son mot à dire là dedans…. Bref je penses que c’est une personnes qui mérites à ne pas être connu…

  2. Si j’ai bien compris l’artiste a mis un système qui cherche des images similaires aux précédents (via le système de google), mais cela se fait en direct ? c’est donc infini ?

  3. En version mobile Gizmodo n’est pas envahi de pub.
    Et les rageux peuvent aussi aller se faire pendre, leurs états d’âme on s’en contrefiche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité