L’hypothèse de la diminution de la profondeur par textos interposés !

Looser

LooserAlambiqué n'est-il pas... et pourtant, c'est une réalité ! Vous haïssez ce collègue qui passe son temps à envoyer des textos ? Vous allez pouvoir lui rabattre le caquet puisque cela fait de lui une personne 'peu profonde'. 

Les gens qui envoient plus de 100 textos par jour (petite parenthèse, comment font-ils !) sont donc superficiels. Ils sont plus intéressés par la richesse et leur image, et dotés d’un comportement généralement moins éthique.

Des chercheurs de l’Université de Winnipeg ont analysé 2 300 étudiants de première année de psychologie (ce qui explique le nombre de messages… faut bien s’occuper en amphi). Les résultats affirment que ceux qui bombardent de textos ont 30% de chance de ne pas vouloir d’une vie ‘éthique, fondée sur des principes’.

Ces derniers sont d’ailleurs également plus partiaux. Les chercheurs supposent que de passer la journée le nez collé à leurs téléphones les rend moins enclins à la réflexion et à l’ouverture. Promptement résumé, envoyer trop de textos nous fait manifestement devenir c***.

Nous sommes donc face à cette réalité, l’hypothèse de la diminution de la profondeur par textos interposés. Vaste programme.

[CBC]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. >Les gens qui envoient plus de 100 textos par jour […] et dotés d’un comportement généralement moins éthique.
    >ont 30% de chance de ne pas vouloir d’une vie ‘éthique, fondée sur des principes’.

    30% = tous le monde….Bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité