Test : Ultrathin Keyboard mini, Logitech offre un clavier à l’iPad mini

Ultrathin Keyboard mini

Ultrathin Keyboard miniOffrir un clavier physique à son iPad mini, une régression ? Le débat mérite d'être ouvert : et si la tablette tactile ne pouvait pas assurer tous les usages promis ? Et si elle était parfois vouée à être rattachée à un clavier, de l'acabit de cet Ultrathin Keyboard mini proposé par Logitech ?

Tout juste lancé par Logitech, l’Ultrathin Keyboard mini vient s’inviter dans la jungle des claviers pour iPad, un marché déjà très largement représenté, aussi bien par les poids lourds de l’industrie que par des petits nouveaux souvent très efficaces sur la question du design produit.

C’est quoi ?

Un clavier externe pour iPad mini, qui va venir se connecter via Bluetooth à l’iPad mini d’Apple.

Un coup d’oeil sur la fiche technique

L’Ultrathin Keyboard mini s’offre le luxe de disposer d’un revêtement et d’une finition identiques à celle de l’iPad mini d’Apple. Pour ne rien gâcher, le clavier ne pèse que 208 g, et se relie à la tablette d’Apple via Bluetooth, sans tirer sur sa batterie outre-mesure. Il est à la fois décliné en noir et en blanc, et se recharge via USB.

Pourquoi c’est bien ?

  • Le clavier n’aligne pas les touches comme le ferait un clavier classique. Déroutant ? Au début, sans doute. Et puis, après, vous remerciez Logitech d’avoir rajouté quelques touches spécialement pensées pour iOS et ses raccourcis : une touche servira à revenir au bureau d’iOS, une autre à lancer Safari, une autre encore à lancer Siri, tandis que les raccourcis clavier classiques sont directement repris d’OS X.
  • Le concept est astucieux : en fonction, ce clavier dispose d’un emplacement réservé à l’iPad mini, placé comme vous avez pu le voir très près des touches. Inutilisé, il peut embrasser l’iPad mini, et se “coller” à lui grâce à une bande magnétique tirant partie des aimants nichés dans la tranche de l’iPad mini. Une fois rattaché à la tablette tactile d’Apple, le clavier donne l’impression d’être complètement intégré, tel un clavier de netbook.
  • Son prix ? 79,99€. De notre point de vue, et vu la qualité de finition du produit, ça nous semble des plus honnêtes.
  • Son autonomie annoncée est de 3 mois pour un seul cycle de charge, à raison d’une utilisation quotidienne de 2 heures. Bien sûr, nous n’avons pas attendu tout ce temps pour publier notre test. Parallèlement à cela, nous n’avons rechargé ce clavier qu’une seule fois, et l’avons utilisé TRES longuement.

Pourquoi ça aurait pu être mieux ?

  • Contrairement au Keyboard Folio pour iPad mini, toujours de Logitech, l’Ultrathin Keyboard mini n’offre aucune sorte de protection. Constamment à nu, de même que l’iPad mini, il devrait disposer de sa propre pochette de rangement si vous voulez lui éviter de fâcheuses rayures.
  • L’espacement des touches est réduit, et lors des premières minutes d’utilisation, il est littéralement impossible d’éviter les fautes de frappe.
  • L’emplacement pensé pour l’iPad mini est un peu trop proche du clavier. La réduction des dimensions entraîne forcément ce genre d’écueils : difficile d’éloigner la tablette d’Apple des touches du clavier, et par extension, d’être en mesure de tapoter sur ces mêmes touches en ayant le recul idéal sur l’écran de l’iPad mini. L’angle d’inclinaison est trop faible.
  • La touche Q du clavier est bien trop grande, la touche M bien trop petite. Le résultat est sans appel : ces 2 touches entraînent des fautes de frappe, même lorsque l’on a (enfin) pris le coup. D’une manière générale, l’Ultrathin Keyboard mini va vous demander un peu d’entraînement…

Ça nous a étonné

Il est quand même TRÈS léger, ce clavier. Au point de bouger avec l’iPad mini lorsque l’on a tendance à tapoter avec un peu trop d’ardeur. C’est bien la première fois qu’on se plaint de la légèreté d’un produit, tiens !

Et alors, j’achète ?

Ceux étant amenés à voyager assez régulièrement vont adorer ce clavier , qui résonne comme LA solution qui permet enfin de laisser son PC portable dans son sac lors des trajets en train ou en avion. Travailler sur une si petite configuration pourra sembler déroutant au début, mais une fois la taille des touches assimilées, c’est un vrai bonheur de jouir d’une configuration à la fois solide sur le plan de l’autonomie (l’iPad mini fait des miracles sur ce point), mais également légère.

Enfin, sur le plan esthétique, l’Ultrathin Keyboard mini ne démérite pas une seconde. Vu son prix (79,99€), il serait vraiment dommage de se priver !

no images were found

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité