Oui, nous cultivons les reins !

Greffe

GreffeOn peut cultiver énormément de choses, des pommes de terre, des navets, des carottes (oui, nous avons des envies de pot-au-feu) et également... Des reins ! Jusqu'où ira-t-on ? On vous le demande !

Promptement résumé, pour la première fois, un rein totalement conçu en laboratoire a été développé et transplanté avec succès sur un rat. L’organe est parfaitement fonctionnel et pourrait un jour vous sauver la vie.

Une équipe de chercheurs de l’Hôpital général du Massachusetts a récupéré les cellules de reins de rats grâce à un procédé chimique. Ils l’ont ensuite fait pousser  en utilisant une combinaison de cellules souches humaines.

L’équipe a placé cette structure dans une chambre en verre alimentée en oxygène et en nutriments (oui, de l’engrais à rein). Des tubes ont par la suite été fixés à l’artère rénale, aux veines et à l’uretère, tubes dans lesquels s’écoulaient des cellules souches humaines et des cellules de rein de rats nouveau-nés.

Après de nombreuses tentatives infructueuses, l’équipe a finalement réussi cet exploit, créer un rein fonctionnel en deux semaines. Certes l’organe est capable de traiter l’urine, mais en comparaison d’un rein organique, il n’est efficace qu’à hauteur de 10%.

Evidemment, le but est d’améliorer cette statistique et de porter la découverte sur l’espèce humaine. Si cette technologie peut être adaptée à taille humaine, les patients souffrant d’insuffisance rénale, qui sont actuellement en attente d’une greffe, pourraient théoriquement recevoir un organe cultivé à la demande.

Dans un monde futuriste, ces greffes pourraient être produites à partir de dérivés des cellules du patient,  idéal pour surmonter les pénuries d’organes et la prise de médicaments immunosuppresseurs à long terme.

Bienvenue dans l’agriculture du futur. C’est excitant !

[Nature via New Scientist ]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oui, Florence merci d’avoir relayer cette info pas très fraiche car ce n’est pas la première tentative de duplication organique.

    Les cellules souches, les « fameuses » cellules capables de s’identifier et de réparer/créer un organe…

    Problème d’éthique… nous aurons forcément des travers, voire des détournements de cette technique…. Mais si celle-ci peut sauver des millions de gens de maladies coriaces, ou « incurables », alors qu’attendez-vous les laboratoires, au lieu de vous goinfrer sur des molécules déjà rentable,t depuis des années…(paracétamol, zomigoro,….)

    En espérant pouvoir un jour entendre:  » oui M.X vous avez un cancer du pancréas, celui-ci il y a 20 ans été fatal, maintenant grâce au cellule souche on va en remettre un neuf… »

    Wait & see….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité