Les netbooks, morts d’ici 2015 ?

netbook

netbookLe cabinet d’analyse IHS iSupply ne donne pas cher de la peau des netbooks, ces ordinateurs portables aux dimensions réduites. Selon le cabinet, les netbooks auront disparu d'ici à 2015.

Encore en vogue il y a quelques années de cela, les netbooks n’auront pas su évoluer et s’affirmer sur le marché. Entre temps, les tablettes tactiles sont arrivées, et leur ont coupé l’herbe sous le pied. C’est d’ailleurs le constat dépeint par le cabinet d’analyse IHS iSupply, qui affirme que le marché des netbooks devrait s’éteindre d’ici 2015.

Aussi, il est intéressant de constater que les netbooks ne sont pas créateurs de valeur pour les constructeurs, au point d’être « déconseillés » à la fois par les revendeurs, et par Intel !

Pour en savoir plus sur ce sujet, rendez-vous chez nos collègues de Silicon.fr.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ah ouais « déconseillés à la fois par Intel » ?
    A titre d’information Intel a annoncé des portables tactiles à partir de 200$ à base d’Atom Bay Trail sous Windows 8 d’ici la fin de l’année, par la voix de son CEO Paul Otellini.
    Vous avez dit quoi ? netbook ? Ils n’existenont plus sous leurs anciennes formes, ça c’est certain.
    Et n’oublions pas les smartbooks qui si dans le passé n’ont pas été concluant, mais avec l’arrivée de processeur ARM en Octo core et autre avec une horloge plus élevée, et un Android 5 ou une distribution populaire comme Ubuntu, la donne change maintenant.
    Et le succès du Chromebook pour Acer et Samsung qui se vend comme des petits pains, le cabinet d’analyse IHS iSupply, ils y ont pensé aussi.
    Bref, pas besoin de passer par eux pour savoir que les ventes de PC sont en berne, malgré les Ultrabooks même à 600€.
    Le temps est pour des machines réactives avec un bonne autonomie à un prix raisonnable, pas juste de zolie engin copié à l’écosystème Apple, sans vraiment réfléchir à ce qu’attend le client potentiel d’un PC.
    Le temps est arrivé pour les constructeurs d’être réaliste, fini les grandes marges (nous sommes en crise), il faudra aussi qu’il se résoudre à assembler au plus juste (pas de machine anémique et bridé d’un proc de la préhistoire, une licence de Windows bidon, mais au moins un window 8 vraiment à bas prix (effort de Microsoft) ou un os libre et gratuit (une distribution Linux interressante et populaire comme Ubuntu). Fini les bricoles des assembleurs pour des machines peut évoluant aussi.
    Le problème actuel ne concerne pas sur les netbooks, mais le PC en général, des PC dans les foyers il en a déjà pas mal, ils vont pas acheter juste pour avoir du neuf comme ça, mais par nécessité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité