Interdiction de revendre ou louer les Google Glasses

Google Glasses

Google GlassesGoogle a en toute logique développé une politique restrictive au possible concernant les premiers exemplaires de ses Glasses.Par exemple, il est interdit de les revendre ou de les louer à un tiers.

Les éditions « Explorer » des Google Glasses viennent tout juste d’être envoyées à une poignée de chanceux. Pas bête, Google a pensé à se protéger et à anticiper les possibles débordements. Ainsi, il n’est pas possible de revendre les Google Glasses, de même qu’il est interdit de les louer à un tiers.

Dans le cas où les utilisateurs des premiers modèles des lunettes connectées de Google viendraient violer l’une de ces règles, le constructeur se réserverait alors le droit de les désactiver. Carrément. Et inutile ensuite d’aller demander un remboursement ou une aide du service après vente !

Déjà, des exemplaires de Googles Glasses sont arrivés sur eBay, dont un ayant dépassé la barre des 90 000$. Mais la vente fut finalement annulée.

[mashable]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Non mais on marche sur la tête, là !
    Si j’achète un objet, alors cet objet M’APPARTIENT, et j’en fait CE QUE JE VEUX (dans le respect de la loi bien sûr). Ce n’est pas à une société privée de décréter ce qui est autorisé ou non.
    N’importe quoi.
    Et le pire dans l’histoire : nos politiques qui ne font rien pour remédier à ce genre de comportement. Grrr…

  2. Merci de relire l’article avant de parler sans savoir.

    une politique restrictive au possible concernant « les premiers exemplaires ».
    De plus une société peut vendre le Fructus le consommateur en aura l’usus mais pas l’usufruit , ce n’est pas différent d’un jeux vidéo style diablo vendue sans abonnements mais qui évolue et donc si l’on est pas d’accord avec les nouvelles chartes ne nous autorise aucun accès offline .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité