Orbital Sciences : l’espace public devient de plus en plus privé

orbital sciences cygnus

orbital sciences cygnusPour mettre un satellite en orbite ou envoyer une capsule ravitailler la Station spatiale internationale, il n'y a plus besoin que des gouvernements forts demandent un effort national. Il suffit simplement de décrocher son téléphone et de demander à des sociétés privées si elles ont un vol libre dans les 10 prochaines années. Aujourd'hui, Orbital Sciences Corp vient de réussir son premier vol d'essai en envoyant sa fusée Antares embarquant 3,8 tonnes de charge en orbite autour de la Terre.

Orbital Sciences est une des 2 sociétés (l’autre s’appelle SpaceX) à avoir décroché un contrat avec la NASA pour ravitailler la Station spatiale internationale tant que les États-Unis n’ont pas de navette ou de capsule exploitable. Ce soir, Orbital Sciences a réussi à placer en orbite une fausse capsule Cygnus pour le lancement d’essai de leur fusée Antares.

Le vol d’essai de la fusée Antares était initialement prévu, il y a plus d’un an. Le lancement a été effectué depuis le centre spatial Wallops (c’est son nom) qui se trouve sur une île au large de la Virginie. Hélas, la construction de ce nouveau centre spatial a pris du retard et ensuite, il lui fallait un certain nombre de certifications qui ne peuvent pas être délivrées du jour au lendemain.

Le lancement était prévu mercredi, mais comme la malchance a décidé de s’acharner sur Orbital Sciences, le vol d’essai a encore été retardé 2 fois. La première fois, dix minutes seulement avant la mise à feu, un des tuyaux relié au pas de tir s’est séparé trop tôt. Un autre lancement a donc été programmé samedi soir, mais celui-ci a été une nouvelle fois annulé à cause de mauvaises conditions météorologiques (des vents violents)

antares cygnusAujourd’hui, la fusée Antares, un monstre de 40 mètres de haut, de 3,9 mètres de diamètre, a pu s’élever dans le ciel avec à son bord une réplique de la capsule Cygnus, soit une charge équivalente de 3,8 tonnes. Après la séparation des 2 étages de la fusée, la mise en orbite s’est effectuée sans accros 10 minutes seulement après le lancement à 257 km au-dessus de nous.

Après ce succès, (et quelques tests), Orbital Sciences devrait avoir l’autorisation de programmer un nouveau lancement avec à son bord une véritable capsule Cygnus qui transportera 2 tonnes de fret à destination de l’ISS. Par contre, pas de retour prévu pour la capsule Cygnus, puisqu’elle se désintègrera dans l’atmosphère.

On ne s’en rend pas compte, mais il était impensable d’imaginer il y a quelques années qu’une société privée parvienne à construire une fusée, un pas de tir, une capsule de manière autonome. Aujourd’hui, il y a maintenant 2 sociétés qui sont capables d’un tel exploit. L’espace n’a jamais été aussi facile d’accès malgré tous les risques que cela comporte et c’est une excellente nouvelle. Bravo Orbital Sciences ! [Orbital]

Photo : NASA/Bill Ingalls

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je fais plus confiance à Orbital Sciences qu’à Space X, car ils ont tout de même une plus grande expérience que ces derniers en matière de spatial avec notemment les fusées Pegasus et Taurus, utilisées depuis quelques années déjà. Space X débute à peine, et leur fusée Falcon 9 est une véritable usine à gaz avec ses 9 moteurs !

  2. « la mise en orbite s’est effectuée sans accros… »
    L’orthographe a pris un sérieux accroc.
    Un space cake aurait-il fait décoller le rédacteur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité