Test : Luigi’s Mansion 2, sublime chasse aux fantômes sur 3DS ?

Luigi's Mansion 2

Luigi's Mansion 2Nintendo nous aura surpris en annonçant ce Luigi’s Mansion 2, destiné à la 3DS. Plus de 10 ans après un premier opus réussi sur GameCube, la licence revient, et désire se classer dans la gamme des bons élèves, en rendant une copie complète, quoiqu’un peu trop scolaire.

C’est quoi ?

A l’origine, Luigi’s Mansion est un jeu sorti sur GameCube en 2001, en même temps que la console. A l’époque, Nintendo misait encore sur les nouvelles licences sans trop se poser de questions, prenait bien plus de risques, et visait en gros un seul et unique public : celui des gamers. Inutile de sortir les violons, depuis, la politique de Big N a changé, mais on a toujours droit à quelques pépites destinées aux joueurs de la première heure. Ça tombe bien, Luigi’s Mansion 2 en fait partie.

Pourquoi c’est bien ?

  • Luigi, le frère toujours tapis dans l’ombre, s’offre pour une fois le rôle principal d’une production, et une production réussie qui plus est. Armé de son aspirateur à fantômes et de sa lampe torche (le premier ne pourra être utilisé sur les fantômes qu’une fois ceux-ci “effrayés” par la lumière de la torche !), le plombier va devoir nettoyer une sorte de manoir gigantesque -mais pas que- d’esprits maléfiques, le tout dans une ambiance bon enfant. L’univers du jeu emprunte largement à celui de Luigi’s Mansion premier du nom, et ce n’est pas pour nous déplaire, même si on déplorera comme une légère impression de déjà joué/déjà vu.
  • Pour une fois, la 3D apporte véritablement quelque chose au jeu, et il est agréable de voir les fantômes venir jouer avec les perspectives et profondeurs. On vous conseille donc de jouer AVEC l’option 3D activée, quitte à perdre un peu en autonomie. Notez le bien, ce n’est pas tous les jours que ça arrive !
  • Luigi’s Mansion 2 est typiquement le genre de jeu qu’on prend le temps de parcourir en long, en large et en travers, pour en découvrir tous les secrets. L’aspirateur du héros peut aspirer et repousser tout les objets, ou presque, et c’est un plaisir de dénicher de nouvelles planques, nouvelles pièces, nouveaux bonus, après s’être creusé un tant soit peu le citron.
  • La durée de vie du jeu est conséquente, puisqu’elle dépasse la vingtaine d’heures. A condition de prendre le temps d’aller fouiller du côté des quêtes et objectifs secondaires : collecte de diamants, etc.
  • Attendez-vous à avoir un choc en lisant ce qui suit : non seulement, Luigi’s Mansion 2 est doté d’un mode multijoueur, mais en plus, il s’agit d’un mode multijoueur réussi. Par contre, pas question ici de (re)faire l’aventure en co-op. Il est plutôt question de partir dans une aventure exclusive, capable d’accueillir 4 joueurs à la fois, aussi bien en local qu’en ligne, et régie par ses propres règles de gameplay, ses propres objets.

Pourquoi ça aurait pu être mieux ?

  • Le gameplay n’est pas toujours évident à saisir : le manque relatif de touches de la 3DS, et plus précisement, l’absence de second stick analogique, oblige à jouer de combinaisons peu pratiques avec les boutons et gâchettes. Et non, le jeu n’est pas compatible avec le Circle Pad Pro. Pourtant, avec ce second stick, il aurait été bien plus aisé de manier à la fois la lampe torche de Luigi et son aspirateur à fantômes !
  • La difficulté n’est pas le maître mot de ce Luigi’s Mansion 2, et vous ne serez que très rarement confronté à de véritables épreuves. Non pas que le jeu soit une promenade de santé, mais n’importe quel gamer un tant soit peu chevronné saura en voir le bout sans trop de mal.
  • On n’a pas trop compris pourquoi, mais parfois, l’animation du jeu se met à ralentir, à ramer, et nous avons été témoins de quelques chutes de frame-rate plutôt étonnantes. Pour tout vous dire Nintendo ne nous avait pas vraiment habitué à cela.

Ça nous a étonné

Luigi’s Mansion 2 est dirigiste. Plutôt que de laisser la possibilité à Luigi de se promener librement dans la nouvelle aire de jeu qu’il doit explorer, Nintendo tempère la chose, en usant de l’astuce du jeu à niveaux. A chaque niveau correspond une zone définie, que vous pourrez visiter selon des limites imposées. Et une fois le niveau bouclé, retour sur la carte du monde, pour choisir le prochain stage à explorer. Dommage. D’un autre côté, ça permet des sessions de jeu éclair. Signe que Luigi’s Mansion 2 est, dans un sens, dédié à la cible grand public.

Et alors, j’achète ?

A lui seul, Luigi’s Mansion 2 soulève un débat intéressant : que doit-on attendre d’une suite de jeu vidéo ? Un produit reprenant au détail près les bases de son prédécesseur, sans manquer de saupoudrer la recette d’un peu de nouveauté pour faire passer la pilule, ou au contraire une toute nouvelle production faisant table rase du passé, quitte à prendre des risques ? Clairement, la production de Nintendo se place dans la première catégorie, minimisant les risques, mais appliquant une recette ayant déjà fait ses preuves par le passé, tout en se payant de luxe de jouer sur la corde de la nostalgie. Alors, Luigi’s Mansion 2, un indispensable ? Pas forcément, mais un sacré bon jeu, que tout amateur des productions Nintendo se devrait d’essayer !

no images were found

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. On s’en fou un peu que tu l’es fini, moi par exemple je me demande encore si je l’achète et avoir un avis en plus ne me dérange pas.

    2. Plutôt que de finir les jeux comme un dingue dès qu’ils sortent, fais un break et ouvre un livre.
      Ca nous reposera un peu les yeux…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité