Les voitures autonomes devraient s’imposer en 2025

Une voiture autonome

Une voiture autonomeSi les voitures autonomes de Google usent l'asphalte depuis quelques mois maintenant, sans accident, il faudra en tout cas patienter encore une grosse dizaine d'années avant que ce genre de véhicule ne s'impose sur le marché. Tel est en tout cas l'avis des experts du domaine.

Si les équipes de Google espèrent voir les premiers véhicules autonomes d’ici trois à cinq ans, il en faudra vraisemblablement bien plus. Nos voitures effectueront le gros de la conduite d’ici 2020, et cinq ans plus tard, les véhicules complètement autonomes devraient s’imposer.

Une lointaine estimation qui s’explique, non par le retard de la technologie (les exemples fonctionnels ne manquent pas), mais par des questions davantage pratique (concernant la fiabilité, la responsabilité en cas d’accident, etc). Etats-Unis et Europe semblent en tout cas bien décidés à faire de ces voitures une réalité, avec la sécurité comme maître mot.

[bgr]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ce sera la mort de mon metier (gardien de la paix avant tout) et de nos cher$ radar$. Faut qu’je fais un autre job ! Ah… On me dit que l’état a déjà prévu de nouvelles taxes… Ouf ! On est sauvé !

  2. Saviez-vous que la voiture ELECTRIQUE est une totale ABERRATION ? Eh bien, sachez-le !

    L’immense majorité de l’électricité dans le monde est produite à partir de la combustion d’éléments fossiles (pétrole, gaz, et surtout charbon). Or, toute conversion d’énergie d’une forme en une autre s’accompagne de pertes. Ainsi, la conversion de l’énergie thermique d’abord en électricité, puis en énergie mécanique conduit à des pertes bien plus importantes que la conversion directe d’énergie thermique en énergie mécanique dans un moteur classique. Donc, pour arriver au même résultat mécanique, on a besoin de plus de combustion d’éléments fossiles et, du coup, de production de CO2.
    A cela, il faut ajouter les pertes dues au transport de l’électricité (les pertes sur les lignes sont considérables), et celles dues au stockage de l’énergie dans les batteries (les réactions chimiques sont elles aussi facteurs de pertes).
    Puis, encore à cela, il faut ajouter la consommation d’énergie nécessaire à la fabrication des batteries, et la pollution qu’elles représentent en fin de vie.

    En clair, si on regarde les choses globalement, les véhicules électriques sont une énorme aberration pour la consommation d’énergie, la production de CO2, et pour la pollution. Un véhicule électrique, ça n’a absolument rien d’écolo ! Ça ne fait que déplacer le problème en l’amplifiant.

    (En France où on a 75% de l’électricité d’origine nucléaire on a certes un meilleur bilan sur la production de CO2, mais on a quand même les déchets nucléaires, c’est pas forcément mieux. Et avec nos centrales qui arrivent en fin de vie, on va bien rigoler si il y a tout un parc de véhicules à recharger…).

    1. @GROS:
      Sans rire, maintenant, ferme-là, t’auras chaud aux dents.
      Tu nous gonfles avec ton copié/collé habituel et cette fois-ci totalement hors sujet puisqu’on parle véhicule autonome et non de véhicule électrique.
      Comme je te l’ai déjà dit la dernière fois ton comportement dessert ton discours.

  3. marcel tu t’en fait pour ton métier mais il y a pire…en 2025 tout les transporteurs camion seront robotiser. et nos cher pays developper qui sont en majoriter des emplois de commerce et de service, seront aussi remplacer par des machines. fini les caissiere dans les magazins ou des conseillers ou des placeur de boite de concerve. et quand les machine passeron le test de turing haut la main imagine les services a la clientelr 24/7 sans attente. en plus l’automatisation encore plus dans le domaine se la construction. je me demande vraiment si je vais encore travailer dans 20 ans moi qui a a peine 25 ans. probablement quon va tous être brancher a la matrice et laisser les machines prendre les decision. si personne me crois qui passe sur wiki lire la singulariter technologiqie sur l’ultime invention humaine

  4. Au nom de la sécurité routière on nous empêche de rouler. Au nom de la tolérance on donne des enfants aux gays (en l’assimilant donc plus à une peluche qu’à un enfant). Au nom de l’égalité on place autant de femmes que d’hommes au gouvernement (bons ou mauvais, il faut bien un quota, car c’es ça l’égalité nan ?)
    STOP On déshumanise de plus en plus tout ce qu’on fait au jour le jour ! Il va bien falloir arrêter toutes ces conneries un jour !

    1. Mon dieu, c’est quoi ce discours absurde, égocentrique et bourrés d’ineptie ?!

      Le jour ou un de tes parents se fera atomiser comme un vulgaire tas de chair ensanglanté, par un chauffard qui aura trop bu mais qui aura quand même prit la route. Là tu verras peut être l’intérêt des voitures autonomes.

      Pour ce qui est de « donner » des enfants aux gays. Je crois que tu n’as aucune idée de ce qu’est une adoption. du processus qui dure des années et des actions des AS et des psy dans le processus. Mais je suis sur que oui, c’est bien mieux de laisser un enfant de 6 mois crever de faim dans un orphelinat dégueulasse dans un pays qui n’as pas les moyens de les financer. Et puis, je suis sur que ses rétines te serviront après au marché noir quand tu sera vieux et myope. C’est tellement plus efficace.

      Et, d’un avis plus personnel, je n’ai vu aucune différence entre un homme et une femme politique. Ils peuvent être à nombre égal, ils seront toujours aussi langue de bois et incompétents…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité