Un vélo fait main qui pourrait atteindre les 160 km/h

Le "Good To A Hundred"

Le "Good To A Hundred"De nos jours, les vélos n'ont plus grand chose de commun avec ceux d'il y a quelques décennies. Si les cyclistes sont eux aussi bien plus endurants et téméraires, la technologie aura permis de grandes choses. Tom Donhou a conçu un vélo bien particulier, pouvant théoriquement atteindre les 160 km/h...

Simplement nommé « Good to A Hundred », ce vélo était exposé au Bespoked Bristol le mois dernier. Sa particularité réside dans sa chaîne et son plateau. Alors que les deux-roues classiques se contentent d’une cinquantaine de dents au maximum, ce spécimen pourra compter sur son plateau de 104 dents (pour un diamètre de plus de 40 cm) pour emmener son propriétaire.

Et en vitesse s’il vous plaît ! Une telle configuration permet théoriquement d’atteindre la vitesse ahurissante de 160 km/h. Si pour l’instant, il n’a pas franchi plus de 96 km/h, nul doute que ça ne saurait tarder. Cycliste émérite, vous aurez noté la position très basse du guidon pour offrir une position des plus aérodynamiques

[ohgizmo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est un vélo dont le système de moteur est basé sur l’engrenage de deux plateaux entraînés par une chaîne à la force du mollet. Où se trouve la révolution et qui va amener un tel braquet ????
    Comme on dit souvent : « même en descente avec le vent dans le dos… »

    1. Je pense que le départ est assuré par un système extérieur parce que ce n’est humainement pas possible de fournir une telle energie. Pour les haiters : faites le calcul de la vitesse minimale pour être en équilibre et du couple necessaire …

  2. Et vu le rapport plateau / pignon, combien faut-il de kilomètre pour atteindre cette vitesse ?
    Faut-il encore avoir la force pour emmener un tel rapport , et éviter toutes cotes sous peine de ne plus pouvoir avancer.

  3. Un mec à déjà dépassé les 100 kilomètres/heures à vélo (sur du plat), il s’est lancé très doucement et abrité derrière une voiture roulant le coffre ouvert pour éviter les frottements de l’air. D’ailleurs son vélo faisait bien moins artisanal !
    Ps: en regardant pour compléter d’une source mes dire, j’ai en fait trouvé bien plus impressionant : http://www.youtube.com/watch?v=yqgCV9uHk8s

  4. et il va fournir comment la puissance nécessaire ? avec ses petits mollets ?
    .
    Pour mémoire, à titre de comparaison, les coureurs de vitesse qui sprintent sur un anneau atteignent péniblement les 70-80km/h avec des cuisses aussi grosses que mon torse.
    .
    Quand on sait que la puissance nécessaire pour vaincre les forces aérodynamique varie avec le CUBE de la vitesse, ça veut dire que pour aller DEUX fois plus vite, il faut fournir HUIT fois plus de puissance.
    .
    En gros ce type prétend être huit fois plus puissant que les sprinters professionnels dopés jusqu’aux oreilles …
    .
    c’est quoi le truc qu’il a fumé, ça doit doit être de la bonne, parce que ça déchire bien…

  5. Impossible de démarrer par soi même, l’engin est forcément lancé par un autre véhicule motorisé car le bras de levier paraît beaucoup trop important pour être manié par les cuisses pas si grosses que ça du pilote!
    Les vélos de pistes qui sont les plus rapides en vitesse pure n’ont effectivement en général pas plus que 54 voire 55 dents… 104 dents paraît vraiment surdimensionné!
    Lors du dernier record du monde (268.8km/H!!!!) sur un vélo derrière un véhicule (voiture), Fred Rompelberg emmenait 70/11 ce qui est déjà un braquet énorme et là aussi il était tracté…
    http://www.fredrompelberg.com/en/html/algemeen/fredrompelberg/record.asp

  6. 160km/h pour combien de temps d’effort ? Quelles séquelles physiques après de tels efforts ?
    L’homme est un superman en puissance… Un Lance Armstrong en puissance…

    lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité