Et si on parlait de votre tout premier ordinateur ?

IBM PCC'est la fin de la semaine. Si on échangeait un peu ? Plus précisément, que diriez-vous d'évoquer, la tête pleine de souvenirs, votre tout premier ordinateur ?

Retour dans les années 80, voir dans les années 90, pour se remémorer son tout premier ordinateur, celui sur lequel nous avons eu l’occasion de faire nos toutes premières armes. Sous Windows, la plupart du temps, et avec un accès Internet plus que limité (voir inexistant…).

De notre côté, nous avons démarré avec un PC Compaq doté de Windows 95, de quelques centaines de Mo de disque dur, d’un chouilla de RAM (Ben), et d’un iMac cru 1998 (Florence), là encore chichement équipé. Bien que pour l’époque, il s’agissait (presque) de machines d’appoint.

Et vous, quelle fut votre toute première bécane ?

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sinclair Spectrum gonflé à 48ko ! Avec le magnétophone K7 à coté, pour les sauvegardes (le bon temps)
    Puis Amstrad CPC6128 (acheté en import car indisponible en France à sa sortie)

  2. Un Dual Data fabriqué par Shneider !! DOS 3.1 – 8Mhz en mode turbo pas de ram biensûr. Ecran CGA ( 3 couleurs…) la classe quoi

  3. 1er Ordi un ORIC 1 avec 16 Ko de RAM !
    Sans compter que le système en prenait une partie au lancement.
    Un joystick via une subd 9 pts directement soudée sur les touches flèches du clavier.
    Cassettes, 3/4 heures des fois pour lancer un jeu !
    Le top après le ZX81
    Bien sur pas d’internet mais RTEL sur minitel (avec des bon hacks c’était sympa) ;->

    1. Oric 1 aussi, noir et blanc, avec le gros lecteur de cassettes et le jeu « l’aigle d’or » qui se chargeait en 8 minutes quand tout allait bien. Et le clavier avec ses petites touches pas pratiques façon minitel, mais pire.

      Puis l’Oric Atmos, noir et rouge, avec un vrai clavier.

      Puis, le bond technologique : le Macintosh 512, en Mars 1985.

  4. ZX 81 !!! avec extension 16 Ko…..clavier a membranes, ..2 heures de saisie en basic pour quelques truc affiché en monochrome sur la TV….lol

    1. +1 pour le ZX81 avec les 16Ko qu’il ne fallait pas bouger de trop sinon plantage ! Et le lecteur de K7… bziiii bziiiiiiii bzibzi… pour sauvegarder les longues heures de frappe sur le clavier en plastique à recopier les listings dans Hebdogiciel, haaaaa un bonheur que les djeunz ne peuvent pas comprendre (ne nous traitez pas de vieux cons SVP :)

      Puis une FX702P de Casio et un PC 1500 de Sharp, même bonheur… et j’ai encore ces 3 pièces de musée qui tournent toujours !!!

      1. Idem !!
        Le ZX81 avec 16k (le tout acheté par correspondance en Angleterre) puis après un Ti99/4A et efin un BBC acorn que j’ai toujours (mais je crois qu’il est HS). J’ai toujours mon Casio FX750 et mon sharp PC 1600 (avec 2 processeurs , un Z80 et un compatible PC1500) avec son imprimante à stylos 4 couleurs…..
        bon après .. le 286 (avec co pro 287) puis 386 , 486 DX2/66 puis P90…etc….

    2. +1 pour ZX-81 clavier membrane, extension 16K et magnétophone, la péritel sur la TV en noir et blanc, et des heures de saisie des programmes d’Hebdogiciel !

      1. Pour moi, un ZX80 (l’ancêtre du ZX81) avec moins de 1Ko de mémoire !. Et pourtant le jeu tyrannosaure Rex fonctionnait (simulation de 3D avec des lettres dans un labyrinthe).
        Puis un Lynx 48k qui se programmait en Pascal (et dont l’éditeur de code effaçait le contenu a chaque nouvelle page !!!).
        Puis C64, VIC 20,

  5. Côté consoles retro (qui osaient l’appellation « computer » à l’époque), c’est la Philips Videopac G7000 (ou Magnavox Odyssey 2 aux USA) de 1978, que j’ai toujours dans mon salon (et qui fonctionne), à côté de ma PS3… ^^

    Et pour les ordinateurs, ou plutôt « micro-ordinateurs », c’était l’Amstrad CPC 464 avec lecteur de disquette en plus (en format 3″, pas 3,5″), et lecteur de cassettes (oui, des cassettes audio) pour stocker des jeux qui mettaient 1/2 heure à charger (avec généralement, au final, une « Syntax Error »). Et je l’ai toujours, également ! :)

    Mon premier PC : un 486 DX-33 (avec la bonne vieille touche Turbo). Et 4 Mo de RAM, waw ! ^^ »

  6. 486 DX 25, processeur de 8Mo avec bouton en façade pour overclocké a 25Mo, un chouya de Mémoire, une pincée de RAM un beau lecteur de disquette et MS DOS tout simplement.

  7. Bonjour
    mon premier ordinateur, je l’ai monté moi même, comme le suivant avec Linux, Madriva à l »époque et je continue
    J’ai 32 ans et 7 ans d’informatique, voila
    bisous

  8. amstrad cpc 6128+ avec la console GX4000 intégrée, proc Z80 (4MHZ) ram 128 Ko et Rom 32Ko et surtout les super disquettes en 3 pouces 170Ko impossibles à trouver..
    Premières programmations en basic..

  9. Perso, mes généreux parents m’avaient achetés un superbe Amstrad 464 à k7..
    Quel bonheur de faire tourner des jeux en tapant des milliers de lignes de code Basic !!!
    Ha ça rajeunit pas tout ça….

  10. Amstrad cpc 464 (oui celui à k7!) avec écran couleur (!), langage : basic 1.0, 64ko de ram, proc z80 cadencé à 4mhz, côté couleurs, jusqu’à 27 nuances simultané à l’écran ! N’empêche je sais pas comment ils arrivaient à faire tourner des jeux là dessus !
    J’ai enchaîné ensuite avec le cultissime Amiga 500, avec une ram de 512ko étendue à 1mo(ce qui permettait d’avoir des petits plus dans certains jeux!), des disquettes 3,5 p avec une capacité de 880ko, plus que la concurrence (atari). Cet ordi était pour moi une révolution en terme de graphique et son !
    Ensuite j’ai eu mon 1er pc : un compac, tous ce dont je me souviens c’est qu’il était ss Windows 95 avec un GDF de 1,6 go !

    1. petite précision : l’amstrad pouvait afficher jusqu’a 16 couleurs en mode 0 (bien horrible avec des gros pixels), 4 couleurs en mode 1, et 2 en mode 2 (le mode HD de l’époque^^ ), PARMI une palette de 27…….j’avais un 6128 moniteur couleur.

  11. Moi je suis ne en 1997 et mon premier ordinateur était un Apple PowerMacintosh performa 5200 LC de 1995 avec lecteur CD et disquette, avec un Processeur PowerPC 603,
    Fréquence d’horloge de 75 MHz. Un Bus système de 37,5 MHz, une mémoire morte de 4 Mio, Mémoire vive de 8 Mio, Mémoire vidéo de 1 Mio, Disque dur 500 Mo ou 1 Go et avec les système d’exploitations Mac OS 7.5.1 à 9.1

    Voilà les gens :-)

  12. Pour moi un TO7 (pas le TO7-70) a cartouche et lecteur de cassette. 8ko de ram extensible à 32 ( mais il s’agissait du même adressage donc l’ordo jonglait avec les banque mémoire) 8 couleurs 8 MHz et le cultissime crayon otique qui permettait de dessiner sur l’écran … Heu sur ma télé !

    Puis un attrait 520-ST la ce fut le passage de la 2 cv a la Ferrari.

    Et mes années de fac je me suis fendu d’un Mac LC-III

    1. Super, j’ai eu la même machine!
      Elle était plutôt rare et c’est là-dessus que j’ai fait mes premiers programmes en Basic.

      Haaaaa…. le bruit strident du lecteur K7 lors des chargements!!

  13. Commodore amiga A600. L’ordinateur-clavier comme on en fait plus ^^
    Un OS on ne peut plus spartiate, mais des jeux d’anthologie : wings of fury, gobliins, prince of persia, north & south…

  14. Un pc avec windows 3.1 et ecran noir et blanc de recup hdd de 800 ou 700 mo. Et un pross de 533mhz. Et évidemment monter par mes soins

  15. Alors mois je m’y suis mis sur le tard (à titre personnel), avec n Atari 520 STf.

    Pour le premier « compatible » ,c’est mon oncle qui m’a offert mon premier PC pour mes 18 ans … en kit (et pour cela je ne le remercierais jamais assez).
    Un puissant AMD K5 PR133 (à 100 MHz donc), 32 Mo de Ram et un immense disque de 100 Mo (auquel j’ai ajouté un 150 Mo) le tout sous Windows 95.

    Depuis, il n’est plus, mais la carte avec son CPU trône toujours dans le petit musé que j’ai installé au boulot (nostalgie quand tu nous tiens).

  16. Pour ma part, mon 1er pc était un 486 SX 25 de chez IBM, 4Mo de ram, 80Mo de disque dur, lecteur de disquette, windows 3.1, le tout pour la modique somme de 11 500 francs a l’époque… c’est avec le recul qu’on s’aperçoit quand même que ça fesait un peu cher!

  17. Un pentium 233 MMX sous windows 95, dont je ne connaissais pas la config à l’époque, j’avais 14 ans et j’y connaissais rien :)

  18. Ha oui j’oubliais, pour le son une Maxi en ISA (qui clonait une Sound Blaster) et pour la vidéo une Trident (série 96xx de mémoire) avec 1 Mo de ram embarqué (wi j’ai vraiment apprécier ma Voodoo 2 16 Mo plus tard 😉 ).

  19. Un ZX 81 acheté en 1982 avec mémoire additionnelle (16 Ko …) et lecteur de mini cassette SONY.
    Pas d’imprimante.
    Un abonnement à SVM.
    Et des milliers de lignes en GW (Graphic Window) sur un clavier ne reconnaissant pas l’ ASCII.
    C’était au siècle dernier…

  20. ORIC ATMOS !!!! Et en plus, ça avait de la gueule avec sa coque rouge et noire, un clavier super agréable, …
    Matez la bête :
    – Processeur : MOS Technology 6502A à 1 MHz
    – Mémoire : RAM 64 Ko1 dont 16 Ko en overlay avec la ROM, ROM 16 Ko
    – Affichage : 28 lignes de 40 caractères, 240 px × 200 px en 8 couleurs
    – Port imprimante : permettant de connecter une MCP40 (imprimante ORIC 4 couleurs)
    – Stockage : port d’entrées/sorties DIN 7 broches pour la connexion d’un lecteur de cassettes
    – Son : mono, 3 voix 8 octaves sur haut-parleur intégré
    Et 3 jours de codage en BASIC pour faire apparaître un canari jaune, tout pérrave, à l’écran !!! … Et mémé qui passe et arrache la prise avec sa pantoufle… et me fûme mes 2000 lignes de code… que je n’avais pas mis sur cassette !!!
    Les obsèques de mémé ont eu lieu 3 jours après … non je déconne !!! Bise à mémé qui a encore vécu longtemps !!
    AAAHHHHH !!!! Que de souvenirs !!!
    Bon week-end à tous !
    Y

  21. et oui, aussi le ZX 81, il a grillé quand j’ai mis l’extension 16 ko. Dommage car j’avais collé par dessus le clavier d’origine des touches en mousse… sinon amstrad cpc, atari 520 st, amiga, pc sous gemdos, et mac jusqu’à aujourd’hui.

  22. comme joky
    AMSTRAD PCW 8256 sans DD mais avec disquette spécifique
    écran monochrome vert + imprimante à aiguilles

    j’avais un seul jeu: Batman
    aucune sauvegarde possible, il fallait reprendre des heures de jeu depuis le début à chaque fois c’était l’horreur, je n’ai jamais réussi à le finir. on avait 3 vies c’est tout
    et une disquette pour apprendre à taper avec ses 10 doigts…
    et je suis de … 73… déjà

  23. 1er amstrad 6128 disquette ecran couleur d occase il m a servi pour mes rapports de stage au lycee puis un pc xt quand j ai commencer a bosser et plus tard un superbe 386 flambant neuf a 20 mhz

  24. Toshiba PAP
    8088, MS dos 2.0, ecran vert monochrome 80*25 (pas de mode graphique), disquettes 5.25 64Ko, 192Ko de RAM et pas de disque dur.

    exactement le même que celui ci:
    mo5.com/musee-machines-pap.html

    ca n’est pas précisé, mais l’uc seule devait bien peser dans les 20Kg

  25. Arffff, c’est pas tout jeune ça :
    Apple IIc, et avec ça, j’étais fier : 128 Go de mémoire, pardon, 128 Ko de mémoire! et la fabuleuse carte chatmauve intégrée. Je transportais l’ordi, l’écran, l’imprimante imagewriter II à travers Paris dans deux sacs portés sur le dos…..Mais c’était avant….

  26. Pour moi ce fut un commodore 64 avec lecteur de K7 et lecteur de disquette 5″. excelent emachine, suivie d’un amiga 1000 le must à l’époque, meilleur qu’un apple 😉

  27. Toshiba PAP
    PC 8088, 192Ko de RAM, disquette 5.25 64Ko, pas de disque dur, MS Dos 2.0

    écran vert monochrome pas graphique (mode texte uniquement 80*25)
    j’ai passé tellement d’heures dessus à programmer en basic, que quand j’arrêtais, je voyais la vie en rose (au sens propre, vous pouvez pas comprendre…)

    en photo sur le site en lien

  28. Un commodore 64 avec lecteur de cassettes et un lecteur de disquettes, ensuite un Pc 1512 avec carte CGA 4 couleurs :-) le top :-) moi je voulais un Amiga!!!!!!

  29. Amstrad PC1512, intel 8086, disque dur 5Mo, ram 640 Ko en comptant l’extension (origine 512 Ko), lecteur disquette 5’1/4, système d’exploitation Dos 6.22 (origine Dos 3.2), et système graphique GEM. Ecran 16 couleurs.
    Ça coûtait 10000F à la fin des années 80 (!)…

  30. ZX80. 1024 octets de ram :-). payé en 4 fois par correspondance sur une pub Science&Vie…. ensuite, j’ai vendu les machines des 60 contributions ci dessus ou presque… putain ça rajeunit pas- :-)

  31. Un CPC 6128 pour ma parti récupère d’occasion quand lesPC existaient déjà, je n.avais aucune idée de la puissance la bête et j’en ai passe des heures de basic à n.y rien comprendre…

    Pour mon premier PC un modèle cibox acheté 4990 francs après un dur labeur de tout un été, en 1998. 233mzh, 32mo ram et40go de disque dur !!
    Auquel j.ai rajoute une bonne vieille 3DFX et une carte son !

  32. un commodore 3016
    http://www.system-cfg.com/detail.php?ident=63
    Un 6502 à 1MHz avec 16 Ko de Ram. Le capot était en acier et pesait le poids d’un âne mort. Il s’ouvrait par le dessus, en entrainant le moniteur et il y a avait une béquille pour tenir le tout :-)
    J’avais le lecteur de cassettes :-(
    Acheté 11.000 Frs à l’époque.
    Pour la petite histoire, j’avais soudé sur la carte mère 16 Ko de Ram, le passant ainsi en 3032 et je l’avais, grâce à ça, revendu 2 ans plus tard au même prix que je l’avais acheté.

  33. Amiga 500, des jeux piratés populous, gobliins) commandés sur un 3615 rose pour les hommes, ça me coutait le prix des disquettes vierges qu’on copiait avec un lecteur externe pour les potes. Puis amiga 1200, ‘tin quel bécane!!! Pinball fantasies, monkey Island, full throttle, the lost viking, des jeux quoi!!!. Puis après la mort de l’amiga, Playstation 1 car pas envie de changer de PC tous les ans pour suivre. Play 2, puis play 3 qui sera la dernière. Car ok les jeux sont plus beaux maintenant, mais beaucoup moins fun (ou alors je vieilli lol) donc peu de chance d’investir dans une play 4.
    Bon week-end à tous

  34. Pentium 100 avec 1go de hdd. Jai achete peu de temps apres, avec toutes mes economies, une 4.3go quantum en 5″… Je crois que il tournait a 4300rpm de memoire et il ramait vraiment.
    Ma premiere 3dfx :love: sur pod :love:
    Remember….

  35. Vic20 en 82 suivi du c64 en 84 puis du commodore 128 en 87.
    l’amiga500 en rêve car je n’avait pas les moyens de me le payer, snif (heureusement y avait les potes).
    Ensuite professionnellement sur plein de Pc ibm avec du win 3.1…
    Misère ça remonte à loin !

    Eh les commodoristes, vous vous souvenez des échanges de k7 avec des 100éne de jeux (et des réglages des têtes de lecture du magnéto suite aux compressions « turbo » différentes d’une k7 à l’autre ?)

  36. Dai un 8085A doté de 72ko de mémoire dont 48ko ram, une sortie peritel graphique 16 couleur 512×240 et carte son 3 voies+prises manettes analogiques. Avec option double floppy 5 1/4 160ko !!!

    En 80, 10kF la CPU, 5kF l’option stockage… sans compter une nouvelle TV équipée de la fameuse peritel….
    Une fortune… mais des heures et des heures de bidouille….

  37. Un pc monté de divers pièces récupérées, en 2001, pentium à 233 Mghz, ce qui était très en dessous du materiel neuf de l’époque (genre Athlon à 1.2 – 1.6 Ghz ou les premiers pentium IV…).

  38. – Noël 1984 : zx81 avec 1Ko de ram (oui oui) avant d’avoir l’extension 16Ko
    – puis le Cpc464 et Gauntlet sur k7 avec chargement à chaque changement de niveau, avant le cpc6128: aah Crafton&Xunk en belle 3D iso avec la possibilité de grimper sur tous les objets et d’interagir: comment avaient-ils programmé ça là-dessus?
    – puis Atari520Ste en 90

  39. +1 pour le Sinclair ZX81 !! Branché sur la télé et avec le magnéto cassette… Environ 30 mn pour charger un programme de compta que j’avais fait pour ma mère ! Et encore 30 mn pour enregistrer les données avec le programme !
    Ensuite : Texas Instrument 99/4A, puis Amstrad cpc664 (avec disquette, svp !),
    Puis Canon X07 (un des premiers portables !), puis Amstrad PC 1512, puis Compaq 386 au boulot etc…

  40. un c64 avec k7 puis lecteur disquettes 5 pouces le top à l époque.
    puis un amiga 500 une bécane d enfer!
    Et les copy parties chez les potes le weekend
    des dizaines de disquettes qui s échangaient! pas d hadopipi à l époque
    :-)

  41. Comme beaucoup ici, j’ai commencé avec un ZX81… Et puis, Montebourg avant Montebourg, je suis passé à un ordinateur français, un EXL 100 !!! Clavier et manettes sans fil ainsi que la synthèse vocale (1 page de code ascii pour dire bonjour). Puis je suis rentré dans le droit chemin… Un PC1512 double disquettes, et les PC montés à la main du 286 aux multi-coeurs d’aujourd’hui… Le boitier de mon poste principal a 15 ans…

  42. Cpc à cassette au beau père à 5 ans.
    Premier 8086 écran monochrome à 10 ans sous dos.(merci Manager puis Norton commander, ancêtres de total commander)
    Puis vint la carte Cga 4 couleurs affichables.
    Ensuite 286 avec carte ega (16 couleurs affichables, it s à révolution!!) et première carte son sound blaster le tout sous divers os (ou plutôt sur couche dos) comme geoworks ou ps menu.
    Puis 386 sx avec le bouton turbo qui te boostait l horloge à 33 MHz compteur voiture.
    Puis 486 sx, 486 dx 66, puis pentium 33, puis pentium 133 ……. Intel corei5 3570k
    Qui se souvient de la galère du partage de la Ram entre mêmoire EMS et XMS..??

  43. Année 1995 windows 95 puis « piratage » de 98.
    Marque Toshiba
    type: Ordinateur portable
    2Go de disk dur
    256Mo de ram
    environ 8Mo de mémoire vidéo.
    Modem 33kbps
    Une vrai merde quoi lol

  44. Allez moi aussi séquence nostalgie……
    Un TI/99 4a, mon premier avec sauvegarde sur k7 et des souvenirs de listings hebdogiciels a s.en péter le bout des doigts!!

    Mais le plus inoubliable pour moi fut certainement l’amiga 500 et si on m’enterre demain que l’on joigne amiga et ma collection de disquette (2000 env) au cercueil j.ai un turrican ou un shadow of the beast a finir………

  45. Chez moi c’était un TRS-80 V3, avec double lecteur de disquette 5.25″ ! Une tuerie !! Lol pas de souris et encore moins de windows !!! Tournait sous ms-dos et programmation en Basic…. 15 jours de programmation pour obtenir un mur de brique d’un seul niveau mdr … ;0)

    1. C’est pas plus rapide à programmer de nos jours … la différence, c’est que l’utilisateur ne développe plus rien. Il sait à peine utiliser un ou deux logiciels : le browser … un progiciel ou deux (traitement de texte, tableur, présentation). Et tout le monde se dit informaticien. La moitié de la population se dit informaticien.

  46. Salut,

    J’ai commencé ma première ligne de basic en 1982 à l’âge de 7 ans sur le NewBrain dont un des papa est le célèbre Sinclair.
    Ensuite je suis passé sur le Sinclair QL, le premier 32 bits enfin presque… Et un bon multitâche efficace.
    Ensuite, un Pc 286 avec 640ko de mémoire vive, un dd de 20mo et le DrDos.
    Ensuite, je crée un groupe LoPoNo Soft avec 3 copains et nous créons des jeux sur 3 machines : A6128, atari 520st et moi sur Pc 386….
    Et puis, j’ai fait évolué ma machines au cours de mes années d’etude.
    Maintenant : i7 portable et iPad…

  47. Vous avez commencé sur le tard ! Pour ma part j’ai eu comme beaucoup ici, l’Amstrad CPC 6128, la deuxième génération du fameux ordinateur grand public.

    Mais mon tout premier était un TO7, un Thomson.

    Langage BASIC, internet n’existait même pas encore pour le public.

  48. Un TRS80 de tandy/realistic écran vert et lecteur de cassette (type audio) et mon premier jeu, le trésor du hollandais disparus. Aventure en mode texte. Ensuite du 8086 avec msdos au 486 avec windows 3.1. Ensuite premier Mac quadra 840AV avec macos6 jusque aujourd’hui avec un iMac 27 i7 2,93 avec snow Leopard.

  49. J’étais le représentant Sinclair pour le sud est de la France : ZX 81, Spectrum, QL….
    J’ai souffert… les appareils plantaient souvent, le SAV débordait… On arrivait après une vente uniquement par correspondance (dans « Sciences et vie » principalement) et les revendeurs nous insultaient pour ne pas leur avoir permis de distribuer le ZX avant.
    Les clients étaient des passionnés que faisaient des trucs incroyables en Basic style pilotage de trains électriques. C’était des centaines d’heures de programmation avec des claviers merdiques, des écrans VGA, des sauvegardes longues et aléatoires, du matériel fragile sans aucune ergonomie…

  50. ZX-80… C’est le tout premier à avoir vu mes petites mimines quand j’étais tout jeune…
    Mais mon vrai à moi que j’ai eu en premier, c’est un Oric 1 quand j’ai transformé plus tard en Atmos…
    Et après, à peu près tout :
    Plus ou moins dans l’ordre : Un apple IIc, un C64, un C128D, un CPC464, puis un 664 puis un 6128, puis un Atir 520TMm, puis une 1040STf, puis un Amiga 500… (Le bonheur de réparer, étant tout jeune, des ordis pour une boutique qui les vendait d’occasion et me laissait en choisir un quiand j’en avais envie ^^).
    Et le meilleur, j’en ai encore la plupart dont même le rarissime Amiga CDTV :). (par contre, j’ai plus le caddy pour y rentrer les CD, disparu lors de mon dernier déménagement :()..

  51. Un 386 dx 33Mhz avec 4 mo de ram et un dd de 40 mo carte soundblaster pro imprimante hp 550c
    Puis grosse erreur un 486 dx4 100MHz au lieu d’un pentium 90 avec 16mo
    Après pentium 3 550Mhz processeur sur carte comme le celeron

    Bref début sous dos6 et windows 3.1
    Les jeux wing commander, dune, ultima8, wolfstein3d,,,,

  52. Phillips videopac c52 (console avec clavier et des cartouches de jeu de 4k….) puis un comodore vic 20 (avec lecteur de k7) puis un atari 520 stf (avec un moniteur couleur de 12 pouces…plus besoin de la tv des parents, le debut de l’independance) puis un amiga 500+ en 1991…j aivensuite attendu 1999 pour acheter mon 1er pc puis une ps2….

  53. Apres un tout premier Amstrad à k7 audio dont je n’ai que gères de souvenirs.. Je citerai plus le Macintosh SE30 qui a marqué mon enfance, accompagné un peu plus tard d’un Amstrad 6128

  54. Goupil 5 année 83 – RAM 32 ko – sans disque dur – disquette 5″ 1/4 pour gérer vos fichiers data uniquement avec basic et basica..
    Possibilité d’accéder au lecteur de disquette pour remettre la courroie d’entrainement qui avait sauté…

  55. Moitier des année 80, c’était un Tandy avec proc 8086 32 Ko de ram, double lecteur de disquettes 3″ 1/2 et système Dos 3 intégrée dans une mémoire morte couplé a un écran monocrome ambre un clavier et (deja) une souris, utiliser avec le logiciel Deskmate (une sotre de windows avant l’heaure), que de souvenir.

  56. Un Atari 520STE au début des années 90 je crois (puis un 1040)… Déjà des belles couleurs (16 ou jusqu’à 256) avec des jeux LUCASARTS (Indiana Jones), Gobliins, Les Voyageurs du temps (Français), Le manoir de Mortevieille (Prélude Français à Alone In The Dark)…

    Puis après, mon père s’est payé un Atari FALCON avec 4Mo de RAM et un fabuleux disque dur de 40Mo (Fantastique en 1993!!!)

  57. Au tout début, un Goupil 2 mais la carte d’alim a cramé assez vite…

    Du coup, très vite un Thomson TO9 (pas la version +, donc extension « musique & jeux » pour les manettes avec des prises dont les soudures lachaient sans arret… au début mon père la réparait, ensuite, j’ai appris à le faire) : Découverte du BASIC, et de la soudure…

    Premier PC, un 386 sx 16 Mhz avec 2MO de RAM et 20 MO de HDD « Stackerisée » (il a connu DOS 5 / Windows 3 avec virus lors de l’achat puis DOS 6.0, 6.20, 6.22, IBM PC DOS je ne sais plus quelle version… Windows 3.1, 3.1 Worksgroup, 3.11… tout ce qui pouvait me passer sous la main de façon plutot discutable 😀 son successeur à d’ailleurs connu Windows 96 ou 97… (je ne sais plus) et dont l’origine était assez douteuse je ne suis même pas certain que c’était une version alpha 😀

    De bons souvenirs en tout cas…

  58. Un TRS80 model II avec 16ko de ram en 1982. Puis un PC AT « laser » double disquette en 1987. Puis un Atari 520st. Puis une (très) longue série de PC pendant 20 ans jusqu’à mon passage sur Mac Pro en 2010 !

  59. Y’a plus de 2 TI99 dans la liste les gars, faut relire… 😉
    +1 donc : Texas Instruments 99 4/A offert à ma communion en 1982.
    A coder des heures et des heures en Basic, Basic Etendu, Assembleur, Fortran, et même un Basic algébrique : BASALG.
    A l’époque, il y avait LA bible du codeur : HEBDOGICIEL !!!
    1e jeu édité à 14 ans.
    Comme je dis souvent à mes neveux : Eh, les gars, nous, avant, les jeux, on se les programmait nous-mêmes pour pouvoir y jouer ! :)
    Bon, en même temps, quand j’en avais marre, je me défoulais sur ma console… ATARI 2600 (bien sûr !)

    Puis un mort-né : l’Enterprise 64 (1985), une résolution de fou pour l’époque (672×512 !!!), mais le retard de production lui a été fatal, doublé par l’Amstrad CPC464 où on avait le clavier et l’écran pour le même prix, mais une résolution ridicule à côté.

    Le passage à mon Atari 1040 STF a marqué la fin de mon coding et le début de ma consommation de disquettes de jeux.

    PS : Ben… Effectivement, VOIR… avec un E.

  60. J’ai commencé avec un olivetti un pentium 2 si je me souviens bien avec Windows 95.
    C’est marrant de voir que tout les mecs qui postent des configs qui ont 30 ans, donc ils doivent avoir entre 40 et 50 ans, et de se tanker autant de com pérrave sur les autres articles de gizmodo !

  61. Moi c’était avec un ZX81 avec 1K de mémoire qu’on saturait très vite avec quelques lignes de basic ! Puis passage au Sinclair Spectrum +2 on pouvait « booter » soit en 128 ou bien en 64k puis ensuite Amiga 500 avec une extension mémoire 2Mo (très bien l’Amiga 500) puis un PC avec Windows 95a (la version bien buggée) pour surfer sur le web avec un modem 33.6kbps US-Robotics, utiliser la visio avec ICQ grace à ma carte d’acquisition video miro et mon camescope ( et oui ça le faisait !!! ) ou bien tchater avec NetMeeting…

  62. Pour moi c’était un amstrad cpc 6128 branché sur la télé du salon, et ensuite un Mac classic en 16 niveaux de gris, pas de disque dur et sur une disquette de 1,4 mo il y avait le système, les logiciels et les documents ^^

  63. THOMSON TO7-70 !! avec 70ko de mémoire et un lecteur de K7 !!
    Ensuite Atari 520 STe gonflé avec 512ko de mémoire supplémentaire
    Puis AMIGA 600 auquel j’ai sur la fin ajouté un disque dur IDE 2.5″ de (il me semble) 20Mo !
    Par la suite, les PC se sont enchainés du K6-2/300 à mon PhenomII X6 1090T en passant par un PIII, divers Athlon (SlotA, puis SocketA), Duron, AthlonXP et même le fameux Athlon mobile (MP je crois… plus sur de sa vraie dénomination).
    Sans compter le 286 avec copro 287 de mon père (sous Win 3.0), puis 486DX4/100Mhz (sous 95).
    Mes « PC » ont commencés sous 98SE, puis 2000, XP et aujourd’hui 7 x64.

  64. Un ORIC ATMOS 1 Ko et un Thomson TO7-70. Puis rapidement le Spectrum ZX puis en 1984 : après avoir économisé pendant 1 an : un Apple IIc. Le vendeur de la FNAC a essayé de me convaincre de choisir le Macintosh qui venait tout juste d’être présenté mais je rêvais du IIc depuis si longtemps.

  65. 1er ZX 81 (sinclair) BASIC (1982)
    CPC 464 et 6128 pour suivre (k7 et disquette après) BASIC AUSSI (1983)
    AMIGA 64 et lecteur d7 externe (la classe) (1990-91)
    PC avec proc et carte graphique 3dfx (ati) (1998)

  66. Mon 1er ordi alors:
    Pentium 90
    8mo de ram
    Disque dur 850 mo
    Lecteur cd
    Lecteur de disque 2,5 pouces
    Pas de son
    Modem 32000 bauds
    Windows 3.11
    Dos 6.0

    Ecran 14 pouces

    5000frs d occase a l epoque!

  67. Alors MO5 !!! Extraordinaire à l’époque ! Il y en avait même à l’école primaire! Puis TO7 toujours de Philips puis videopac(toujours Philips!). Ensuite Amstrad cpc, commodore 64/128, atari st, dx386!!! Des machines qui ont fait rêver ….

  68. en 1994, PC 486, acheter pour cette bombe…un graveur CD (payer 400$) vitesse de gravure 1x, prenait 2h à graver un CD-R audio, de plus il échouait à la gravure 40% pour cent des cas, à 10$ le disque ça faisait mal !

    en 2001, PC 1 ghz. acheter pour cette bombe…un graveur DVD Pioneer (payer 1200$) vitesse de gravure 2x, prenait 1h à graver un disque DVD-R, de plus il échouait à la gravure 30% pour cent des cas…a 15$/le disque ça fessait mal !

    En 2012, PC 7 GHZ (6 cores AMD) pas encore acheter pour cette bombe un graveur Blu-Ray car j’attent toujours les écrans 3D Natif sans lunettes (autostereoscopique) avant de franchir le pas, on nous annonce pour la fin 2013 des produits 3D sans lunettes par DOLBY 3D et James Cameron, ça promet !..vu qu’a heure actuelle seulement James Cameron a compris le principe de fonctionnement hardware de la 3D, qui fait toute la difference !

    Prévision 2014, PC 10 GHZ (8 cores Intel) acheter graveur Blu-Ray pour lire les disques Blu-Ray 3D sur l’écran 3D sans lunettes par DOLBY 3D, j’aime ce que s’en vient pour nous ! VIVE LE FUTUR ET LA 3D NATIVE SANS LUNETTES DE QUALITE par DOLBY 3D et James Cameron !

  69. Un ZX81 programmé par procuration (jamais touché : un pote le possédait, j’étais en internat, j’avais lu la doc, je lui écrivais des programmes, il les tapais le week-end et revenait le dimanche soir me dire « Syntax error en ligne X » 😉

  70. pour les ordis : j’ai du avoir entre les mains un vic-20, un zx 81, un oric Atmos, un amstrad cpc 6128, un c64 avec lecteur de disquette, un trs-80 avec un clavier plat en plastique hyper pourri (taper quoi que ce soit c’était un exploit la dessus), un amstrad pc-1512 (cette bonne blague), un atari 520 STf avec un freeboot (nostalgie), un amiga 600 qui rentrait dans un classeur (pratique pour aller faire ses « devoirs » chez un ami). et maintenant un gros PC sans ame mais quand meme, je l’aime bien.
    pour les consoles : un multipong avec 4 jeux, l’atari 2600, un vectrex, des game’n’watch en pagaille; la nes, la supernes, la premiere gameboy, la DS. idem du coté sega : master system, game gear, megadrive, saturn, la PS1, la 2, la xbobx 360. et la psp, j’allais l’oublier celle là.
    je possedais pas toutes ces machines évidemment mais j’en ai passé des heures dessus.

  71. Vg 5000 philips avec lecteur de k7 séparé (en 1984) meme pas de joystick pour joué! puis atari sTF puis STE et ensuite amiga500 meme si j’aurais préferé un archimedes ou apple 2GS mais déjà à l’époque hors de prix!…

  72. je dirais une TI 53, 58C, 59, PB100, FX750P,

    ZX81 avec 1Ko de RAM, un lecteur de cassette, un clavier numérique improvisé genre caisse enregistreuse, dans un boitier « chalet suisse » pendant que nous avions des TANDY TRS-80 au lycée, modèle 1 et modèle 3, une salle toute équipée, ou j’ai rarement vu du monde s’en servir c’était début des années 80.

    puis un vic 20, C64 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité