Un exosquelette imprimé en 3D permet à une petite fille atteinte d’un trouble congénital rare, de retrouver l’usage de ses bras

Emma Lavelle, prothèses 3D

Grâce à un petit exosquelette imprimé en 3D, une petite fille atteinte d’un trouble congénital rare, a pu retrouver l’usage de ses bras. Emma Lavelle, âgée de deux ans, était atteinte depuis la naissance, d’arthrogrypose multiple congénitale, une maladie rare qui affecte négativement la force musculaire et la capacité d’un individu à se déplacer.

«Quand elle est née, ses jambes étaient au niveau de ses oreilles et ses épaules étaient tournées dans l’autre sens», explique dans cette vidéo YouTube, Megan Lavelle, la mère de la petite fille. Au fur et à mesure qu’Emma s’est développée, elle a lentement gagné le contrôle de ses jambes, ainsi que d’autres parties du corps, mais il est vite devenu clair que la petite fille ne serait pas en mesure de soulever ses bras ou de les déplacer.

Mais tout a changé quand Megan Lavelle a découvert l’existence du Wilmington Robotic Exoskeleton (WREX). Le WREX est un « dispositif d’assistance constitué de barres métalliques articulées et de bandes résistantes qui permettent aux personnes ayants des bras à la musculature sous-développée, de pouvoir jouer et se nourrir par eux-mêmes. » Le WREX a été créé par Tariq Rahman et Whitney Sample du service pédiatrique de l’hôpital Nemours/Alfred I. duPont.

Toutefois, si efficace qu’il fut, le WREX original était trop grand et trop lourd pour un enfant du gabarit d’Emma ; aussi avec l’aide d’une imprimantes 3D Stratasys., Rahman et Sample ont réussi à créer une version plus légère et personnalisable du WREX, que la petite fille pourrait facilement porter sur elle.

Aujourd’hui, grâce à ses prothèses qu’Emma aime à appeler ses «bras magiques», peut jouer et se nourrir de façon indépendante. Grâce à la facilité de personnalisation et de fabrication (les pièces peuvent être fabriqué à la demande dans des délais extrêmement rapides), l’impression 3D constitue un développement passionnant pour les prothèses pédiatriques. Et vous pouvez être sûr qu’Emma serait d’accord avec cela.

Pour en savoir plus sur le WREX, rendez-vous ici.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité