Test du Samsung Galaxy S4
Le Samsung Galaxy S4 est arrivé, et si vous avez été attendu avec impatience de savoir ce que cela donne d’utiliser le Galaxy S4 dans le monde réel, sachez que l’attente est terminée. Puisque son prédécesseur s’est vendu à plus de 50M d’unités à travers le monde, le Samsung Galaxy S4 doit susciter tout de même pas mal d’attentes de la part des utilisateurs potentiels. Vous avez peut-être suivi notre prise en mains du S4, de sorte que vous en savez sans doute déjà au sujet de ce smartphone. Pour ce test complet, nous avons eu plus de temps pour utiliser le Galaxy S4 en tant que smartphone principal, et inutile de dire que sur le papier, il constitue une amélioration en tous points de son prédécesseur, le Galaxy S3 avec laquelle vous avez peut-être joué ou déjà eu entre les mains. Si non, ne vous inquiétez pas, nous vous fournirons une bonne idée de ce qu’est le S4. Maintenant, la question est: comment se comporte-il dans le monde réel, et est-ce un smartphone fait pour vous?

Spécifications du Samsung Galaxy S4 (puissant)

Tout d’abord, revenons sur quelques spécifications essentielles de ce nouveau smartphone, juste histoire d’avoir un cadre de référence:

Galaxy S3 iPhone 5 Galaxy S4 HTC One
Poids 133 grammes 112 grammes 130 grammes 143 grammes
Taille de l’écran 4.8 4 4.99 4.7
Résolution de l’écran 1280×720 1136×640 1920×1080 1920×1080
Densité de pixels 306 326 441 468
microSD 64GB max Non 64GB max Non
OS Android 4.1 iOS 6 Android 4.2 Android 4.1
Batterie mAh 2100 1440 2600 2300
Battery amovible Oui Non Oui Non
Port infrarouge Non Non Oui Oui
APN (Avant) MP 1.9 1.2 2 2.1
APN (Arrière) MP 8 8 13 4
épaisseur (cm) 0.9 0.8 0.8 0.9

Notez qu’il existe quelques variantes du Samsung Galaxy S4: celui-ci est alimenté par un processeur quad-core Qualcomm Snapdragon 600 cadencé à 1,9 GHz, mais les deux autres disposent d’un Samsung Exynos Octa 5 4 +4 cœurs que j’ai décrit en détail dans mon post concernant l’Exynos 5 Octa. La puce Samsung peut intégrer 8 cœurs, mais elle devrait être considérée comme une puce quad-core (en termes d’exécution de code), puisque seulement 4 peuvent fonctionner à un moment donné. Samsung a utilisé l’architecture big.LITTLE d’ARM, et si vous êtes curieux, venez découvrir ce que je pense de big.LITTLE ; il est assez soignée.

Beaucoup d’entre vous nous ont demandé «pourquoi» est-ce que ces smartphones Samsung sont livrés avec ces variations matérielles. Et même si aucune des entreprises concernées ne souhaitent généralement commenter ce sujet brûlant, ma conjecture est que les certifications porteuses finissent par être ce qui motive ces choix. Etant donné que la pile de logiciels de communication Qualcomm fonctionne évidemment beaucoup mieux avec leur propre processeur/combo modem, et étant donné que les opérateurs américains (AT & T, en particulier) ont testé et approuvé Qualcomm, il est probable que Samsung ait choisi Qualcomm pour pouvoir être disponible plus vite sur le marché (Samsung peut ne pas avoir le temps de qualifier ses propres puces) afin d’être disponible sur le marché mondial au lancement.

Bien que vous puissiez entendre de nombreuses choses concernant les différences matérielles, l’expérience utilisateur sur les deux plates-formes est largement comparable. C’est mon avis après avoir récemment joué avec une « version Exynos » du S4.

Contexte

Nous utilisons tous nos smartphones de façon différente, et il est donc important que nous vous disions ce que nous faisons avec notre/nos smartphone(s): Typiquement, nous lisons souvent notre courrier électronique avec l’application e-mail intégrée (via Microsoft Exchange), et nous y répondons modérément étant donné que le fait de taper sur le clavier virtuel est fastidieux. Nous parcourons le Web plusieurs fois par jour pour lire les nouvelles sur les sites de news, mais nous regardons rarement des films ou écoutons de la musique. Nous passons également peu d’appels téléphoniques, peut-être 10 minutes par jour, voire pas du tout.

Côté « applications », nous utilisons quelques réseaux sociaux (FB, G+), un gestionnaire de recettes et des applications en tout genre (<20), mais nous avons rarement l’occasion d’utiliser notre smart-phone pour jouer à des jeux vidéo ou faire quelque chose de super-intensif en termes de ressources, comme du montage vidéo. Ce modèle d’utilisation aura une incidence sur la vie de la batterie et la perception de quelles fonctionnalités sont utiles. Maintenant vous savez où nous voulons en venir…

Design industriel (très bien)

Test du Samsung Galaxy S4

En surface, le Samsung Galaxy S4 a gardé le même genre de conception que le Galaxy S3, mais avec d’autres perfectionnements et améliorations. Si vous le regardez de face, le S4 offre une forme légèrement plus rectangulaire. Si je devais résumer ce test en une phrase, je dirais: « plus rapide, plus mince, plus léger, avec plus grosse batterie, et écran plus net ». Pas une mauvaise liste d’attributs. Regardons les détails:

Lorsque nous avons couvert le lancement du Galaxy S4 à New York, j’ai regardé les photos, et j’ai pensé que la construction était semblable au S3. Cependant, après avoir inspecté un S4 de plus près, j’ai remarqué que malgré l’utilisation du même type de matériel, Samsung a réussi à améliorer sensiblement la qualité de construction. Les côtés « qui ont l’air en métal » ont plus l’air d’être du métal et la qualité de la peinture est bien meilleure. Le capot arrière est aussi beaucoup mieux, surtout la version noire, qui dispose d’une texture un peu comme celle des Samsung Galaxy Mega dont nous avons déjà parlé. La bordure en chrome à l’avant est la seule chose que je suggère de remplacer dans le design.

Bien que le S3 et le S4 partagent certaines similitudes, vous pourriez être surpris par la différence qui existe en termes de qualité de construction. Bien sûr, tous les deux utilisent un peu de « plastique » (polycarbonate), mais je vous recommande de jeter un œil aux deux appareils dans un magasin histoire que vous puissiez sentir vous-même les différences qui existent en termes de qualité. J’ai eu beaucoup de « wow » lors des tests que j’ai conduits, de la part des personnes autour de moi qui ont demandé de le toucher.

Test du Samsung Galaxy S4

Au sommet du téléphone, vous verrez un ensemble de capteurs, dont deux capteurs de proximité et une webcam. Ces éléments sont pratiquement invisibles dans la version noire, mais évidemment, ils sont très visibles sur le Galaxy S4 blanc.

Samsung a également amélioré la qualité des deux boutons les plus importants du téléphone: le bouton Accueil et le bouton d’Alimentation. Nous utilisons ces deux boutons des dizaines de fois par jour, et je paie toujours une attention particulière à leur qualité, et apparemment Samsung aussi. Ils sont faciles à trouver (au niveau de la «sensation»), et ils sont beaucoup plus « cliquables », ce qui est excellent.

Aluminium ou pas aluminium… telle est la question (drame!)

Avec le lancement de chaque Galaxy S, les discussions concernant la « qualité de construction » sont partout, ce qui n’est pas nouveau, mais mérite d’être relevé. C’est tout à fait légitime lorsque les utilisateurs aiment la sensation que procure ce qu’ils appellent des matériaux «nobles» comme le verre et / ou l’aluminium. Franchement, ces matériaux ont souvent l’air bien et procurent la sensation tactile qui va avec. Et si vous lisez mes commentaires passés de l’iPhone, vous verrez que je loue le choix des matériaux.

Récemment, notre co-fondateur Eliane Fiolet a salué le HTC One pour sa grande construction (elle préfère clairement le design du HTC One à celui du S4), et si vous parlez aluminium, je vous conseillerais aussi vivement de jeter un œil à l’ASUS Padfone (2013). Cela dit, je pense aussi qu’il est tout aussi légitime lorsque d’autres utilisateurs disent qu’ils préfèrent quelque chose qui ne procure pas une sensation de « froid », qui soit léger et plus résistant aux rayures.

Test du Samsung Galaxy S4

C’est une question de préférence personnelle, donc je conseille toujours à chacun de vous de se diriger vers un magasin, de prendre le temps de jeter un bon coup d’oeil, de le sentir en main, et de décider par vous-même ce qui vous plaît le plus. Etant donné que les smartphones sont des appareils extrêmement personnels, vous devez absolument en avoir un avec lequel vous êtes à l’aise.

Test du Samsung Galaxy S4

De gauche à droite: Note 2, Optimus G Pro, HTC One, S4, Optimus G, iPhone 5

Peut-être que c’est aussi une bonne occasion de dédramatiser la situation étant donné que de nombreux débats dans la section des commentaires finissent par être (très!) passionnés: j’ai utilisé tous types de smartphones, et j’ai bien vraiment pu apprécier les différences de conception ; et dans mon cas, c’est l’expérience utilisateur et la productivité qui l’emportent. Je suis passé d’un iPhone 5 à un Lumia 920, en passant par un Galaxy Note II, et dans mon cas, le côté « aluminium » est très agréable, mais sans doute pas une «solution miracle» qui permet de faire son choix.

Il y a également des raisons pratiques de conception et de fabrication qui justifie le design en polycarbonate. Le S4 est plus léger que le HTC One malgré un écran plus grand. Il est également plus mince, et le polycarbonate amovible à l’arrière permet d’avoir une housse de protection très mince. Le dos flexible est aussi ce qui permet de rendre la batterie amovible et d’offrir un port microSD. Celui-ci peut vous faire économiser beaucoup d’argent si vous voulez un espace de stockage supplémentaire de 64Go. Dans l’ensemble tout se vaut, donc c’est à vous de décider ce que vous voulez.

S View Cover (intelligent)

Test du Samsung Galaxy S4

Habituellement je ne couvre pas beaucoup les accessoires, mais le S View Cover m’a intéressé. Je n’ai jamais utilisé le rabat sur le S3 ou le Note 2, mais le S view Cover dispose de propriétés très intéressantes: 1 / vous n’avez pas à l’ouvrir pour vérifier certaines petites choses (l’heure, les notifications, msg …) 2 / il peut contribuer à économiser la vie de la batterie 3 / il rend le téléphone discret tout en le protégeant et 4 / une option de recharge sans fil est prévue pour bientôt.

Test du Samsung Galaxy S4

Je ne suis pas sûr que je ferais confiance au Flip Cover pour résister aux chutes et aux chocs, mais il est assez efficace pour protéger l’écran contre les clés, pièces de monnaie et autres « objets » contondants que vous pourriez avoir autour de vous. Ce que je trouve plus intéressant, c’est qu’il devrait participer à économiser la vie de batterie 1 / en réduisant les risques de mises sous tension « accidentelles », car il couvre la grosse touche Accueil 2 / même quand l’écran s’allume (notification ou accidentellement), moins de pixels sont sollicités, de sorte que cela en fait un grand économiseur d’écran avec Super-AMOLED

Enfin, vous pouvez répondre à un appel téléphonique alors que le couvercle du S-View est fermé, ce qui est un grand avantage par rapport au Flip Cover.

Ecran (Excellent)

Test du Samsung Galaxy S4

Comme prévu, Samsung a équipé son Galaxy S4 d’un écran Super AMOLED 1080p, ce qui porte la densité de pixels à 441 points par pouce, ce qui signifie que les choses semblent plus nettes par rapport à une même taille d’écran de 1280 × 720. La netteté accrue se traduit par un confort visuel supérieur lors de l’utilisation de l’appareil.

Qualité d’image: l’écran est superbe, surtout si vous aimez que les couleurs « ressortent » un peu, ce qui est la spécialité des écrans AMOLED. Bien sûr, je dois répondre à l’argument éternel que les écrans AMOLED ont tendance à être trop saturée par rapport à la technologie IPS LCD par exemple – c’est vrai. Mais d’un autre côté, je n’ai jamais ressenti le besoin de précision absolue des couleurs sur mon smartphone (Je suis un ancien professionnel de l’informatique graphique). Ironiquement, beaucoup de gens aiment réellement l’AMOLED en raison de la saturation supérieure des couleurs ; il est appelé « eye-candy ». Si vous êtes vraiment sûr de ce que vous voulez (AMOLED ou IPS), allez regarder des photos sur un iPhone 5 et comparez les avec le Galaxy S4. C’est en grande partie une question de préférences personnelles.

Si vous voulez absolument avoir un écran LCD IPS, nous vous recommandons également de regarder le LG Optimus Pro G que nous avons testé récemment ; celui-ci dispose d’un grand écran IPS 1080p. Malheureusement, il n’est pas encore disponible partout, mais il le sera peut-être bientôt.

En plein soleil: beaucoup ont parlé de la luminosité de l’écran du Samsung Galaxy S4, surtout lorsqu’on le compare à des téléphones comme le HTC One. Dans mon cas, la raison la plus importante pour avoir un affichage lumineux est lorsque vous utilisez l’appareil en plein soleil. En faisant cela, l’écran lumineux (en lumens) est toujours un peu plus lisible.

Test du Samsung Galaxy S4

Le Galaxy S4 dispose ici d’un léger désavantage, étant donné que d’autres appareils comme l’iPhone 5 ou le HTC One disposent d’écrans légèrement plus lumineux (voir photo ci-dessus). Toutefois, le S4 était utilisable à tout moment sous le soleil de Californie, donc c’est un inconvénient, au mieux, même si je pense que Samsung est un peu agressif au niveau de la gradation de l’écran en mode « auto-luminosité », probablement pour économiser de l’énergie. D’autre part, les écrans lumineux ne sont généralement pas aussi bons en termes de contraste, et disposent souvent de pixels « noirs » qui finissent par être « gris », en particulier dans la pénombre.

Nous n’avons pas encore fait de tests de « torture » de l’écran, mais les smartphones modernes ont tendance à disposer d’un verre extrêmement durable. Oui, ils peuvent se casser/briser, mais il est très difficile de les rayer avec des petits objets comme des clés, des pièces de monnaie, etc … Cela dit, je ne parierais pas sur le fait que le sable ne ferait pas de réels dommages. Regardez la vidéo ci-dessous si vous souhaitez voir une démo …

Quoi de neuf?

Outre les améliorations matérielles énumérées ci-dessus, Samsung a introduit ou amélioré un certain nombre de fonctions logicielles qui valent le détour, étant donné que certaines d’entre elles sont très pratiques, ou uniquement propres au Galaxy S4.

Amélioration des notifications/panneau Options: Samsung a fait en sorte que les options fréquemment utilisées puissent être accessibles plus rapidement. À cette fin, il y a maintenant plus d’options à accès rapide depuis le panneau de notification. Les utilisateurs peuvent également réorganiser le top 5 des notifications pour répondre à leurs habitudes spécifiques.

Air Gestures: de nombreuses applications par défaut prennent désormais en charge des actions sans toucher, pour tourner une page par exemple. L’idée est d’éviter de toucher le téléphone si vos mains sont humides ou sales. Vous n’avez pas besoin de taper précisément sur le téléphone pour effectuer des actions simples comme changer un morceau de musique tout en conduisant.

Air View: permet de « planer » au-dessus des éléments de l’interface utilisateur afin de révéler des informations supplémentaires. Air View fonctinone avec les courriels et les éléments du calendrier, mais aussi avec d’autres éléments tels que des vidéos et des pages Web. Cette fonctionnalité a été introduite avec le Galaxy Note II mais nécessitait auparavant l’utilisation du stylet S Pen. Maintenant le fait de planer peut être réalisé avec le doigt. D’après ce que je comprends, cette fonctionnalité est alimentée par un capteur tactile Synaptics ClearPad, qui dispose d’une technologie Synaptics qui transforme la totalité de l’écran en un capteur de proximité « 3D Touch ».

Test du Samsung Galaxy S4

Watch On : Watch On sert d’EPG intelligent (Guide Electronique des Programmes) et de télécommande en même temps. Auparavant, Samsung avait plusieurs applications (Peel …) pour réaliser cela, mais il semble que Samsung ait décidé de fusionner ces fonctions en une seule app pour enlever une partie de la friction associée à l’utilisation de la télévision à la maison. Pendant le test, l’application s’est très bien comportée avec le matériel (Comcast Box et Samsung LED TV2011) et puisque les commandes sont envoyées via infra-rouge, cela devrait fonctionner avec un grand nombre d’équipements A / V pour la maison.

Samsung HUB: C’est le nouvel espace de Samsung pour obtenir du contenu numérique. Auparavant, Samsung avait une app musicale, une app vidéo, etc … maintenant le HUB Samsung fusionne toutes ces apps en un seul endroit, depuis lequel vous pouvez acheter/louer de la musique ou des films. Une fois achetés, il est possible de rejouer le contenu multimedia sur d’autres appareils Samsung qui peuvent se connecter au Samsung HUB (tablettes, Smart TV?). Pour l’instant, cela ne fonctionne qu’avec les appareils Samsung compatibles, mais j’espère que Samsung va faire une application pour Windows, Mac et iOS. S’ils veulent se mettre sérieusement à faire de l’argent sur tous les fronts, ils doivent apprendre à s’ouvrir.

Knox: C’est une caractéristique pour les entreprises dont j’ai parlé lors du Mobile World congress. En fait, SAFE Knox de Samsung fait essentiellement une partition en deux votre smartphone, avec d’un côté le contenu «personnel» que votre entreprise ne peut ni voir ni toucher, et de l’autre, le contenu « professionnel » qui est contrôlé par votre employeur. Lors de la séparation (ou en cas de vol), la société peut effacer à distance toutes les données, et peut gérer/approuver vos apps « pro », etc. En théorie, aucun logiciel malveillant provenant de votre partition personnelle ne peut atteindre votre partition professionnelle. Votre entreprise est heureuse parce que votre BYOD (Bring Your Own Device) est gérable, et vous êtes heureux parce que vous pouvez à choisir et utiliser un seul appareil.

Groupe Play est une fonctionnalité de partage de contenu qui fonctionne directement sur WIFI ; il n’est donc pas nécessaire de configurer un réseau local. Le smartphone lance une session, et lui attribue un mot de passe simple. Les autres appareils compatibles Groupe Play peuvent alors se connecter et le téléphone «maître» peut ainsi partager de la musique (sans DRM), des photos ou des documents (pensez « présentations »). J’ai trouvé que c’était beaucoup plus simple à utiliser qu’AirPlay, mais vous aurez probablement besoin d’avoir une sorte de masse critique de compatibilité pour que cela puisse atteindre son plein potentiel. Ce serait vraiment bien si cette fonctionnalité était étendue aux smartphones non-Samsung … (au moins pour les fonctions les plus élémentaires).

S Translator est un utilitaire qui peut s’avérer très pratique, car il fournit la traduction de simple conversation avec toute personne capable de taper sur un smartphone (si la langue est prise en charge …). Il est un peu similaire à Google Translate, mais Translator S propose plus de langues (coréen et japonais ne sont pas disponibles comme entrées vocales dans Google Translate, pour ne citer que ces deux-là que j’ai eu l’occasion d’utiliser), et l’interface utilisateur est orientée vers la conversation, et ce, dès la sortie de sa boîte.

Les langues source proposées au moment de la publication de cet article, sont: le Portugais (Brésil), l’anglais (États-Unis, Royaume-Uni), le français, l’allemand, l’italien, le japonais, le coréen, le chinois simplifié et l’espagnol. Notez que vous ne pouvez pas répondre dans toutes ces langues. Par exemple, si vous sélectionnez le coréen, vous pouvez converser avec quelqu’un en anglais/japonais/chinois mais pas en français. Le Français ne peut se traduire que vers l’anglais etc … Si vous êtes vraiment intéressé par une combinaison spécifique, faites m’en la demande dans les commentaires, et je ferai de mon mieux pour y répondre.

Comme tout traducteur automatique, il est préférable de s’en tenir à des phrases très simples (j’ai repéré quelques erreurs mineures, même avec des phrases simples), mais le fait de passer de «zéro» communication à une communication « de base » constitue un grand pas, croyez-moi. J’ai été dans beaucoup d’endroits où je ne pouvais ni lire ni parler, et disposer d’un outil comme S Translator est tout simplement merveilleux. Cette histoire de Google Translate illustre parfaitement mon point.

Test du Samsung Galaxy S4

Optical Reader : Optical Reader est un utilitaire de reconnaissance de texte qui peut être utilisé pour 1/scanner des cartes de visite et ajouter des informations directement dans la liste de contacts 2 / scanner et traduire (mot à mot) depuis une langue étrangère. La numérisation de cartes de visite fonctionne assez bien (j’ai seulement essayé en anglais) et la plupart des données contenues sur la carte de visite que j’ai scannée, ont été correctement interprétées.

La traduction est un peu plus difficile à utiliser car il ne s’agit pas d’un système de traduction de document, mais plutôt mot-à-mot. Il peut s’avérer utile pour décrypter des menus et du texte simple. Je l’ai essayé en japonais, et en dépit d’être capable de traduire certains mots, la plupart des éléments de menu ne sont pas contenu dans le dictionnaire.

Je sais que ce concept peut être amélioré avec le temps, mais pour l’instant il n’en est pas là où il doit être. Parce qu’Optical Reader fait beaucoup de choses, l’interface est plus compliquée que je voudrais qu’elle ne le soit. Cela peut être quelque chose qui devrait être divisé en des applications plus petites, plus simples, (en utilisant le même moteur de reconnaissance). À l’heure actuelle, il y a juste trop de frottement.

Applications révolutionnaires

Clavier virtuel: Paradoxalement, malgré des centaines de milliers d’applications à leur disposition, la plupart des utilisateurs se réfèrent toujours à la communication textuelle comme étant une nécessité « critique » pour eux. C’est pourquoi vous ne devez pas sous-estimer l’importance d’un clavier virtuel. Plus vous souhaitez être productif, et plus cet élément s’avérera être critique.

Test du Samsung Galaxy S4

Le clavier du S4 est propre et suffisamment rapide pour que les choses soient faites. Il prend également en charge la fonctionnalité de « glisser » qui permet d’écrire des mots tout en faisant glisse le pouce sur l’écran. J’aime vraiment le fait qu’il soit possible d’utiliser plus d’un dictionnaire de langue, sans changer la disposition du clavier – ce qui est excellent pour les gens multilingues. La plus grande différence avec le S3 en termes de productivité est la présence d’une rangée de touches numériques. Elle a été introduite par le Galaxy Note et est très certainement très utile si vous tapez souvent des chiffres.

Email: Le client de messagerie a bénéficié d’une légère amélioration au niveau de son design. J’ai trouvé la mise en page et la typographie un peu plus propre, et le nouvel accès au dossier est maintenant beaucoup plus rapide. Il utilise l’interface « slide-in » qui est similaire à ce que Facebook (et bien d’autres) utilisent pour économiser de l’espace sur l’écran principal.

Test du Samsung Galaxy S4

Easy Mode (excellente idée!): Un fait intéressant avec Samsung, est qu’un bon nombre de personnes qui ont fait l’acquisition d’un smartphone pour la première fois, se sont décidé pour un combiné comme le Galaxy S ou le Galaxy Note. C’est assez nouveau puisque, traditionnellement, les fabricants de téléphones s’attendent à ce que ces clients commencent avec un appareil Android gratuit ou pas cher, puis fasse une mise à niveau plus tard, quand ils se sentent plus à l’aise.

Le hic, c’est que beaucoup de débutants sont attirés par les appareils haut de gamme parce que l’écran est plus grand (et meilleur) qui leur permet de lire sans avoir à porter de lunettes. C’est une raisons récurrente que j’ai entendu ces 18 derniers mois.

Pour rendre la vie plus facile aux débutants, Samsung a créé le mode « Easy », qui est essentiellement une version simplifiée de l’interface utilisateur, et qui ne montre que les options les plus fréquemment utilisées. C’est quelque chose qui peut être recueilli à partir d’études ou de data mining, et dans l’ensemble, je pense que les options sont adaptées. Je ne cherche généralement pas un mode « facile » quand j’essaie des téléphones, mais je ne me souviens pas que d’autres fabricants de téléphones Android haut de gamme propose ce genre d’option (n’hésitez pas à nous un commentaire si vous en avez déjà vu). Donc cela peut être un facteur important pour quelqu’un qui recherche du matériel de pointe, sans les options apparemment complexes.

Calendrier: Le calendrier fonctionne à peu près comme prévu. La seule chose qui change par rapport au S3 et aux autres téléphones Android, c’est que vous pouvez maintenant utiliser la vue « Mois » et « survoler » les jours afin de voir plus de détails. Cela peut offrir un gain de temps.

Maps: Comme d’habitude, l’expérience de la cartographie avec Google Maps est excellente, et cela reste la meilleure option quand il s’agit de cartographie mobile. Alors que dans la plupart des grandes villes américaines, les concurrents se débrouillent plutôt bien, les voyageurs devraient être au courant du faite que la navigation dans des pays comme le Japon peut être inégale, avec Apple Maps ou Nokia Maps (Pas de prise en charge du Japon ?). C’est particulièrement vrai si vous cherchez quelque chose au-delà des plans de la ville, comme une entreprise locale. Puisque les numéros d’immeubles/maison n’ont à peu près aucun sens au Japon (ou du moins à Tokyo), la capacité de repérer une entreprise sur une carte peut être très importante. Avez-vous eu des expériences similaires? N’hésitez pas à déposer un commentaire pour me le dire.

Divertissement

Vidéo: nous avons regardé notre gamme habituelle de vidéos sur le Galaxy S4, et il est juste de dire que, visuellement, ce téléphone offre une expérience vidéo impressionnante. Avec ses noirs profonds, ses couleurs vives et une netteté 1080p, les vidéos full-HD ont l’air étonnantes pour un écran de cette taille. A ce point, je suis vraiment curieux de voir ce à quoi cela va ressembler sur un Galaxy Note 3 (Super-AMOLED 5,9  » à 1080p?).

Jeux vidéo: le Galaxy S4 offre la plus haute performance graphique que nous ayons vu à ce jour lors de nos tests ; les jeux ne devraient alors pas être un problème. Son processeur Snapdragon 600 peut faire tourner les derniers jeux, donc le choix est vraiment le vôtre: à quoi voulez-vous jouer? J’ai fait tourner la démo d’Epic Citadel, et elle était rapide avec un 60FPS quasi-constant. Il est difficile de demander plus: nous étions sur le point de l’utiliser comme point de repère graphique, mais il semble que le matériel soit déjà en avance sur le jeu. La vie est dure.

Qualité du haut-parleur (Très bien): Le haut-parleur du Galaxy S4 est assez bon, et la qualité sonore est agréable. Cependant, d’autres smartphones comme l’iPhone 5, le Galaxy Note 2 et le HTC One peuvent fournir un son encore meilleur. Le HTC One est actuellement le plus performant quand il s’agit de haut-parleur: le choix de placer des haut-parleurs sur l’avant, a été payant dans cette partie du test. Je peux dire que le haut-parleur du Galaxy S4 est «très bon», et pas loin d’être «excellent».

APN du Galaxy S4 (excellent)

Test du Samsung Galaxy S4

Prise de photos

Le Samsung Galaxy offre une multitude d’options (décrites plus loin dans ce paragraphe) et fournit une qualité photo d’ensemble que je qualifierais d’ « excellente ». Il est absolument comparable à ce qui se fait de mieux actuellement. Comme d’habitude, Samsung offre beaucoup d’options, et même si nous laissons généralement les personnes utiliser les paramètres par défaut, nous avons estimé qu’il était important d’expliquer comment fonctionne le système de mesure (« metering »), étant donné que l’appareil photo peut produire des images très différentes en fonction de votre choix.

Test du Samsung Galaxy S4

Les deux téléphones Samsung restituent correctement la luminosité de la scène, même si cela signifie surexposer la fleur

Tout d’abord, qu’est-ce que le « metering ») ? C’est l’analyse d’image que la caméra utilise pour sélectionner combien de temps il va exposer le capteur à la lumière. Pour les images sombres, une exposition plus longue est nécessaire. Pour les images très lumineuses, une exposition de courte durée, est recommandée. Comme vous pouvez l’imaginer, les images qui comportent à la fois des éléments sombre et lumineux sont plus difficiles à gérer, et c’est la raison pour laquelle plusieurs méthodes de mesure sont nécessaires.

Pour faire simple, cette analyse se trouve sur une zone spécifique de l’image. Une petite zone est utilisée pour mettre en valeur un objet, alors qu’une grande surface signifie que nous demandons à l’application Appareil photo d’essayer de tout bien équilibrer, peut-être au détriment d’un emplacement spécifique. L’APN du Galaxy dispose de trois réglages: Point (point central), Central pondéré (centre plus étalé) et Matrix (très large).

Test du Samsung Galaxy S4

Le système de mesure par point (Spot) est sans doute la plus intuitive car elle met l’accent sur un point précis. C’est à peu près la seule option qui soit disponible sur l’iPhone, mais pas tout à fait la même. Les deux autres élargissent l’analyse de la lumière à une plus grande partie de la scène. La principale différence avec l’iPhone, et peut-être même avec d’autres apps, est le fait que Samsung semble toujours utiliser le centre de l’écran comme point de mesure d’origine, quel que soit l’échelle de l’analyse atteinte. Bien que vous puissiez vous concentrer sur quelque chose qui soit hors de l’écran, il n’est pas possible de faire une mesure précise de quelque chose qui ne soit pas placé au centre de l’écran.

Bien que la caméra fonctionne très bien hors de la boîte, vous pouvez jouer avec ces options, car elles peuvent permettre d’améliorer un peu les photos, surtout dans des conditions d’éclairage difficiles. Dans une mise à jour logicielle avenir, il serait bien que Samsung puisse laisser les utilisateurs faire une mesure précise de quelque chose qui n’est pas placé au centre de l’écran.

Test du Samsung Galaxy S4

Mode Drama: le mode Drama permet d’enregistrer une succession de photos et de superposer un objet mobile (généralement une personne) sur un arrière-plan statique unique, lui donnant une « traînée de mouvement ». Il est très facile à utiliser, et reste un effet vraiment « point and (multi)shot ».

Mode Eraser: c’est le contraire du mode Drama, dans le sens où il supprime l’effet de déplacement des objets/personnes à partir de vos photos. Ceci est très pratique si vous essayez de faire une pause dans un lieu public (monument, fontaine …) où il y a beaucoup de circulation piétonnière. Le mode Eraser va supprimer/déplacer des objets personnes sur la photo, donnant l’illusion que vous étiez seul à l’instant où vous avez pris la photo.

Dual Camera: Puisque le processeur d’image du Galaxy S4 est environ 2 fois plus rapide que la génération précédente, il est désormais possible de prendre deux images à la fois si le photographe ne peut être dans l’image. En gros, cela revient à s’ « ajouter soi-même sur les photos ». C’est plus amusant pour les photos de groupe, mais c’est vraiment à vous d’imaginer ce que vous feriez avec cette fonctionnalité.

Photos dans des conditions de faible éclairage

Test du Samsung Galaxy S4

En termes de performance dans des conditions de faible luminosité, je pense que le Galaxy S4 peut bien faire, mais vous pourriez avoir besoin de passer manuellement en mode «Nuit». J’ai pris quelques photos dans des conditions d’éclairage très faible, et celle du haut est plus sombre que ce que mes yeux pouvaient voir, celle du bas est plus lumineuse que ce que je vois. Il serait très agréable que le smartphone puisse passer en mode nuit par lui-même. L’application appareil photo est bonne, mais il n’offre pas actuellement toutes les performances que le matériel peut fournir.

Enregistrement vidéo

Les performances d’enregistrement vidéo reflètent principalement la performance photographique. Après avoir filmé avec le Galaxy S4, nous pouvons dire que les capacités d’enregistrement vidéo sont également excellentes et peuvent rivaliser avec les meilleurs appareils mobiles qui existent actuellement sur le marché. Il est également possible de suspendre et de redémarrer un enregistrement vidéo, ce qui est très utile si vous ne voulez pas vous retrouver avec un tas de petits fichiers MP4.

Comme d’habitude, nous avons téléchargé des échantillons sur notre compte Flickr si vous voulez voir les fichiers dans leur résolution native.

Performance (excellente)

Test du Samsung Galaxy S4

Antutu v3.3 est un indice de référence des performances globales du système (CPU, graphismes, stock-age), et ce qu’il montre, c’est que, globalement, la plupart des téléphones les plus récents dis-posent d’un niveau comparable de performances. Cela signifie que si vous faites quelque chose de très spécifique (comme des jeux ou des téléchargements), ces téléphones doivent fournir une performance globalement similaire (essayez par vous-même).

En termes de performances brut du système, le graphique montre que le Galaxy S4 crée une discontinuité non seulement avec le Snapdragon S600 1.9GHz que nous avons aux Etats-Unis, mais plus encore avec la variante Samsung Exynos Octa 5 (de 8% ou plus ). Il y a tout juste quelques mois, un nouveau lot de dispositifs a été introduit avec le premier Snapdragon S600, et les chiffres ont déjà grimpé pour cette mise à jour du Snapdragon 600.

Test du Samsung Galaxy S4

GLBenchmark 2.5, offscreen 1080p: ce test a été conçu pour « mettre à mal » le processeur gra-phique (GPU) du smartphone, en exécutant la démo d’un jeu qui met en scène un combat entre différents personnages au sein de différents environnements (intérieurs, extérieurs …). Exécutez ce test de référence sur votre appareil.

L’histoire de la performance graphique est assez intéressante aussi. GLBenchmark 2.5 montre une augmentation considérable des performances et j’ai été un peu surpris car l’horloge du Snapdragon 600 n’a augmenté que de 200 MHz ou plus. Après avoir regardé les détails de référence, j’ai réalisé que c’est le débit du triangle qui avait augmenté de façon significative, ce qui aurait du sens, puisque ce point de référence particulier a été vraisemblablement retenu par le grand nombre de triangles dans la géométrie…

Test du Samsung Galaxy S4

Basemark X est une nouvelle référence multiplateforme qui est plus axée sur la performance de rendu par pixel, alors que GLBenchmark 2.5 peut se fonder davantage sur la puissance « polygonale ». Le rendu par pixel est souvent utilisé dans les jeux plus modernes, étant donné que le bump-mapping est souvent utilisé comme un moyen de réduire le nombre de polygones. Pour plus d’informations, rendez-vous le site officiel basemark x.

Dans ce benchmark graphique, nous voyons des chiffres qui sont plus en ligne avec ce que les utilisateurs finaux peuvent voir dans les jeux modernes. Avec un accent accru sur l’ombrage des pixels, Basemark X présente une augmentation de la performance qui semble plus naturelle avec l’évolution de la plate-forme matérielle.

Test du Samsung Galaxy S4

GeekBench 2: Geekbench a tendance à se concentrer sur la performance synthétique plutôt que sur l’évolutivité multicore. Il s’agit d’une bonne mesure pour l’informatique en général et pour générer de la physique précise dans les jeux. Essayez-le sur votre appareil.

Ce benchmark serait probablement plus en mesure de décrire le changement de cadence entre les versions 1.7GHz et 1.9GHz de la puce Snapdragon. Il n’y a pas de surprise ici : toutes choses étant presque égales, c’est l’horloge qui dispose d’une cadence plus élevée qui l’emporte.

« Performance perçue »: Les benchmarks synthétiques ne peuvent pas nous emmener plus loin. Ce qu’ils ne montrent pas, par exemple, c’est que l’expérience utilisateur est fluide et réactive (la réactivité n’est pas toujours résolue avec la puissance brute du processeur). En fin de compte, à quoi bon la performance brute, si vous ne pouvez pas la percevoir?

Dans l’ensemble, je trouve que le Galaxy S4 est un smartphone rapide. Toutefois, dans le cadre d’une utilisation normale (email, galerie photo …) les utilisateurs ne seront pas en mesure de profiter réellement du matériel plus rapide ; donc pour des tâches simples, il procure la même sensation que la plupart des téléphones Android haut de gamme. C’est lorsque vous commencez à utiliser des effets photo de fantaisie, que vous faites du montage vidéo ou des jeux que la vraie puissance du Galaxy S4 se révèle, et où tous les cycles comptent.

Alors que Samsung repousse les limites en utilisant toujours plus d’images, de vignettes animation et de multitâches, je voudrais recommander à l’entreprise de garder un œil attentif sur la réactivité de l’interface utilisateur. Les concurrents comme LG ou Google ont pris sur eux de faire en sorte que l’interface utilisateur soit encore plus réactive, et c’est une chose à laquelle chaque fabricant de combinés doit prêter attention.

Autonomie de la batterie (très bien)

Test du Samsung Galaxy S4

Avec un taux d’épuisement de la batterie de 5% durant la nuit (8h), le Samsung Galaxy S4 se démarque bien par rapport à la norme des smartphones. L’épuisement de la batterie en mode veille est très important parce que la plupart du temps votre smartphone est là à ne rien faire d’autre que synchroniser des emails, et autres notifications. C’est une bonne base.

60mn de lecture vidéo (streaming) via Google Play va enlever 17% ou plus de la vie de la batterie, ce qui se traduit par un potentiel de 5 heures de vidéo en ligne, ce qui est assez standard pour un smartphone. Si vous jouez une vidéo depuis le stockage local (pas de streaming), seulement 13% de la batterie est nécessaire pour regarder ces mêmes 60mn de vidéo: cela permettrait d’étendre la capacité vidéo au-delà de 7 heures de vidéo HD – c’est ici du niveau d’une tablette.

Une fois épuisée, la batterie prend environ 2h30 pour se recharger complètement. En règle générale, la batterie se recharge à un taux de 1% par minute quand elle est presque vide. Le taux ralentit à mesure que la batterie se remplit, mais cela vous donne un bon indicateur de la vitesse de charge (testée avec le chargeur d’usine). En résumé, je ne dirais pas qu’il est nécessaire de charger ce combiné quotidiennement, mais au deuxième jour, vous pourriez avoir des ennuis – et je parle ici d’un usage modéré (voir ci-dessus).

Dans le cas où vous ne vous êtes pas attardé sur le paragraphe concernant le design industriel de l’appareil, gardez à l’esprit que le Galaxy S4 dispose d’une batterie amovible et d’un chargeur de batterie en option. Cela fait des années que je n’ai acheté ni l’un ni l’autre, mais je comprends que pour certains d’entre vous, « une recharge n’est pas une option ». Il y a aussi un accessoire en option pour le chargement sans fil, et quand j’utilisais le Nokia Lumia 920, j’ai trouvé très pratique le fait de pouvoir disposer d’un chargeur sans fil sur la table de chevet, puisque j’utilise aussi mon téléphone comme d’une alarme.

En termes relatifs, le Galaxy S4 dispose d’une excellente durée de vie de la batterie pour sa taille (il est plus léger que l’iPhone 5, mais offre 70% de capacité de la batterie en plus), son poids et sa minceur. Mais il est vrai aussi que les utilisateurs peuvent mettre la main sur des smartphones doté d’énormes capacités de batterie telle que le Galaxy Note 2, l’Optimus G Pro ou le RAZR Maxx HD.

Gardez à l’esprit que la vie de la batterie varie énormément en fonction de la luminosité de l’écran, des applications qui s’exécutent en arrière-plan, de la réception de votre réseau, de la densité de votre réseau sans fil et la durée pendant laquelle l’écran est allumé. Vous pouvez toujours consulter le rapport de la batterie Android pour voir ce qui consomme le plus d’énergie. Enfin, gardez à l’esprit que les opérations de réseau générées par les applications peuvent apparaître comme «Android», étant donné qu’il constitue en fin de compte le système d’exploitation qui gère ces échanges.

Accessoires (santé)

Test du Samsung Galaxy S4

Si vous aimez mesurer à quel point votre vie est saine, il y a une application qui s’appelle S Health et Samsung a également créé un bracelet intitulé S Band, avec un Body Scale qui communique avec le téléphone via Bluetooth. J’aime vraiment l’idée de Body Scale parce que cela requiert tellement peu d’entretien. J’ai essayé d’utiliser S Helath, mais étant donné que la plupart des aliments que je consomme ne sont pas présents dans la base de données intégrée, le fait d’entrer le nombre de calories des aliments prenait trop de temps (combien de calories ai-je passé à faire cela ? Haha) et un peu fastidieux. Je suppose que dans un monde idéal, tous les aliments que vous mangez disposeraient d’un code-barres qui leur est associé ; mais cela n’est tout simplement le cas aujourd’hui.

Cela dit, l’application podomètre, bracelet et Body Scale nécessitent beaucoup moins d’entretien, de sorte que vous pouvez facilement suivre votre poids et les calories brûlées sans trop d’effort. C’est ce qui m’intéresserait le plus.

Il existe une tonne d’accessoires, et je parlerai seulement de ceux auxquels je m’intéresse vraiment ; mais si vous êtes curieux, allez consulter le site officiel du S4. S’il y a une forte demande pour un accessoire particulier, je peux toujours le regarder en détails pour vous, donc s’il vous plaît déposer un commentaire au bas de la page.

Conclusion (Top qualité)

Test du Samsung Galaxy S4

Il ne fait aucun doute que le Samsung Galaxy S4 est arrivé sur le marché pour faire face à d’énormes attentes et d’anticipation. Après l’avoir utilisé pendant une semaine, j’aime ce que je vois. Le Samsung Galaxy S4 constitue une amélioration, sur presque tous les aspects, de son prédécesseur, le Galaxy S3 ; et le fait de faire un lancement à cette époque de l’année, devrait assurer à Samsung de rester au sommet pendant un certain temps, par rapport à la concurrence.

En termes de design industriel, les choses ont évolué et le S4 améliore sensiblement la conception du Galaxy S3. Il n’est pas évident sur les photos, mais il est tout à fait visible quand vous l’avez entre les mains ; alors n’hésitez pas à le découvrir en magasin. Si vous avez vu un Galaxy S3 et que vous l’avez bien aimé, alors le S4 vous plaira sans aucun doute.

Nous aimons vraiment le Easy Mode pour ceux qui font leurs premiers pas avec un smartphone, et c’est certainement une bonne chose que d’autres constructeurs devraient copier. Enfin, les améliorations apportées aux applications antérieures ou aux activités, portent leurs fruits: Watch On, le TV EPG+remote sont maintenant beaucoup plus simples à utiliser grâce à une meilleure intégration et à l’émetteur infrarouge. Le traducteur est très cool pour le voyageur et Knox est capable de faire la différence entre l’utilisation de votre Galaxy S4 au travail ou chez vous, et ainsi de pouvoir posséder un téléphone avec lequel votre entreprise se sent en confiance.

En fin de compte, il n’y a rien de mieux pour gagner des clients supplémentaires. C’est un mélange de design, de performance, de productivité, d’intégration, de masse critique et l’attrait de la clientèle. Alors que le Galaxy S4 peut ne pas être un gagnant à chaque fois, il gagne la plupart du temps. C’est la définition d’un vainqueur.

J’espère que cet test vous a donné un bon aperçu de ce que cela donne d’utiliser le Galaxy S4 dans le monde réel. Si vous voulez savoir quelque chose en particulier qui n’a pas été couvert, laissez un commentaire ci-dessous s’il vous plaît, et je ferai de mon mieux pour y répondre. Faites-nous savoir ce que vous pensez du Galaxy S4!

Cet article a été categorisé dans Accueil > A la Une > Téléphones Portables > Tests et a été "taggé" avec galaxy s4, samsung, samsung galaxy s4 et test.
Billet Suivant:
Suivez nous et voyez les meilleurs billets

Commentaires Des Lecteurs