Voici le premier pistolet entièrement imprimé en 3D

arme plastique 3d

arme plastique 3dSi vous pensez que les pistolets en plastique ne sont que des jouets, vous avez tort. Maintenant, ce sont de véritables armes capables de tirer des balles réelles. Et ce pistolet a été fabriqué avec une imprimante 3D. Oui, il a été imprimé. Et le pire est à lire dans les prochains paragraphes…

Ce pistolet imprimé en 3D s’appelle « The Liberator » (sic). Il a été conçu par Cody Wilson, un étudiant en droit de 25 ans à l’Université du Texas, la star du documentaire Click. Print. Gun de Motherboard. Wilson a fabriqué un prototype d’arme que vous voyez en photo et il envisage de publier les fichiers 3D la semaine prochaine. En bref, n’importe qui pourra imprimer l’arme sans avoir d’autorisation, ou un numéro de série.

Selon Forbes, le Liberator est fabriqué avec 16 pièces en plastique, et il y a des barillets de différentes tailles pour changer de calibre. Toutes les pièces sont en plastique ABS et imprimées avec une Stratasys Dimension SST. Le pistolet intègre un clou comme percuteur et Wilson a ajouté une pièce en acier pour qu’il soit détecté par les détecteurs de métaux. Comme c’est mignon ! Bien sûr, les gens bien intentionnés qui imprimeront ce pistolet ne seront pas obligés de faire ça.

C’était juste une question de temps avant que les pistolets en plastique ne soient plus des jouets. Voilà, c’est fait. Maintenant, c’est juste une question de temps avant qu’il y ait le premier mort avec un pistolet imprimé, puis il y aura le premier enfant qui se tuera accidentellement avec un pistolet en plastique… Et puis, il y aura les médias qui parleront de ce premier mort…

Et demain ? Est-ce qu’acheter ou fabriquer une imprimante 3D fera de nous des criminels ? Je sais que les nouvelles technologies censées servir l’humanité ont souvent été détournées pour fabriquer des armes. On peut penser aux médicaments par exemple. Mais encore une fois, le délire morbide de quelques-uns vient gâcher le rêve de progrès de tous. Et ça m’agace de voir que nous sommes toujours si peu évolués. [Forbes]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Encore faut il avoir des munitions !
    Je ne connais pas les conditions de vente de ce genre d’objet mais j’espere qu’il est tout aussi contrôlé que la vente d’arme à feu.
    Reste après le marché noir, mais celui là existe depuis toujours.
    J’espère qu’il reste des barrières de contrôle strictes avant de voir des tueries par des désingués du cerveau.

    1. Des munitions ça se fabrique également et très facilement, même si il est beaucoup plus simple d’aller en armurerie, et de toutes manières, il y a pas mal d’armurier qui s’en tamponne le cocotier…..

  2. Alor y’a vraiment des points pas clairs :

    beaucoup de pistolet moderne on plus d’abs que de métal, les pistolet a billes preuve facilement être qualifier d’arme (essayer donc de prendre l’avion avec et on vous fera passer 3 contrôles supplémentaire).

    En suite, un pistolet imprimer, formidable mais avec un morceau de bois un ressort et un clou on a la même chose faut pas penser que avant sa les armes home made n’exister pas.

    Pour finir vu le prix et les connaissances nécessaire d’une imprimante 3d faut mieux acheter une arme au noir (et c’est pas compliquer).

    Bref c’est vraiment pas une innovation et parler de se genre de chose fera uniquement de la mauvaise pub au imprimantes 3D

    1. +1. Un tuyau solide, une balle et un marteau suffisent…
      Le risque serait une production industrielle qui permettrait à des personnes mal intentionnées de plus facilement passer les filtres des détecteurs de métaux, mais là encore les balles seraient un problème

  3. Merci aux bricoleurs du dimanche pour leur contribution tres constructive….. l’info principale n’est pas de savoir que l’on peu faire une arme avec un tire bouchon et un jeton de caddie. Il s’agit d’un premier pas vers une nouvelleforme de diffusion des armes qui s’amorce. Perso meme s’il parait (selon vous) qu’acheter une arme est aussi simple qu’acheter sa baguettte (ce dont je doute)… perso j’ai accé a une imprimante 3d donc desormais je peu me faire une arme sans soucis, ce que je ne pouvais pas faire il y a 1 ans….. et je ne suis sans doute pas le seul dans ce cas.

  4. La ‘pièce en acier’ c’est le canon (et tres probablement un ressort). il ne l’a pas ‘ajouté’ parcequ’avec un canon en plastique, le plus grand risque est pour l’utilisateur de l’arme. En gros, l’imprimante lui a juste permis de designer le mécanisme de détente et la poignée pour rendre ergonomique ce qu’on peut fabriquer au rayon plomberie de Bricopipo.
    A propos, le ‘barillet’ est une mauvaise traduction, il s’agit bien du canon (barrel). Les barillets des pièces de revolvers, pas de pistolets.

    Enfin bref, votre voiture reste plus dangereuse que ca….

  5. Effectivement, l’info sera plus gênante quand quelqu’un aura réussi à tirer avec (et pire, s’il réussi sans « pièce en acier »)…

  6. Sauf qu’entre bouger son cul chez casto, acheter le matos, bricoler et ouvrir un fichier sur un PC c’est pas les même connaissances ni le même effort.

    On peut faire des armes ou des bombes avec ce qu’on trouve dans tous les magasins, mais entre avoir les connaissances pour et la motivation et l’avoir qui tombe tout seul, on s’adresse pas aux même personne.

    Donc oui vivement l’impression de cerveaux, ça servira déjà pour les gens qui postent ici -_-

  7. Pour ceux qui se disent que le problème reste à trouver les munitions, c’est pas vraiment un problème. En queques heures, et avec le matériel, c’est facile de faire au moins 500 munitions pour moins de €150 ce qui inclut tout les instruments ré-utilisables par la suite. Tout les produits nécécaires peuvent être acquéris en grande surface. Le problème, c’est qu’il sera impossible de savoir quelle arme a été utilisée si les canons eux meme sont en plastique car contrairement au métal, le plastique est facilement maléable avec une source de chaleur.

  8. T’es mignon avec tes états d’âme et tes considérations, mais il faut te relire Mediama:, « Et puis, il y aura les médias qui parleront de ce premier mort… »… T’as encore de la soupe à servir!
    Quand tu es face à l’inéluctable évolution d’une technologie, c’est inutile de jouer les chochottes; ça sent trop la posture.

  9. Mais c’est incroyable comment la technologie a évoluer durant c »est vingt dernière annee je suis épater ! Cette inventeur mérite son succès mondial!!!

  10. C’est quoi cette m…. ?
    Objet de l’article et l’article lui même! Y a vraiment des gens qui n’ont rien à foutre que de songer à des idioties. Navrant!

  11. Je ne doute pas que l’arme puisse être efficace, mais qu’en est-t-il après plusieurs usage? Le plastique va surement s’endommager avec le frottement de la balle. ça peut vite devenir dangereux pour l’usager non?

    C’est quand qu’on applique la proposition de Chris Rock? Ce ne sont pas les armes qui devraient couter cher mais ce sont les balles!

    « You don’t need no gun control. You know what you need? We need some bullet control. Man, we need to control the bullets, that’s right. I think all bullets should cost $5000. $5000 for a bullet. You know why? ‘Cause if a bullet costs $5000, there’d be no more innocent bystanders. … Every time someone gets shot, people will be like, « Damn, he must have did something. He put $50,000 worth of bullets in his ass! » Niggas will say « I would blow your fucking head off–if I could afford it! I’m gonna get me another job, I’m gonna start saving some money, and then you’re dead man!. You better hope I can’t get no bullets on layaway! »

    1. Peut-être que ça réduira les morts, mais pas la violence et les actes de vol, avoir une vrai arme pointé sur toi, chargé ou non, ça revient au même…

  12. C’est bien moins chers et moins compliqué de tuer quelqu’un avec un couteau et pourtant c’est en vente libre.. Mais où vas le monde ? (à distance il y a l’arc et l’arbalète assez efficaces bien qu’un peut encombrant)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité