Quand Spock et Sylar font la course pour Audi

La pub Audi

La pub AudiLes services de publicité rivalisent d'ingéniosité pour tenter de se différencier des concurrents et marquer les esprits. Les constructeurs automobiles parviennent régulièrement à faire le buzz. Aujourd'hui, c'est le géant allemand Audi qui fait faire la course à Spock et Sylar...

A 82 ans, Leonard Nimoy, réalisateur, chanteur, photographe et acteur, dont le cultissime Spock de Star Trek, tient suffisamment la forme pour défier la nouvelle génération de Spock (ou Sylar, c’est selon), alias Zachary Quinto, dans une course de voiture jusqu’au country club.

Malheureusement, notre Sylar national semble bien mieux équipé au volant de sa Audi toute option. Un voyage d’agrément en somme, dans ce ultra-court-métrage publicitaire de 2min45. Au fond, peut-être était-ce mieux ainsi ! Spock se serait très certainement fait ouvrir le crâne s’il avait gagné…

[geekologie]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Franchement, tu te relis avant de poster tes articles? Parce que tes tournures de phrases à la con, c’est imbitable!

  2. Saviez-vous que la voiture ELECTRIQUE est une totale ABERRATION ? Eh bien, sachez-le !

    L’immense majorité de l’électricité dans le monde est produite à partir de la combustion d’éléments fossiles (pétrole, gaz, et surtout charbon). Or, toute conversion d’énergie d’une forme en une autre s’accompagne de pertes. Ainsi, la conversion de l’énergie thermique d’abord en électricité, puis en énergie mécanique conduit à des pertes bien plus importantes que la conversion directe d’énergie thermique en énergie mécanique dans un moteur classique. Donc, pour arriver au même résultat mécanique, on a besoin de plus de combustion d’éléments fossiles et, du coup, de production de CO2.
    A cela, il faut ajouter les pertes dues au transport de l’électricité (les pertes sur les lignes sont considérables), et celles dues au stockage de l’énergie dans les batteries (les réactions chimiques sont elles aussi facteurs de pertes).
    Puis, encore à cela, il faut ajouter la consommation d’énergie nécessaire à la fabrication des batteries, et la pollution qu’elles représentent en fin de vie.

    En clair, si on regarde les choses globalement, les véhicules électriques sont une énorme aberration pour la consommation d’énergie, la production de CO2, et pour la pollution. Un véhicule électrique, ça n’a absolument rien d’écolo ! Ça ne fait que déplacer le problème en l’amplifiant.

    (En France où on a 75% de l’électricité d’origine nucléaire on a certes un meilleur bilan sur la production de CO2, mais on a quand même les déchets nucléaires, c’est pas forcément mieux. Et avec nos centrales qui arrivent en fin de vie, on va bien rigoler si il y a tout un parc de véhicules à recharger…).

    1. Change de cerveau ou renseigne toi avant d’écrire des inepties… Les voitures électrique aux supraconducteur en graphite, issu de carbone, n’est ni polluant ni rien de toute les conneries que tu débite…d’ailleurs Tesla et un bon exemple d’innovation en terme d’Énergie éléctrique pour les véhicules… c’est une question de Lobby prétrolier derrière pour le petit consommateur…on y viendra au tout électrique, car je pense que le pétrole ne baissera pas indéfiniment ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité