Bosch crée le Power Max, un chargeur EV économique

bosch power max

bosch power maxSi l'électrique n'a pas encore atteint son apogée, certains constructeurs tentent d'investir le marché en se spécialisant dans la fabrication de chargeurs. C'est le cas de Bosch, qui vient de créer l'un sinon le système de recharge à domicile pour véhicules électriques le moins cher du marché.

Le fabricant allemand semble donc chercher à rendre accessible l’électrique, réputée comme étant un secteur encore trop cher. Pour cela, la firme lance son tout nouveau produit, le Power Max. Il s’agit d’un chargeur de véhicules électriques économique, son prix étant deux fois moins cher que son grand frère, le Power Xpress. De niveau 2, le chargeur garantit une charge rapide. Il se veut en effet plus productif que les chargeurs dits « de niveau 1 » qui sont certes moins chers, mais prennent habituellement 8 heures approximativement pour recharger complètement une voiture électrique.

Il existe trois modèles de Power Max, chacun disposant d’une longueur de câble et d’un ampérage différent. Le premier (16 amps – 3,5 m) est affiché à 449$, soit 345€ environ. Le deuxième (30 amps – 5,4 m) est vendu 593$, l’équivalent de 455€. Et enfin, le troisième (30 amps – 7,5 m) vous en coûtera 749$, soit 575€ environ. Précisons que toutes ces variantes sont garanties trois ans.

Bosch est fière de proposer un chargeur aussi accessible que son premier modèle, à 345€, si bien qu’elle affirme ainsi vouloir et pouvoir ouvrir l’électrique au plus grand nombre, dans un secteur où les tarifs (des véhicules, notamment) semblent baisser légèrement.

[theverge]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bonjour,
    L’idée est sympathique mais quel est le format de la prise ? Une type 3, elle charge en mono ou tri ? Car chez nous un chargeur rapide est un chargeur 22Kw en Tri soit 32A…. Et tout le monde n’a pas de triphasé à la maison….
    Merci

    1. IL me semble que le triphasé reste une norme pour le rechargement des véhicules électriques. C’est vrai que s’il faut refaire toute son installation électrique, çà coûte bonbon. Donc +1 pour la question.

  2. Saviez-vous que la voiture ELECTRIQUE est une totale ABERRATION ? Eh bien, sachez-le !

    L’immense majorité de l’électricité dans le monde est produite à partir de la combustion d’éléments fossiles (pétrole, gaz, et surtout charbon). Or, toute conversion d’énergie d’une forme en une autre s’accompagne de pertes. Ainsi, la conversion de l’énergie thermique d’abord en électricité, puis en énergie mécanique conduit à des pertes bien plus importantes que la conversion directe d’énergie thermique en énergie mécanique dans un moteur classique. Donc, pour arriver au même résultat mécanique, on a besoin de plus de combustion d’éléments fossiles et, du coup, de production de CO2.
    A cela, il faut ajouter les pertes dues au transport de l’électricité (les pertes sur les lignes sont considérables), et celles dues au stockage de l’énergie dans les batteries (les réactions chimiques sont elles aussi facteurs de pertes).
    Puis, encore à cela, il faut ajouter la consommation d’énergie nécessaire à la fabrication des batteries, et la pollution qu’elles représentent en fin de vie.

    En clair, si on regarde les choses globalement, les véhicules électriques sont une énorme aberration pour la consommation d’énergie, la production de CO2, et pour la pollution. Un véhicule électrique, ça n’a absolument rien d’écolo ! Ça ne fait que déplacer le problème en l’amplifiant.

    (En France où on a 75% de l’électricité d’origine nucléaire on a certes un meilleur bilan sur la production de CO2, mais on a quand même les déchets nucléaires, c’est pas forcément mieux. Et avec nos centrales qui arrivent en fin de vie, on va bien rigoler si il y a tout un parc de véhicules à recharger…).

    Le moteur à explosion n’est pas une meilleure option, compte tenu des nuisances bien connues qu’il engendre (particules, CO2, bruit, etc.)

    Il n’y a pas meilleure et plus durable consommation d’énergie que celle qui est à la hauteur des capacités du corps humain. En occurrence, pour le moment la meilleure des solutions, c’est clairement le vélo.
    En effet, dans l’environnement actuel où l’énergie est abondante et pas chère, la distance ne constitue pas un problème, les véhicules à moteur transportent tout et partout, et l’option du vélo peut encore se discuter (quoi que, déjà…). Mais dans l’environnement de demain, très bientôt, l’énergie fera défaut, et des priorités devront être établies dans la consommation : le chauffage et l’alimentation seront priorisés, et le transport deviendra clairement secondaire (et un luxe). La proximité deviendra un atout : Exit la mondialisation, et le vélo sera véritablement au top.
    Oui, le vélo. C’est une solution d’avenir, ce n’est pas une élucubration ! Équipez-vous dès maintenant d’un vélo et apprenez à le maintenir. Vous me remercierez.

    1. C’est vrai vu ton poids de GROS lard il te faudrait un bon semi diesel pour deplacer ton gros c..l deguelasse. Vive l’energie electrique pour alimenter l’iphone !

      1. Le vélo, gueux ! La solution c’est le vélo, pas l’électrique ni le thermique !
        Faut lire entièrement les réponses, gueux.
        Bien à toi, gueux.

      1. Le vélo, gueux ! La solution c’est le vélo, pas l’électrique ni le thermique !
        Faut lire entièrement les réponses, gueux : j’ai dit que le moteur à explosion n’est pas une meilleure option.
        Bien à toi, gueux.

  3. jamais content. Alors, on doit rouler à quoi?
    Tout le monde peut pas rouler en vélo. Je roule à l’électricité, je roule au nucléaire et j’en suis fier.

    On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité