Un distributeur de cannabis médical, vraiment ?

Medbox

MedboxEn vogue dans certains pays, le cannabis médical pourra désormais être proposé directement depuis un distributeur automatique, grâce au travail de la société Medbox.

Epineux débat que celui de la légitimité du cannabis médical. Déjà en vogue dans plusieurs états des Etats Unis, mais aussi dans des pays tels que le Canada, les Pays-Bas, l’Australie, etc., il est principalement utilisé comme une sorte d’anti-douleurs, sensé soulager les effets secondaires de lourdes maladies, ou traitements d’envergure.

Conscient qu’il y a véritablement quelque chose à faire face à ce marché grandissant, la société Medbox vient de dévoiler un distributeur automatique de cannabis médical, vendu 50 000$ l’unité. Bien sûr, ne vous attendez pas à en trouver à chaque coin de rue, ces distributeurs étant simplement voués à faciliter le travail des professionnels en délivrant sur ordonnance.

Blindées, réfrigérées, ces machines de nouvelle génération seraient, d’après Bruce Bedrick, le PDG de Medbox, LES références dans un marché prêt à exploser. Mais certainement pas en France.

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ça va foutre en l’air les derniers emplois de cités de banlieue ça.
    .
    après les fast food, voici les fast shoot : dites non à la maldrogue.
    .
    une drogue de qualité s’achète auprès de votre dealer de quartier, qui vous vend des barrettes de shit amoureusement moulées sous les aisselles.
    .
    Vous allez tuer le petit commerce avec vos trucs à la noix…

  2. Comme sur les cigarettes, les emballages devraient indiquer : Fumer tue !

    Soulager les douleurs pour ensuite se prendre un bon cancer des poumons…ça me semble assez paradoxal tout ça.

  3. @Atari, il serait desormais temps de s’informer un peu plus au sujet du cannabis, surtout quand il se destine comme ici à la medecine.
    aujourd’hui, on peut consommer du cannabis de maniere tout à fait saine avec des vaporisateurs qui n’entrainent aucune combustion. Et d’ailleurs on pouvait le faire egalement en le mangeant ou en l’appliquant sous forme de baume (deja a l’epoque de jésus…).

    Donc un tour sur google avant de participer si activement à la desinformation concernant ce médicament.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité