Le gouvernement réfléchit à un nouvel impôt sur les smartphone et les tablettes

france-tax

france-tax
Comment un gouvernement peut-il à la fois gagner de l’argent et diriger le pays? Outre emprunter plus d'argent qu'il ne pourra jamais rembourser, il est toujours possible de trouver de nouvelles façons d'endiguer l'hémorragie en augmentant les revenus de l’Etat ; et l'une des méthodes les plus couramment utilisées est d'introduire de nouvelles taxes ainsi que des taux plus élevés sur les taxes en vigueur. Eh bien, il semblerait que la France pourrait ouvrir la voie à un impôt sur les nouveaux smartphones et tablettes, dans un mouvement potentiellement « abrasif » qui pourrait compromettre les relations entre la France et les constructeurs IT.

Dans une économie qui bat de l’aile, la France veut trouver de nouvelles méthodes pour financer entre autres choses, ses projets culturels. Une des voies possibles serait de prélever un nouvel impôt sur les entreprises technologiques, en particulier Apple et Google, compte tenu de la façon dont l’iPhone et l’iPad d’Apple, en plus de la flopée de produits Android de Google, se sont emparés du monde. Cette nouvelle taxe pourrait-elle aider à remplir significativement les caisses de l’Etat, étant donné que les consommateurs dépensent plus d’argent sur le matériel que sur le contenu? Peut-être, mais l’introduction de cette nouvelle taxe pourrait également entrainer une baisse des ventes de nouveaux matériels étant donné que les consommateurs pourraient décider de renouveler moins souvent leur smartphone ou PC. Ce qui en fin de compte pourrait placer le gouvernement dans une situation potentiellement précaire.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité