Gran Turismo 6 : une démo jouable courant juillet

Gran Turismo 6

Gran Turismo 6Annoncé hier, Gran Turismo 6, dernier volet de la saga à honorer la PlayStation 3, sera lancé d'ici la fin de l'année. Pour patienter, une démo jouable nous sera offerte dans le courant du mois de juillet.

Dévoilé par Sony et Polyphony Digital il y a quelques heures de cela, Gran Turismo 6 s’annonce déjà comme l’un des derniers blockbusters de la PlayStation 3. Il faut dire que l’équipe en charge de le développer voit grand : elle annonce à la fois un nouveau moteur graphique et un nouveau moteur de rendu pour son soft, qui aura loisir de s’appuyer sur un moteur physique là encore retravaillé en profondeur. Pour plus de réalisme ?

Mais attendez, ce n’est pas tout : on nous promet plus de 1 200 voitures disponibles, et pas moins de 71 circuits, répartis sur 33 lieux disséminés aux 4 coins du globe.

Vous en voulez encore ? Gran Turismo 6 laissera la part belle aux DLC, et il sera tout à fait possible de télécharger une fois le jeu lancé de nouveaux bolides et de nouveaux circuits. En somme, GT 6 prendra t-il l’aspect de la simulation automobile ultime ? Sur la question du contenu, sans doute !

[vg247]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ouai trop hâte de tester !
    Rendez-vous à tous les amateurs fin 2013…ou 2014…ou 2015…ou sur Playstation5…on attend!

  2. Bon, pour tout ceux qui espèrent encore comme moi, PD a annoncé ça donc faut ajouter minimum 1 an pour le prologue (=démo) et 4 ans pour la version finale. Soit en 2017 sur la PS4.

  3. Saviez-vous que la voiture ELECTRIQUE est une totale ABERRATION ? Eh bien, sachez-le !

    L’immense majorité de l’électricité dans le monde est produite à partir de la combustion d’éléments fossiles (pétrole, gaz, et surtout charbon). Or, toute conversion d’énergie d’une forme en une autre s’accompagne de pertes. Ainsi, la conversion de l’énergie thermique d’abord en électricité, puis en énergie mécanique conduit à des pertes bien plus importantes que la conversion directe d’énergie thermique en énergie mécanique dans un moteur classique. Donc, pour arriver au même résultat mécanique, on a besoin de plus de combustion d’éléments fossiles et, du coup, de production de CO2.
    A cela, il faut ajouter les pertes dues au transport de l’électricité (les pertes sur les lignes sont considérables), et celles dues au stockage de l’énergie dans les batteries (les réactions chimiques sont elles aussi facteurs de pertes).
    Puis, encore à cela, il faut ajouter la consommation d’énergie nécessaire à la fabrication des batteries, et la pollution qu’elles représentent en fin de vie.

    En clair, si on regarde les choses globalement, les véhicules électriques sont une énorme aberration pour la consommation d’énergie, la production de CO2, et pour la pollution. Un véhicule électrique, ça n’a absolument rien d’écolo ! Ça ne fait que déplacer le problème en l’amplifiant.

    (En France où on a 75% de l’électricité d’origine nucléaire on a certes un meilleur bilan sur la production de CO2, mais on a quand même les déchets nucléaires, c’est pas forcément mieux. Et avec nos centrales qui arrivent en fin de vie, on va bien rigoler si il y a tout un parc de véhicules à recharger…).

    Le moteur à explosion n’est pas une meilleure option, compte tenu des nuisances bien connues qu’il engendre (particules, CO2, bruit, etc.)

    Il n’y a pas meilleure et plus durable consommation d’énergie que celle qui est à la hauteur des capacités du corps humain. En occurrence, pour le moment la meilleure des solutions, c’est clairement le vélo.
    En effet, dans l’environnement actuel où l’énergie est abondante et pas chère, la distance ne constitue pas un problème, les véhicules à moteur transportent tout et partout, et l’option du vélo peut encore se discuter (quoi que, déjà…). Mais dans l’environnement de demain, très bientôt, l’énergie fera défaut, et des priorités devront être établies dans la consommation : le chauffage et l’alimentation seront priorisés, et le transport deviendra clairement secondaire (et un luxe). La proximité deviendra un atout : Exit la mondialisation, et le vélo sera véritablement au top.
    Oui, le vélo. C’est une solution d’avenir, ce n’est pas une élucubration ! Équipez-vous dès maintenant d’un vélo et apprenez à le maintenir. Vous me remercierez.

    1. C’est un très grand jour, GROS a modifié son copié-collé ! Il ne te manque plus que les sources et une alternative à l’essence et l’électricité (puisque si j’ai bien compris tu penses impossible de créer de l’électricité de façon propre. Et non, le vélo n’est pas une alternative plausible, enfin, regardes autour de toi…) pour que ton commentaire ait un sens et soit crédible !

  4. Pour le bien de l’humanité, « GROS », suicide-toi, tu verras, ça va aider l’environnement et l’électricité… Je propose de nous réunir pour lui payer un voyage sans fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité