Le slogan de Google « Don’t be evil » était « débile »

Eric Schmidt

Eric SchmidtTout le monde connaît Google, le géant de l'Internet. Tout le monde connaît aussi son slogan "Don't be evil" ("Ne pas être malveillant"). Régulièrement raillé par la critique à l'heure du respect de la vie privée sur Internet, Eric Schmidt, président du conseil d'administration, revient sur ce slogan.

Lorsqu’il arrive chez Google, le slogan choisi par les deux fondateurs du moteur de recherche, Larry Page et Sergei Brin, « Don’t be evil », intrigue. Et pour cause, « quand je suis arrivé, je trouvais que c’était le slogan le plus stupide qui existe », a récemment déclaré Eric Schmidt, « parce qu’il n’y aucun livre qui en parle, excepté peut-être la Bible. »

Et pourtant, avec le temps, un tel slogan semble avoir eu l’effet escompté. Les employés s’affirment davantage, font part de ce qu’ils pensent être d’une éthique discutable. Et lorsque l’on fait le pont avec la quantité astronomique d’informations personnelles que détient Google, Eric Schmidt déclare que si quelqu’un venait à regarder ces données ou les vendre, « ça finirait par se savoir, croyez-moi. »

[droid-life]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je ne le trouve pas si débile que ça, ce slogan à en grande partie contribué auprès des fanboy android à l’image de chevalier blanc de google défendant le libre face aux vilains méchants de la concurrence. Ce slogan était souvent employé au cour des pseudo argumentations comme quoi google c’était le bien et que ça défendait la liberté, alors qu’apple c’était le mal qui tentait d’enfermer ses client dans un monde obscure et fermé en leur mettant un flingue sur la tempe pour les empêcher de passer à la concurrence.
    Bon ça reste une vision de fanboy, mais ce slogan à tout de même fait mouche (d’ailleurs on s’en rappel, ça montre bien qu’il était efficace).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité