Google Play All Access, ça ressemble à quoi exactement ?

Google Play All Access

Google Play All AccessGoogle, lors de sa conférence I/O cette semaine, a annoncé le lancement de sa plate-forme musicale baptisée Google Play All Access. Nos confrères américains, dont l'accès leur est pour le moment exclusivement réservé, ont fait un petit tour d'horizon du nouveau service de l'entreprise.

Pour cela, ils se sont attardés sur le catalogue à la demande du produit, ainsi qu’aux radios associées, sans oublier ses différentes fonctions de découverte musicale.

Concrètement, Google Play All Access, que nous abrégerons GPAA ou Google Play, est un add-on pour le service Google Music qui existe déjà depuis 2011. Cela signifie que vous pouvez télécharger de la musique depuis votre ordinateur, puis compléter votre playlist à partir du catalogue bien fourni de Google Play. Son prix, exceptionnellement fixé à 8$/mois avant de passer, une fois l’offre de lancement achevée, à 10$/mois, est sensiblement proche de ceux pratiqués par ses principaux concurrents tels que Spotify et Rdio. Un tarif qui comprend toutefois l’ensemble des services de Google Play, de l’écoute à la demande à celle des radios en passant par l’accès sur smartphone, tout y est.

GPAA_interface

Sur le plan de l’ergonomie d’interface, il semblerait que cela ait été étudié avec attention. Du moins, la navigation se veut particulièrement fluide. Le design est simple mais en même temps riche en fonctionnalités. Exemple, lorsque vous survolez l’icône rectangulaire représentative d’un artiste ou d’un album, vous avez la possibilité de lancer la musique directement, d’ouvrir un menu sur lequel de nombreuses options vous sont présentées, ou bien encore de cliquer directement sur l’image en question pour afficher la fiche de l’artiste ou de l’album. Si le principe est connu, il a le mérite d’être bien fait.

Autre avantage, toutes les pages sont dynamiques : l’interface semble avoir été étudiée de sorte à ce que l’on ne se retrouve jamais dans une « impasse ». Chaque fois que l’on souhaite, par exemple, cliquer sur le nom d’un artiste pour obtenir sa fiche, ou plus généralement sur quelque chose de cliquable, c’est faisable et ça fonctionne plutôt bien. Il en est de même sur l’application Android, bien entendu.

GPAA_Youtube

Actuellement, les vidéos Youtube peuvent facilement être partagées avec des amis sur les réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook. Et cela, Google l’a bien compris et a intégré dans GPAA une fonction qui, sur le papier, est des plus intéressantes, à savoir qu’au lieu d’avoir à chercher une vidéo sur Youtube quand on souhaite partager quelque chose, il suffit juste de cliquer sur le bouton « Partager une vidéo Youtube » pour voir apparaître une liste de vidéos publiées sur la plate-forme. Il ne reste ensuite plus qu’à choisir celle qui nous intéresse, et de cliquer sur le bouton « Partager ».

Toutefois, quand on évoque la notion de partage avec Google, on peut oublier assez vite les deux piliers que sont Facebook et Twitter, pour ne citer qu’eux. Car oui, ni l’un ni l’autre ne sont intégrés à Google Play (il n’est d’autre part même pas possible d’avoir un flux en temps réel de ce que vos amis écoutent !). Donc si vous voulez partager la vidéo, il faudra penser Google Plus, et (malheureusement) rien d’autre…

GPAA_GPLUS

L’onglet « Listen Now » (« Ecoute immédiate ») a été conçu pour que vous n’ayez pas à chercher la musique que vous écouterez. C’est vrai, à l’entendre de cette manière, cela peut paraître un peu présomptueux, mais l’algorithme mis en place devrait, au moins, avoir le mérite de faire des suggestions de musiques très proches de ce que vous aurez l’habitude d’écouter sur la plate-forme. Autrement dit des musiques que vous devriez potentiellement apprécier.

GPAA_LISTENNOW

L’interface web, d’après nos confrères, est donc particulièrement fluide. Le catalogue, quant à lui, serait relativement riche et le moteur de recherche extrêmement flexible et précis. Et comme l’interface est sans conteste l’un des aspects les plus importants pour un site de cette envergure, il y a fort à parier que celle-ci satisfera le plus grand nombre.

Faut-il pour autant quitter les services alternatifs tels que Spotify ? A priori, si tant est que Google Play All Access vous séduise, l’idéal serait, quand le moment viendra pour nous, français, d’expérimenter la version d’essai gratuite pour se forger un avis sur le nouveau service de Google. En attendant, il semblerait que malgré ses limites sur le plan du partage social, la plate-forme soit bien partie pour faire de l’ombre aux actuels services musicaux en ligne.

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Personnellement je suis sur deezer et pour le même prix j’ai la même chose (internet et smartphone) …et l’intégration Facebook ^^

  2. Au delà de cette app, on dirait que Google a fini de jouer avec Google +.

    Ils font vraiment tout ce qu’ils peuvent pour mettre leur réseau social en avant et je pense qu’ils vont y arriver car qui n’est pas lassé par Facebook et ce qu’il est devenu.

    Moi qui n’en avait rien à battre jusqu’à présent, je commence à sérieusement m’y intéresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité