Le premier clonage de cellule souche humaine !

Une cellule souche

Une cellule soucheLe clonage est assurément l'une des voies vers la médecine du futur. Les spécialistes l'attendaient depuis longtemps, une équipe est parvenue à cloner une cellule souche humaine, pour la toute première fois. Retour sur un petit exploit !

Si la technique est similaire à celle employé en 1996 pour créer Dolly, l’équipe de chercheurs de l’Oregon National Primate Research Center (ONPRC) menée par l’Oregon Health & Science University et le scientifique Shoukhrat Mitalipov, est parvenue à maîtriser avec brio le clonage d’une telle cellule, notamment en utilisant une réaction chimique complexe pour ralentir la division cellulaire.

Si cet exploit ne permet pas de créer un clone humain complet, c’est parce que ces experts ont utilisé des œufs non fertilisés donnés par des femmes volontaires, une manière de limiter les problèmes éthiques… Une telle réussite ouvre davantage la voie au clonage ciblé, notamment de cellules spécifiques (cœur, foie, etc), voire même, à plus long terme, d’organes complets.

[theverge]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bonjour

    @
    Homer Dalor
    Pourquoi est-ce effrayant ?
    Le but de la recherche est de chercher et de trouver.
    Le reste n’est qu’affaire d’hommes et de l’usage des découvertes.
    Cela permettre sans doute de réels progrès concernant le traitement de certaines maladies et/ou accidents et/ou de leurs conséquences.
    Imagines comment la vie d’un dialysé peut être changée grâce à cette technique si elle permet de créer des reins sains et sans soucis de rejets !!!
    De plus il faut sans cesse légiférer.
    Comment légiférer dans un domaine qui n’est pas connu et maitrisé ?
    Ces recherches permettent d’avoir toutes les cartes en main pour voter des lois adaptées et pas basées sur des fantasmes ou sur la superstition (religion).

    A+

    Olivier

    1. « Le but de la recherche est de chercher et de trouver.
      Le reste n’est qu’affaire d’hommes et de l’usage des découvertes. »
      Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. Plus le temps passe, et plus la véracité de cet adage se renforce.
      Le « c’est pas moi, c’est lui » est une forme de lâcheté intellectuelle très efficace pour mener à des catastrophes. C’est d’ailleurs un mécanisme psychologique bien connu pour la manipulation des masses : en morcelant les responsabilités et en les réduisant à des niveaux individuels suffisamment faibles pour qu’ils soient acceptés sans broncher par les gens, on peut assez facilement mettre en place un schéma d’ensemble absolument abject. C’est ce qu’à montré, par exemple, Stanley Milgram dans les années 70 : sa célèbre expérience a bien mis en évidence ce mécanisme, expliquant ainsi comment pouvaient être mis sur pied des régimes de dictature et de torture avec l’acceptation franche des populations.

      Je suis donc d’accord, c’est vraiment effrayant. Les manipulations génétiques ne sont pas un sujet anodin, et je ne cautionne pas les minimisations des énormes risques sous couvert de bienveillance naïve.

  2. Il y a une toute petite coquille dans l’article :)
    Le clonage ne correspond pas à l’avenir médical tant souhaité par la biosphère scientifique; de toute façon on sait faire à l’heure actuelle.
    Ce qui a une importance majeure pour les chercheurs actuels et la médecine du futur, c’est de pouvoir soigner grâce aux cellules souches; Le clonage des cellules souches est un moyen de parvenir à ces formes des thérapies, mais pas un but en lui même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité