Android, première cible des malwares mobiles !

android malware

android malwareComme on le sait, Android, l'un des systèmes d'exploitation les plus populaires au monde, rencontre quelques problèmes de sécurité vis-à-vis des logiciels malveillants qui traînent sur son réseau. Un nouveau rapport suggère que ces problèmes persistent manifestement et tendent à s'aggraver.

En fait, 99,9% des nouveaux malwares mobiles détectés dans le premier trimestre de 2013 auraient eu pour première cible les téléphones Android, selon un nouveau rapport publié par Kaspersky Lab que l’on ne présente plus.

La grande majorité de ces virus serait les incontournables chevaux de Troie, un type de virus particulièrement répandu aujourd’hui. Le mode opératoire le plus courant, d’après les données, concernerait les SMS : il s’agit de voler de l’argent aux utilisateurs de smartphone en les incitant à envoyer des textos « non autorisés » vers des numéros surtaxés. Cette technique constituerait 63% des infections totales !

Pas étonnant, du coup, que les chercheurs de Kaspersky ait constaté une importante croissance et montée en puissance des logiciels malveillants sur mobile. Au cours des trois premiers mois de l’année 2013 seulement, l’entreprise aurait détecté près de la moitié du nombre total des nouveaux malwares détectés dans l’ensemble de l’année 2012.

En dehors de l’univers du mobile, le rapport met en évidence d’autres chiffres intéressants. Par exemple, l’utilisation de liens malveillants représenterait pas moins de 91% des menaces totales, ce qui en fait de loin la méthode la plus exploitée pour infecter les utilisateurs et victimes.

Pour plus d’informations, vous pouvez lire le rapport complet ici.

[mashable]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Heureusement qu’il existe l’App-Shop d’Amazon qui propose également des applications Android.
    Il y a moins d’applis disponibles mais elles sont vérifiées de près par Amazon, limitant ainsi les virus.
    Google Play ne doit pas s’accaparer le marché des applis Android, il faut de la diversité.

    1. Comme sur PC, t’as ceux qui vont avoir des antivirus mais se choper une infection par mois, et t’as ceux qui n’en ont pas et qui n’ont jamais de problème parce qu’ils ont un comportement plus réfléchi. Mais ça ne s’apprend malheureusement pas en 5 minutes.
      Au final, on est en 2013 et les PC sont toujours aussi inutilisables par les non-spécialistes : tous les gens que j’aide autour de moi sont complètement dans le caca si je ne passe pas une heure sur leur bécane tous les trois mois. Là, c’est MSN qui ne fonctionne plus, Skype qui s’installe quand il veut (problème de « l’installation pas terminée »), les anti-virus genre AVG qui demandent régulièrement de réinstaller une nouvelle version inutile qui n’a qu’un seul but : pousser à racker quelques uns dans la manip, etc, etc.
      Du coté d’Android, heureusement, c’est légèrement plus simple, mais on voit encore une majorité d’utilisateur qui n’a jamais fait un tour dans ses paramêtre et ne connait pas la signification de la moitié d’entre eux (les erreurs de traduction sont en plus légion … les explications tellement nulles qu’on dirait que ça coute cher de foutre 3 ko de texte pour expliquer chaque option à celui qui veut s’instruire : combien j’ai vu d’appareil parler de GSM/WCDMA quand il fallait parler de GSM/UMTS).
      Bref, tout est, comme toujours, merdique dans l’appareillage informatique grand public actuellement (et ne me dites pas que les produits Apple sont meilleurs : il y a juste une couche de fard plus épaisse et plus opaque … et moins de possibilités).

      1. En fait, je crois que les 3/4 des informaticiens bossent sur des projets qu’ils ne maitrisent pas et qui ne sont pas vraiment testés avant déploiement.
        Là, j’ai la dernière version de Firefox, et le soft ne sait pas revenir à la page précédente correctement : la page précédente n’est pas affichée à son emplacement précis.
        C’est un bug qui a été corrigé … mais qui n’est pas poussé vers les utilisateurs des versions « release stable » comme moi. Alors je me coltine un browser de merde pendant 3 à 6 mois.
        Encore que moi, je m’en fous un peu … je connais l’origine du problème et je pourrais y remédier (en acceptant d’installer une version instable). Mais il y a des centaines de millions de gens qui ne savent pas pourquoi leur expérience du web s’est dégradée ainsi.
        Je pourrais vous parler de Microsoft … s’il n’y avait qu’eux … l’EDI Eclipse, par exemple, je chope des boutons rien quand tapant ce mot.
        Au final, j’ai l’impression qu’un turbo C 2.0 de 1989 (ou un turbo Pascal de 1988) fonctionnait mieux que toutes les saloperies virtualisées, émulées, re-spécialisées pour Sony, Samsung ou autre nvidia mais toujours bien dégueulassées par les javanais les plus UMLisés et SCRUBisés du cerveau.

  2. Je vous l’avais dis, l’Android de Google comporterais plutard des virus ou des Malwares et des anti-virus. toute ces choses pour alourdir vos mobiles, épuisé ça batterie ou ça duré de vie, et que Google poussait les gens à acheter l’iPhone, plusieurs mobiles, plus de profits chez les géants.
    Il en ai de même pour Apple qui pousse les utilisateurs à acheter Samsung par manque d’innovation sur l’iPhone

    1. ça me fait marrer les mec qui foutent le mots innovation à toutes les sauces.
      ça veut dire quoi innover ?
      Et en plus tu cite sammung t’aurait cité htc,sony ou même lg mais sammung…ça sent le fanboy lobotomisé.

  3. Perso ça me fait rire, ça me gène un peu que les mecs qui sortent des trucs pareils soient justement les mêmes qui vendent des antivirus à tour de bras. J’ai eu un iphone (on peut faire des erreurs dans la vie) et depuis 3 ans des androids, j’ai toujours pris mes applis sur des sites chinois, russes ou autres et j’ai jamais rien choppé.
    Il me semble que zdnet avait fait un article sérieux et montrant le très très faible taux d’être infecté.
    C’est sur que si Mme Michaud lit un truc pareil, elle va vite dépenser ses sous pour se protéger.

  4. Sempiternel problème de l’accession aux systèmes bourrés de possibilités par le commun des mortels qui ne sait pas comment l’exploiter au mieux.
    Où l’on retrouve le même « combat’ que se sont livrés Apple et Microsoft en son temps, mais aujourd’hui c’est avec Google. D’un coté la simplicité et le coté « fermé » tant décrié par les geeks et les cons (majoritaires) qui ne comprennent rien mais qui aboient avec la meute. De l’autre l’ouverture et avec la possibilité de faire beaucoup plus de choses qu’avec IOS mais livrés à une masse de gens qui ne l’exploite pas (parce qu’ils n’ont tout simplement aucune connaissance ni surtout aucune prédisposition pour l’exploiter ni encore moins améliorer le système etc…).
    Client d’Apple de la première heure et ne me considérant que comme un simple utilisateur, je reste fidèle à cette marque qui m’a très rarement déçue et surtout qui pense à mon confort. Simple, agréable à utiliser mais perfectible, je n’ai à priori aucune raison de changer d’autant que mon métier me fait exploiter la plupart des OS existants dans le paysage informatique des grandes entreprises et que je n’y ai jamais retrouvé la facilité d’utilisation ni la convivialité des systèmes et appareils made in Cupertino. Sauf peut-être depuis l’arrivée récente de l’Ipad dans ma boîte.
    Pour conclure, Androïd est très certainement un excellent système d’exploitation que l’on peut fort bien sécuriser, encore faut-il expliquer comment on le sécurise à la masse de « non geeks » qui achètent les mobiles qui tournent avec cet OS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité