Y-a-t-il un copilote pour sauver l’avion ? Non !

Avion

AvionEn Europe, un nouvel axe de recherche se penche sur la création d'un cockpit qui n'accueillerait qu'un seul et unique pilote. On n'imagine ce qu'il se passerait si celui-ci avait le moindre problème. Seriez-vous paniqué à l'idée de vous installer dans un tel avion ?

Une partie de la rédaction (moi uniquement, mais c’est un secret) est totalement paniquée à l’idée de prendre l’avion, pourtant l’un des moyens de transport des plus sûrs (sûr, mais pas infaillible). C’est encore pire lorsque l’on envisage l’idée qu’il soit piloté par une seule personne…

Ce projet baptisé ACROSS (Advanced Cockpit for Reduction of StreSs) a pour but de délester la masse de travail des pilotes et également leur stress. Thales, Airbus et Boeing travaillent de concert à remplacer le copilote par des systèmes automatisés, arguant que la réponse traditionnelle à une erreur de pilotage était d’avoir deux pilotes.

Bien sûr, il y a des chances pour qu’il y ait toujours un membre de l’équipage à portée de main au cas où les choses tourneraient mal… Il n’empêche ! S’il n’y a qu’un pilote au lieu de deux, cela fait moitié moins de chances de sauver votre peau. Convaincu ?

Forbes ]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est fou comme les traductions (approximatives) de Gizmodo ont tendance à transformer une info sérieuse et complète en un gag débilisant.

  2. « S’il n’y a qu’un pilote au lieu de deux, cela fait moitié moins de chances de sauver votre peau. »
    Ca fait aussi deux fois moins de risque qu’une faute humaine ne declenche un accident. Et comme le facteur humain y est pour beaucoup dans la plupart des accidents, ca n’est peut-etre pas une si mauvaise chose apres tout…
    Sur le vol Air France Rio-Paris, ils etaient quand meme 3 dans le cockpit et aucun n’a su correctement interpreter la situation. Celui qui avait les commandes a fait tout le contraire de ce qu’il aurait fallu faire, et les 2 autres ne lui ont pas dit qu’il faisait de la merde, alors bon, 1, 2, 3 ou 42 dans le cockpit, pas sur que ca change grand chose au final.

  3. @fanfwe => tu te trompe, le pilote a fait effectivement le contraire, mais les deux autres ne se sont pas contenté de rien dire, il l’on encourager dans sa mauvaise manœuvre.
    Ceci dit il manque 30 secondes de conversation, peut-être que dans ces dernières 30 secondes l’un deux s’est rendu compte de l’erreur !

    Pour en revenir au sujet, je ne pense pas que cela soit une mauvaise chose, les avions vont devenir des machine autonome et les pilote des informaticiens pour intervenir sur une panne, mais plus piloter.

  4. Incroyable!! Mon commentaire est modéré alors que je ne fait que dire que l’article est incomplet et diminué!
    Vous allez perdre beaucoup de monde Gizmodo!

  5. Pourquoi les agresser ? est-ce si grave de donner son avis pour ce genre de choses ? Où est l’humain dans tous les sites que vous allez lire et qui vous font croire qu’ils sont totalement objectifs ?
    Alors peut-être que selon-vous il manque des infos, c’est une chose de le dire, une autre de critiquer complètement la petite Florence qui ne fait que nous transmettre l’information sur un ton humoristique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité