Déjà la fin de la cigarette électronique dans les lieux publics ?

cigarette électronique

e-cigaretteLes bienfaits de la cigarette électronique se voient-ils déjà remis en question ? Rien de moins sûr. Néanmoins, elle est accusée de... pousser les gens à fumer. Pardon ?

Comme on vous le dit : la réglementation pourrait (déjà) se durcir face à la soit-disant sacro-saint cigarette électronique, celle là même qui devait permettre aux fumeurs de se passer de la cigarette « classique », de réduire le tabagisme (passif également).

Et pourtant, il semblerait que le ministère de la Santé reçoive aujourd’hui même un rapport préconisant son interdiction dans les lieux publics, ce qui reviendrait à la placer au même niveau que la cigarette. La raison est simple : le manque de recul par rapport à la cigarette électronique, et l’impossibilité d’en calculer les effets sur le long terme, font tiquer, et poussent à vouloir en cadrer l’utilisation. L’un de ses additifs, le Propylène glycol, et d’ailleurs classé comme « très dangereux » par l’OMS. Enfin, les « particules fines et ultrafines » qu’elle dégage pourraient « altérer la qualité de l’air intérieur », bien qu’il ne soit ici pas question de tabagisme passif.

Mais tout ça ne serait que l’arbre qui cache la forêt. En réalité, ce qui dérangerait vraiment dans la cigarette électronique serait sa ressemblance avec la cigarette bourrée de goudron et de nicotine. La différence n’est pas assez marquée, et l’ancien fumeur passé à l’e-cigarette ne pourrait pas s’appuyer sur cette dernière pour effacer sa dépendance (par rapport au fait qu’elle use du geste du fumeur, par exemple).

[nouvelobs]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. pour le coup du propylene glycol déterminé comme étant  » Ultra dangereux », j’aimerais bien jeter un oeil aux sources…. Car pour un produit surveillé depuis 25 ans du fait de sa présence dans une bonne partie de ce qu’on mange et respire…. ( plats en sauces, dentifrices et parfums…) que jusqu’ici l’INRS (institut nationnal recherche et securité) ne cataloguait ce produit comme « peu toxique » et non concerogène, on est aux antipodes là….

    Mais bon si il vaut mieux parquer également les fumeur de e-cig ( anciens fumeurs pour la tres grande majorité) dans les espaces enfumées avec les vrai fumeurs, histoire de leur redonner gout à se racheter un paquet et donc alimenter les caisses de l’état….

  2. Il ne faut pas confondre le propylène glycol qui est une « substances généralement reconnues comme inoffensives » et qui rentre dans la composition de nombreux produit cosmétiques, alimentaires et pharmaceutiques (http://fr.wikipedia.org/wiki/Propyl%C3%A8ne_glycol) et le Éthylène glycol qui lui est un poison (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89thyl%C3%A8ne_glycol). Cette confusion est courante et discrédites les cigarette électroniques …

  3. Déjà il gagnerons plus d’argent si les fumeurs arrêtaient de fumer. Ils dépensent plus en santé que ce que rapporte les taxes.

  4. « particules fines et ultrafines »

    –> Voila qu’on nous prend pour des moteurs diesels 😀

    « altérer la qualité de l’air intérieur »

    –> Au contraire, cela pourrait vous empêcher de tomber malade… les vapeurs de Propylène Glycol ont été étudiées de très longue date, et sont reconnues pour leur effet bactéricide et anti-viral en aérosol. Cette voie à été abandonnée au profit des médicaments de synthèse… pas toujours plus efficaces et parfois encore plus dangereux.

    Tout cela pour satisfaire les hygiénistes « bien pensants » adeptes du « arrête ou crève », pour lesquels le moindre rappel au tabac ou fait de porter un truc à la bouche qui puisse y faire penser est une hérésie.

    D’un autre coté, reléguer les anciens fumeurs devenus vapoteurs dans les zones fumeurs, c’est les soumettre par la Loi à un tabagisme passif, ainsi qu’a la présence de leur ancienne drogue. Bonjour la morale, l’angoisse et les risques de rechutes.

    Dernière question, que fera-t-on des fumigène des boites de nuit, les fera-t-on faire leur brouillard à l’extérieur des boites et des spectacles ? 😀 (pour info, hormis la nicotine, c’est exactement les mêmes composés)

    1. Complètement d’accord avec toi, cette « bien-pensance » devient insupportable.
      Je suis prêt à parier qu’on arrivera un jour au moins à la retouche, voire pire à la censure, de films dans lesquels les acteurs fument. Des grands films comme « A bout de souffle » (titre prémonitoire ?!) en pâtiraient sérieusement.

    2. « D’un autre coté, reléguer les anciens fumeurs devenus vapoteurs dans les zones fumeurs, c’est les soumettre par la Loi à un tabagisme passif, ainsi qu’a la présence de leur ancienne drogue. »
      La drogue contenue dans les cigarettes, c’est la nicotine. Donc ce n’est pas les soumettre à leur ancienne drogue vu qu’ils n’en sortent pas.
      Quant à la satisfaction des biens-pensants, les vapoteurs se permettent de fumer dans des endroits clos, par exemple dans des appartements non fumeurs, sous prétexte que ça ne fait rien. Le minimum serait déjà de demander. Juste par respect.

  5. Pour être passé dessus, j’ai pu voir que beaucoup de fumeur passe dessus car pour les mêmes effets la facture y est beaucoup moindre et pas qu’un petit peu…
    Je vois ici une tentative de l’Etat de réduire les effets de ces e-cigarettes car si les fumeurs passent dessus en masse, la rentrée de cash risque d’en prendre un coup et les sorties à cause du tabac eux resteront encore quelques années…

  6. Gizmodo prend part à la propagande qui vise décourager les fumeurs de passer à la e-liquide.Pourtant le moyen le plus efficace d’arrêter à l’heure actuelle, avec plus de 80% de réussite.

    Le propylène glycol, est-ce dangereux ?
    Les éléments suivant proviennent d’une étude réalisée en 2010 par Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) qui a publié une fiche toxicologique sur le propylène glycol :
    « Le propylène glycol est réputé peu toxique. Les effets observés font suite à son emploi dans des médicaments, des aliments, des produits cosmétiques et ne proviennent pas d’exposition professionnelle. L’ingestion par des volontaires d’une forte dose de propylène glycol n’a pas mis en évidence d’effet métabolique ou biologique patent, en dehors d’un effet sédatif isolé. L’inhalation pendant une heure d’un aérosol contenant 10% de propylène glycol ne provoque aucun effet sur les sujets exposés.
    Génotoxicité
    Tous les tests in vitro (test d’Ames, aberrations chromosomiques, échanges de chromatides sœurs et micronoyaux sur cellules de mammifères, transformation morphologique des cellules embryonnaires de hamster) et in vivo (clastogénicité sur cellules de moelle osseuse de souris, test de létalité dominante chez la souris par voie intra péritonéale) se sont révélés négatifs.
    Cancérogenèse
    Plusieurs études par voies orale, cutanée ou sous-cutanée ont montré que le propylène glycol n’est pas cancérogène chez le rat et la souris. »

    Source : http://www.comme-une-cigarette.com/guide-cigarette-electronique/propylene-glycol-danger-pour-la-sante

  7. La phrase dans la source : « Outre la nicotine qu’elle contient, qui conserve donc son potentiel addictif et est classée comme substance « très dangereuse » par l’Organisation mondiale de la Santé, le propylène glycol pose question. Si cette substance fait déjà partie de notre quotidien dans les gels douches, certains médicaments et produits alimentaires, les effets de son absorption par inhalation sur plusieurs années ne sont pas encore connus. »

    La phrase par de ben : « L’un de ses additifs, le Propylène glycol, et d’ailleurs classé comme « très dangereux » par l’OMS. »

    Pour l’auteur :
    La nicotine : mal
    Le propylène glycol : ne sait pas encore si c’est bien ou mal

    Ce n’est malheureusement pas la première fois. Pathétique. Aucun crédit !

  8. L’eCigarette est une perte pour :
    – Le gouvernement (pas de taxes)
    – Les pharmacies (qui ne le vendent pas en tant que substitut nicotinique)
    – Les fabricants de tabac (sauf quelques uns qui s’y sont mis)

    Cherchez pas plus loin , c’est perdu d’avance…

  9. Franchement, là on est dans le pur délire. J’entendais ce matin la raporteuse du rapport, les arguments sont ridicules et ne s’appuient sur rien. Quand on entend ça on a vraiment l’impression qu’elle bosse pour un fabriquant de patchs…

    Florilège :

    – La eCigarette insite les enfants et plus généralement les non-fumeurs à fumer : ça ne mérite même pas d’petre commenté.

    – La eCigarette induit des fumeurs passif car il y a de la nicotine dans les fumées expirées : Stupide, vu la concentration insignifiante en comparaison à une vrai cigarette. D’autant qu’il n’y a pas de mauvaise odeur ni même les 3999 autres substances toxiques de la vrai cigarette.

    – Le propylène glycol est potentiellement toxique (le sacro-saint « principe de précaution » détourné): A priori faux, il est utilisé depuis des décennies y compris dans les médicaments inhalés pour lesquels il y a forcément eu des études cliniques. On pourrait aussi s’interroger sur les arômes (qui sont utilisés dans l’agro-alimentaire depuis des décennies sans que personne ne se soit jamais posé la question…)

    Dans ce rapport, on se garde bien de noté l’efficacité ; perso je n’ai entendu que de bons retours.

    conclusion :

    Le fait que ce rapport soit un tissu de connerie n’exclu pas certaines précautions notamment quant à la vente au mineurs ou à la vente de produit nicotiné en pharmacie seulement.

    Il faud juste considérer la eCigarette comme n’importe quel anti-tabac, ni moins sévèrement, ni plus…

    Finalement, ce genre d’information font hésiter les gens et diffère leur sevrage. Ca va continuer comme ça des années, jusqu’au jour ou une étude étrangère démontrera que c’est une excellant outils de sevrage.

    Pour plus d’info, et objective, il suffit de voir le site de la FDA (Food and Drug Administration) dont les seuls commentaires sont liés au respect de la loi quand à l’autorisation et l’importation de produit contenant de la nicotine.

  10. De ce rapport il ne ressort que des évidences.

    – La cigarette électronique est bien moins dangereuse que la cigarette conventionnelle.
    – La vapeur rejetée n’est pas de la vapeur d’eau. (http://youtu.be/Aob9ptUOH5g)
    – L’E-cigarette peut provoquer une dépendance à la nicotine.

    En résumé, laissons les fumeurs avérés accéder à l’E-cigarette et préservons les plus jeunes.

    La plus contraignante est l’interdiction dans les lieux publics. Mais c’est inéluctable à partir du moment ou la nicotine rejetée est persistante dans l’air ambiant.

    http://www.mydragoon.fr

  11. En tant que non fumeur, autant je suis pour interdire la cigarette, la vraie, des lieux publics, autant là je vois pas le problème. C’est pas toxique, ça évite d’empoisonner même ceux qui ne fument pas, et les fumeurs ne jettent pas leurs mégots partout.
    Ça devrait même être mis en avant, pas freiné.

  12. A lire le rapport lui-même on constate que…. l’e-cigarette n’est pas dangereuse, du moins pas plus que les émanations Diesel et autres graisses hydrogénées que l’on trouve dans nos aliments. Dautzenberg fait du vent, à défaut de vapoter. Il fallait bien trouver un cheval de bataille… alors on va interdire et légiférer. Les pharmaciens le remercient (j’aimerais bien que les produits nicorettes aient eux aussi droit à la même étude) et les industrie du tabac aussi : désormais la technique du fair – uncertainty and doubt est éprouvée. Il va falloir déployer un arsenal de contre-arguments pour rappeler au gens que vouloir interdire dans les lieux public ne signifie pas forcément qu’il s’agit d’un produit dangereux. Par ailleurs, quelle condescendance que de croire que parce qu’on vapote dans un lieu public, on suscite forcément l’imitation ! A quand l’interdiction de passer ma main sur les fesses de ma femme pour éviter que d’autres en fassent autant ?

    Et pour info à l’auteur de l’article, qui ferait mieux de se documenter : ne confondez pas le propylène glycol avec l’éthylène glycol et surtout allez lire el rapport, il est suffisamment clair.

  13. Oui alors ok on ne sais pas se que ca fait au long terme mais comme tous on verra ca dans 10 ans,  » Il mette de plus en plus d’ouverture en pvc dans les maison ces loing d(etre bon pour notre santée …. »

    La raison est que les fabriquant de tabac perde de l’argent et l’état aussi.
    cepandant pour moi j’ai prix se truc une semaine et hop retour au bon goudron et autre produit qui casse bien la santée

  14. « l’impossibilité d’en calculer les effets sur le long terme » et les OGM ??? et toutes les fréquences utilisées aujourd’hui dont on sait qu’elles sont dangereuses ? Et tout les additifs alimentaires dont on sait qu’ils sont cancérigènes, notamment l’Aspartame ? Cte bande d’hypocrites.

  15. Le lobby des cigarettiers va frapper ? Normal, ça ne leur plaît pas qu’un concurrent moins nocif se taille une part dans leur gâteau. Ces clopes électroniques n’ont jamais été destinées à arrêter de fumer mais à substituer quelque chose qui tue à coup sûr.

  16. Cette première salve de mesures prises à l’encontre de la cigarette électronique sont des mesures de bon sens.
    Laissons les jeunes et le non-fumeurs loin de tout cela. La cigarette électronique est un produit destiné à la population de fumeurs.
    La majorité des intervenants du secteur en ont limité la vente aux mineurs avant même que le législateur sorte un texte.
    Je ne connais pas un commerçant de l’E-cig qui cherche des parts de marché dans la population des non-fumeurs.
    Nous préconisons d’ailleurs aux vapoteurs de respecter leur entourage. Ca n’est pas l’interdiction de vapoter dans les lieux publics qui va empêcher les fumeurs de venir vers la cigarette électronique.
    Des études en ce moment sortent montrant le peu de fiabilité des E-liquides. Nous avons la chance d’avoir en France des fabricants d’E-liquide qui sont fiables comme le dit le rapport du Pr Dautzenberg. Il y a dans les flacons les constituants annoncés sur l’étiquette. Donc le ‘made in France’ est un gage de qualité et de sécurité.
    http://www.mydragoon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité