Un opérateur national pour gérer les bornes de recharge électrique

bornes recharge

Le symbole des bornes de recharge électriquePour que le marché des voitures électriques se fasse une véritable place parmi nos véhicules, il faut non seulement le promouvoir mais aider à l'équipement. L'Etat envisagerait de créer un opérateur national pour gérer les bornes de recharges des véhicules électriques.

Réfléchir « à la création d’un opérateur national dans les infrastructures de recharge, capable de créer et gérer un maillage territorial, à l’image d’un Total ou Esso dans les stations-service« , telle serait la mission de l’opérateur national, selon une source proche du dossier. ERDF, Bolloré et quelques autres (dont JCDecaux, Veolia ou Vinci) seraient envisagés pour s’atteler à la gestion de quelques 5 000 bornes de recharge rapide (30 minutes).

Sous forme d’une délégation de service public ou d’un partenariat public-privé, ce grand projet, porté par le ministère du Redressement productif d’Arnaud Montebourg, réclamerait 35 à 40 000 euros par borne, soit un total de 200 millions d’euros. Il faudra attendre la décision du Premier Ministre « a priori d’ici cet été » avant d’en apprendre davantage.

[smartplanet]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Même si la voiture électrique est une aberration (même en France où il faudrait construire plus d’un nouveau réacteur nucléaire par an pour juste maintenir la même capacité de production électrique que notre parc actuel de 58 réacteurs en service), la volonté de standardiser un minimum ce milieu est une très bonne chose.
    Je dirais même qu’il était plus que temps.
    Allez, on va encourager l’initiative.

    1. bonjour,
      quand j’étais petit je jouais avec une voiture électrique radiocommandée.
      Je ne savais pas alors que je jouais avec une aberration.
      Merci à gros de me l’avoir appris ici.

  2. Juste un moyen de réclamer des taxes plus tard sur les « pleins » d’électricité quand les gens rouleront à l’électrique

    1. Bonjour

      @Victhi
      Et oui.
      Tu crois qu’un état peux vivre sans taxes et sans impôts ?
      Il n’y a que les paradis fiscaux et les blanchisseurs d’argent sale qui le peuvent.
      Les autres sont obligés de récupérer de l’argent.
      Parce qu’il en faut de l’argent pour les futures indemnisations des descendants d’esclaves, les bénéficiaires du RSA, de la CMU, des allocations diverses et variées alors que le bénéficiaire n’a jamais travaillé en France, etc…

      A+

      Olivier

  3. 30 à 40’000 € par borne ?!

    Elles sont en or massif plaqué platine ?! Gizmodo, vous êtes sûrs que ce ne serait pas 3 à 4’000 €, plutôt ? Dans une société sœur de là où je bosse, on a commencé à développer depuis 2 ans des prototypes estimés à 1’500 € pièce. Si on ajoute la pose, effectivement c’est crédible à 3 ou 4’000 €..
    Mais dix fois plus, soit c’est une erreur de recopiage, soit l’Etat va encore se faire enfler comme d’habitude avec l’argent de NOS IMPÔTS. Ce qui est très possible également, vu qu’ils touchent des rétro-commissions sur le montant du marché contracté…

    Mais quand même, il y a un delta important là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité