Quelle serait votre réaction lors d’un accident en voiture automatisée ?

Futur

FuturLes voitures sans conducteur sont à nos portes ou au moins la vision qu'en a Google. Mais que se passerait-il si les choses tournaient mal en un éclair. Le crash, l'accident. 

Qui est responsable ? Et peut-être plus important encore, serions nous en mesure d’éviter le drame alors même que nous n’avons pas de contrôle sur le véhicule ?

En 1999, des chercheurs néerlandais, sans doute un brin précurseurs, ont souhaité savoir quelle serait la réaction des individus en cas d’accident sur les routes automatisées du futur.

Ils se sont intéressés à la question, car dans les années 1990, les voitures sans conducteur étaient l’avenir (sensation de déjà vu ?), et le congrès américain n’a pas hésité à investir des centaines de millions de dollars.

Au final, c’est kif kif et bourricot, la moitié des personnes étudiées ont essayé de prendre le contrôle du véhicule sur le simulateur. L’autre moitié a semblé croire que leur chauffeur robot prévaudrait et qu’il les emmènerait à bon port en toute sécurité. Malgré les preuves évidentes du contraire.

‘En situation d’urgence, seulement la moitié des participants a repris le contrôle, ce qui soutient l’idée que toute automatisation est sensible à la complaisance.’

Evidemment, entre un simulateur et la réalité, la donne n’est pas du tout la même, mais auriez-vous une confiance aveugle dans votre chauffeur Google ? Rien n’est moins sur…

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. en cas de risque d’accident. Parce que ma réaction en cas d’accident dépend un peu de l’état dont j’en ressors.
    Si les voitures deviennent automatiques, c’est clair que petit à petit les ex conducteurs se désinteresseront de la route (je prédis un bel avenir aux vitres teintées et sièges baissables dans les voitures pour jeunes couples).
    Soit on se limite à des assistances au freinage/évitement/etc…, soit on rend la voiture autonome. Le plus dangereux sera encore les automobilistes sans pilote automatique.
    Mais le pilote automatique doit savoir anticiper sur les accidents autant que possible… c’est son rôle, ou alerter quand il ne peut plus le faire. De préférence avant l’accident

  2. Dans un avion, un car, un autobus, dans un train, un métro automatique, si nous ne sommes que passager, nous ne contrôlons rien, nous en avons déjà l’habitude. Cela ne changera donc pas grand chose.
    Encore une question inutile.

    1. Moui, sauf qu’un avion, un bus sont a priori aux mains d’un pilote / chauffeur formé, compétent et responsable.
      Dans le cas d’un tramway / métro automatique, le trajet est connu par avance, balisé et limité par les rails.
      Cela n’a rien à voir avec des voitures autonomes.
      Sur autoroute, pourquoi pas. En ville ou campagne, des conducteurs capables seront encore indispensables bien longtemps. Et tant mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité