France Televisions en pointe sur la télé de demain

salto HBBTV

La télévision connectée ne se limite pas à un bras de fer américano-asiatique. Dans les coulisses du tournoi de tennis de Roland Garros, les équipes de France Televisions ont présenté à un parterre d'invités les dernières innovations du groupe et de ses partenaires, en matière de haute définition ou de nouvelles connectivités.

HBBTV, LE STANDARD POUR LA TELEVISION INTERACTIVE

salto HBBTVLa première surprise que réservait le groupe audiovisuel public, c’était l’activation d’un premier service HBBTV, une norme de télévision interactive soutenue par l’Union Européenne, et permettant de bénéficier de certains services (télévision de rattrapage et demain TVaD), indépendant des surcouches propriétaires des fournisseurs d’accès ou des constructeurs de télévision. Bien sûr, il faut être connecté à internet (ethernet ou wifi), mais c’est bien la commande du téléviseur, sous réserve que celui-ci soit compatible HBBTV, qui permet d’accéder au service. Depuis le 27 mai dernier, les heureux possesseurs de téléviseurs LG ou Philips peuvent par exemple bénéficier du service Salto (voir un programme FTV depuis le début), sans passer par la télécommande de sa box ADSL ou par des boitiers complémentaires (Xbox, Google TV et autres Apple TV).

« Nous avons l’obligation de rendre nos contenus accessibles sur un maximum de plates-formes mais nous privilégions les environnements ouverts et interopérables » explique Bruno Patino, nouveau N°2 de France Televisions, en charge du chantier de la numérisation du groupe audiovisuel.

UN ENGAGEMENT AVEC LES TELENAUTES

AVATARD 3DUne ouverture qui ne se limite pas à la technologie car France Televisions entend également multiplier les expérimentations de télévision « sociale » avec les « télénautes », qui n’hésitent plus à transformer leur soirée télévisée en expérience collaborative, au travers de réseaux sociaux comme Twitter, Facebook. France Televisons présentait également un pilote d’émission avec un présentateur virtuel, basé sur des technologies couplant 3D et TTS, conçu par TouchAndStore, et pouvant directement interagir avec les téléspectateurs.

Des réseaux sociaux qui captent l’attention des téléspectateurs mais que le groupe ne voit toutefois pas comme des concurrents. « Nous estimons qu’il s’agit d’une forme d’attention parallèle et nous n’avons pas vocation à lancer notre propre réseau social » précise Bruno Patino, qui semble toutefois avoir étudié de très près le dossier dossier Dailymotion, pionnier mondial de la vidéo 2.0, toujours dans le giron du groupe France Telecoms / Orange, depuis l’échec des négociations avec Yahoo.

VERS L’ULTRA HAUTE DEFINITION

LIFIUne télévision interactive et social qui ne devrait toutefois pas faire l’impasse sur les nouvelles technologies. Six mois après une première démo sur LeWeb Paris 2012, les concepteurs de la technologie LIFI – la jeune pousse francilienne OLEDCOMM- étaient présents sur le stand France Televisions pour montrer une nouvelle version de leur fibre optique… sans fibre. Testée sur des véhicules Peugeot, la technologie LIFI fonctionne avec désormais une voie de retour passant par de simples ampoules LED, clignotant .. à la vitesse de la lumière. Ses concepteurs annoncent des débits de l’ordre du Gb/s et réfléchissent par exemple à transformer une lampe de chevet en point d’accès internet…

France Televisions montrait également un flux vidéo ULTRA HD, une norme de télévision (16/9e à 50 images seconde) ultra haute définition, à ne pas confondre avec la norme 4K (21/9e à 24 images/seconde), offrant une qualité d’image absolument époustouflante, grâce à une définition maximale de 7680 pixelsx4320 pixels soit plus de 33 millions de pixels (seize fois plus importante que le format HD 1080 P et ses 2 millions de pixels). Un flux vidéo à priori trop lourd pour les réseaux de diffusion actuels (TNT ou ADSL) mais que les équipes de France Televison, aidées par le consortium 4EVER, travaillent à compresser grâce au nouveau codec HEVC H.265, et qu’on pourrait donc théoriquement être accessible au travers d’une simple liaison ADSL ou TNT…. sous réserve de changer de téléviseur.
Des innovations que l’on retrouve en tout cas dans ce clip réalisé par les équipes de France Television et qui devraient, à l’instar de la HD ou de la 3D, déferler très prochainement dans nos salons.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Espérons qu’ils trouvent quelque chose d’universel tout de suite.
    Ça nous évitera une énième guerre des formats ou des technologies trop propriétaire.
    De toutes façons, ma prochaine télé ne sera probablement pas, entre désinformation et programmes débilifiants, je choisis rien. Un proj 4K, je dis pas….

  2. C’est bien ça ! En attendant, ça serait bien que France-Télé se bouge un peu le cul pour faire tourner Pluzz correctement, soit en format libre, podcaste les locales de F3…
    Pourquoi Pluzz marche si mal (des minutes pour avoir un flux, flux discontinu, sous Flash exclusivement…) là où même les chaînes privées réussissent à faire mieux ?

  3. Très intéressant !
    Je veux préciser un truc concernant le dernier paragraphe :
    L’Ultra HD est aussi appelée 8K, et la fréquence d’image n’a rien à voir dans sa spécification (bien que le 50p soit juste dans la diffusion TV). Et le 4K (appelé Quad HD pour faire le parallèle) n’est pas une norme 21/9 à 24fps, mais bien du 16/9 (comme tout le monde, allez hop !) en 3840 x 2160 pixels, avec toujours la fréquence d’image totalement indépendante.
    Attention par contre, le terme Ultra HD est aussi accepté pour qualifier certains modèles de TV qui n’affichent en réalité « que » du 2160p… Va savoir.
    Aaah… La course au K.

  4. C’est bien d’être en pointe sur la tv de demain mais faudrait deja etre bon dans la tv d’aujourd’hui! Ils dépensés sans compter des millions sur des modèles incertains. L’échec actuel de la 3D aurait dû leur servir d’exemple. Et pendant ce temps les émissions disparaissent comme taratata.

  5. Non. Même avec le HEVC/H.265, l’ADSL ne suffira pas. Et pour la TNT, pas assez de fréquences ( le gouvernement ayant décidé de vendre la bande des 700Mhz aux opérateurs telecom) pour que ce soit généralisables à une majorité de chaînes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité