Le sexe virtuel plus réaliste que jamais avec le VRSexKit

Les composants du VRSexKit

Les composants du VRSexKitAvec l'arrivée du tactile, de la reconnaissance de mouvements, de la 3D, etc, nos expériences digitales ont récemment pris une toute autre dimension. Si certains s'en servent pour imaginer de nouvelles interfaces ou de nouvelles applications, d'autres espèrent proposer une expérience inédite de sexe virtuel.

ThriXXX est une entreprise spécialisée dans l’adaptation de technologies comme Kinect à des jeux érotiques en réalité virtuelle. Aujourd’hui, Brad Abram, son fondateur, dévoile VRSexKit, un kit tout-en-un d’accessoires – parmi lesquels on retrouve un système Kinect, des lunettes USB, un capteur électro-encéphalographique (pour lire vos pensées), diverses webcams, un moniteur 3D, et même des sextoys connectés -, qui devrait être disponible dès le début de l’année prochaine pour 1 500$ le kit complet.

Comme tout nouveau produit informatique, ThriXXX proposera une « Open VR Sex API« , permettant à tout un chacun d’imaginer et concevoir leur propres applications basées sur ce kit. D’après Brad Abram, on pourrait même envisager un projet pour importer son personnage de WoW dans ce monde sexuel virtuel parce que, dit-il, « Combien de fois avons-nous déjà entendu parler de joueurs de WoW avoir fait l’amour avec leur nain ? »…

Chacun se fera donc sa propre idée quant à l’existence même d’un tel marché…

[newscnet]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Combien de fois avons-nous déjà entendu parler de joueurs de WoW avoir fait l’amour avec leur nain ? »

    Moi jamais et toi ? Fantasme perso ?

  2. 1 500$ pour un rapport sexuel imaginaire. C’est cher payé. Mais au moins on est certain de ne pas contracter de mst, pas de contact, pas de chaleur humaine, pas d’odeur désagréable. On arrête pas le progrès. Cela rappelle Judge Dred.

  3. Bonjour à toutes et à tous,

    Votre avis nous intéresse!

    En collaboration avec les HUG, nous menons une recherche dont l’objectif est d’explorer les facteurs psychologiques et motivationnels impliqués dans l’usage de sites internet de rencontre et de sites à caractère sexuel.

    L’étude a été approuvée par la commission d’éthique du canton de Genève en Suisse, elle est conforme aux protections de données et est strictement confidentielle.

    Votre participation nous est indispensable pour faire avancer cette question dans le monde scientifique.

    Pour répondre au questionnaire, cliquez sur le lien suivant : https://fr.surveymonkey.com/s/Etude_Sex-Internet

    N’hésitez pas à transmettre ce lien à vos connaissances.

    Un énorme merci pour votre précieuse contribution!

    Aya Azaal
    Psychologue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité