Même Mega tombe sous les attaques DDoS

DDoS

DDoSMega est suffisamment célèbre pour tenter les hackers, hélas, le site n'est pas invincible. Il a été victime d’une sévère attaque par déni de service distribué.

Mercredi dernier, le site Mega de Kim Dotcom a donc subi une violente attaque qui l’a perturbé pendant environ 3 heures. Si le site s’est finalement relevé, Bram van der Kolk, co-fondateur de Mega annonce que cet assaut a causé la perte de 50% des paquets du cluster SSL.

S’il est facile de se faire avoir une première fois, Mega ne compte pas renouveler cette douloureuse expérience, et affirme travailler à  ‘renforcer la résilience SSL de l’infrastructure’. C’est la rançon de la gloire, et le site a enregistré une pointe à 150 Gigabits par seconde.

Les attaques DDoS sont très classiques, c’est notamment la technique privilégiée des Anonymous. Le principe est simple, des robots envoient automatiquement un nombre impressionnant de requêtes, ce qui sature le site qui finit par flancher.

Evidemment, nous n’en apprenons guère plus sur l’origine de l’abordage. Kim Dotcom, fondateur de Mega, aime mettre les pieds dans le plat et déclare que l’attaque aurait été lancée à cause d’une donation de 20 000 euros de Mega à Wikileaks…

 

Tags :Via :ITespresso
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. …ça ne vous branche pas un apéro géant saucisson pinard suivi d’ une immense manif pour liberer le patron de wik..s enfermé ds une ambassad chez ces cons d’anglais ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité