Le premier exosquelette contrôlé par la pensée

MindWalker

MindWalkerOn a déjà vu quelques exosquelettes ces derniers temps, tous plus impressionnants les uns que les autres. Les systèmes de lecture de la pensée commencent eux aussi à apparaître. Quoi de plus logique donc que de travailler à un exosquelette contrôler par la pensée. C'est ainsi qu'est né MindWalker.

Fruit d’une importante collaboration européenne entre de nombreuses universités et entreprises spécialisées, MindWalker est composé de trois pièces principales. L’exosquelette en lui-même, une interface utilisateur de réalité virtuelle et un appareil capable de lire les électro-encéphalogrammes.

Il existe pour l’heure plusieurs méthodes pour contrôler le MindWalker, la plus impressionnante étant très certainement celle utilisant une paire de lunettes et des diodes. Chaque diode émet de la lumière à des fréquences différentes, celle-ci est traitée par une zone spécifique du cerveau. Une fois lue, l’activité cérébrale renseigne sur le point fixé par le cobaye (une zone, une direction).

Malheureusement, l’exosquelette en lui-même génère de nombreuses perturbations électriques, interférant grandement avec les capteurs d’EEG. Les chercheurs avaient donc trouvé une parade temporaire en faisant appel au haut du corps pour gérer les contrôles. Depuis, une version du MindWalker entièrement contrôlée par la pensée est actuellement à l’œuvre ! Impressionnant !

[io9]

[le site du projet]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est super ce genre d’exosquelette.
    Si on arrive à le pirater, on va pouvoir faire faire à un type des choses à l’insu de son plein gré.
    Génial !
    .
    amis hackers, à vos marques ….

    1. Si on arrive à le pirater, on va pouvoir le faire functionner correctement, chose qu’une « importante collaboration européenne entre de nombreuses universités et entreprises spécialisées » n’est pas encore reussi a faire !
      C’est souvent le cas quand on fait des choses par passion, pour le plaisir de le faire et non pour le fric …

    1. Bien vu ! C’était « contrôlé » ! Participe passé et non infinitif, la signification sous-jacente n’est pas la même. Et dire que j’étais mauvais en français ; toujours rétamé aux dictées, je ne pense pas que je ferais mieux aujourd’hui. Pourtant aujourd’hui sur le net, je vois beaucoup de fautes partout, et des faciles, qui modifient le sens des phrases. Mais celle-là, je ne l’avais pas vue, je trouvais juste l’article pas clair.

      Ce qui est curieux, c’est qu’une firme israélienne a aussi un exosquelette à proposer depuis quelques temps déjà mais ils n’arrivent pas à le faire homologuer ailleurs. Ils ont beaucoup de clients potentiels localement chez eux, avec les survivants des attentats et les anciens soldats mutilés par les guerres. Je me demande si ce n’est pas comme autrefois les premiers tests du SIDA : il fallait attendre qu’une firme française invente le même test de dépistage que les américains et dans l’intervalle, eh bien il y a eu plus de contaminations et donc de drames personnels mais on a sinistrement bien protégé l’industrie nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité