Une tumeur vieille de 120 000 ans !

Os

OsAux dernières nouvelles, l'homme de Neandertal ne fumait pas de cigarettes. Il ne respirait pas non plus de pollution ambiante. Il ne consommait pas d'OGM. Pourtant, il n'était pas à l'abri du cancer. Ce fragment d'os de 120 000 ans révèle une tumeur cancéreuse.

Cet os atteint de dysplasie fibreuse est désormais considéré comme la plus ancienne tumeur jamais découverte. On a beau appeler le cancer ‘le mal du siècle’, des chercheurs ont déjà retrouvé des preuves de cette maladie vieilles de 100 000 ans.

David Frayer, anthropologue à l’Université du Kansas théorise:

‘Ils n’ont pas connu les pesticides, mais ils dormaient probablement au sein de grottes contenant des feux. Ils ont donc sans doute inhalé beaucoup de fumée. En réalité, l’air n’était pas complètement exempt de polluants, ce qui est sûr c’est que ces hommes de Neandertal ne fumaient pas de cigarettes.’

Pour découvrir la tumeur, les chercheurs ont utilisé un scanner et analysé l’image sous différents angles. Cet os d’à peine 3 centimètres a donc été tranché en 500 coupes qui ont permis aux chercheurs d’observer chaque micron de la relique, et ainsi, de révéler la tumeur.

 

Tags :Sources :Plos OneVia :National Geographic
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 120 mille ans au pifomètre, à 200 millions d’années près.
    Rien ne prouve que l’homme à vécu si longtemps, leurs calculs très approximatif arrange bien les pseudos scientifiques.

    1. Il ne faut pas prendre les textes religieux au pied de la lettre, sinon le voisinage risque d’en souffrir et en retour, t’en faire voir des vertes et des pas mûres. Il y a la science et les croyances, c’est deux choses bien différentes.
      Des preuves scientifiques, il y en a des tonnes. Sors de ta caverne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité