Whistle utilise un système de données pour garder votre chien en bonne santé

whistle

ben-jacobs-whistleQuand l'humain va mal, il est capable d'exprimer sa souffrance à travers les mots et les gestes. De fait, il arrive à extérioriser sa douleur de manière manifeste et à se faire comprendre des autres afin d'être pris en charge dans les plus brefs délais. Bon, ok, on ne vous apprend rien.

Mais, alors, qu’en est-il lorsque l’on est dépourvu de mots ? Vous en conviendrez : un chien, par exemple, n’a qu’un simple « Wouf! » pour exprimer toutes ses mésaventures. Qu’à cela ne tienne, il semble qu’un homme, encore en deuil, ait finalement réussi à trouver une solution au problème.

C’est en repensant à la perte de son chien que Ben Jacobs s’est décidé à réfléchir à un concept qui permettrait de déceler en avance les maladies de nos amis les chiens. Son animal, mort à 8 ans, avait subi des infections intestinales qui n’avaient pas pu être diagnostiquées à temps, faute de moyens ou, tout simplement, parce qu’il nous était impossible de repérer d’éventuels signes.

« Votre animal de compagnie semble bien se porter, puis soudainement, c’est le déclin », s’attriste Jacobs avant d’ajouter que le problème était, selon lui, aussi dû au fait que les propriétaires et les vétérinaires n’avaient malheureusement « pas accès à suffisamment d’informations concernant leurs animaux domestiques pour pouvoir y déceler des signaux précoces. »

Ce dernier s’est donc mis au travail pour palier ce « gouffre d’informations » vis-à-vis de la santé de nos gentilles bêtes. Et la bonne nouvelle, c’est que ses travaux se sont avérés plutôt payants. Du moins, ils ont donné vie à ce qu’il a baptisé « Whistle ». Il s’agit ni plus ni moins d’un dispositif électronique que l’on clipse au collier de notre animal et qui permet alors, à travers une application conçue à cet effet, de suivre son activité. Il est ensuite possible de comparer cette activité avec celles des autres chiens de même race, poids, et âge. Ce n’est pas sans rappeler une certain thermomètre Kinsa dont le principe est sensiblement proche – par une application dédiée ici aussi, on peut connaitre les cas de maladies dans une zone géographique donnée.

whistle appareil

Le whistle

L’appareil est en précommande depuis cette semaine. Il est fourni avec un collier, une attache, une station de recharge et bien entendu l’application dédiée, le tout pour un montant d’environ 75€.

Si l’invention est ingénieuse, il faut toutefois noter que Whistle n’est pas le premier à s’être essayé à ce genre de technologie spécialisée pour les chiens. Plus tôt dans l’année, FitBark avait mis sur le marché un appareil du même genre, qui permet en fait de « suivre » les promenades quotidiennes de votre canin et de surveiller son activité. Bien que Whistle puisse également être utilisé pour ce genre de pratique, Jacobs rappelle que le but premier de son appareil est avant tout de collecter des données pour améliorer les soins préventifs.

Jacobs, qui est donc co-fondateur et chef de direction de la compagnie chargée de la production de l’appareil, s’est entouré d’une équipe de 20 personnes qualifiées et semble-t-il très expérimentées, comptant notamment sur des anciens employés d’Apple, d’Amazon, et de Google. D’ailleurs, la startup a réussi à lever 6 millions de fonds via DCM Ventures.

Seulement disponible sur son site officiel pour le moment, Jacobs a déclaré que sa société était en négociation afin de pouvoir proposer son produit dans l’ensemble des magasins spécialisés. Bref, voilà une invention qui a du chien !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. le pendentif collecte des données.. mmm 75€, ça fait un peu cher le simple capteur de mouvements.. qui en plus n’apportera rien à votre chien, ni à vous. une maladie ne se guérit pas avec des statiques.
    (dans ce cas) celles-ci sont ne sont là que pour le marketing des fabricants de médicaments et de l’alimentation pour chien afin de bien cibler tels produits pour telle race de chien et ainsi mieux cibler les mailings publicitaires.

    pour sauver son animal, rien ne vaut son maitre, qui est censé le connaitre.
    suffit de jouer, de le promener, de courir avec lui quotidiennement pour voir comment il se comporte et distinguer si son attitude a changé. si c’est le cas, direction le véto sans attendre, et surtout ne pas agir comme il est devenu tendance chez beaucoup de gens, passer des heures voire des jours sur le net à attendre une réponse. qui pour au final, une personne censée vous dira d’aller chez le véto, au lieu de poireauté comme un poireau et de demander quoi faire? qu’est-ce qu’il a? aidez moi!

    mais bon vu qu’en majorité, une fois que le chiot est devenu grand, c’est devenu un meuble dans la maison. on s’en occupe moins, se limitant au stricte minimum, nourriture et sortie pipi.
    et vu que les soins vétérinaires ne sont pas donnés, certains maitres préfèrent euthanasier leurs animaux de compagnie que de payer les soins. ces mêmes maitres qui iront le mois d’après acheter un nouveau chiot.. alors que pourtant ils n’avaient pas les moyens de soigner leur chien.

    bref, concernant ce pendentif, il ne servira à rien ni à vous, ni surtout à votre chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité