Ils seraient 56% à approuver le programme PRISM…

PRISM

prism sondageVous n'êtes pas sans savoir qu'il y a quelques jours, une affaire portant sur la surveillance gouvernementale de nos données sur la toile a éclaté. Son nom de code : PRISM. Mais alors, qu'en pensent les internautes exactement ?

Rappelons brièvement les faits. Récemment, un document a été rendu public et met en exergue une supposée collaboration entre le NSA, le FBI et la grande majorité des principales entreprises de haute technologie : les organismes seraient ainsi en mesure d’accéder et de collecter vos données personnelles, autrement dit vous surveiller.

Si l’on se réfère aux très, très nombreuses réactions qu’a soulevé l’affaire sur les réseaux sociaux, il semble clair que les avis tendent, dans leur ensemble, vers une désapprobation générale du processus de surveillance mis en place par le gouvernement américain. Pourtant, une étude récemment menée par l’organisme Pew Research Center vient apporter des statistiques assez curieuses remettant clairement en question l’opinion générale.

Ainsi, d’après les données, 56% des personnes concernées par PRISM ne seraient pas « contre » le programme, convaincus que ce dernier a été mis en place pour le plus grand bien de la population et qu’il est nécessaire à l’anticipation des attaques terroristes. On aurait, de l’autre côté, seulement 41% des sondés qui jugeraient le programme tout bonnement inacceptable, leur intimité n’étant évidemment pas respectée.

A noter, ces pourcentages prendraient compte des avis relatifs à la surveillance audio. En effet, lorsque l’on évoque les données écrites, comme le courrier électronique par exemple, 52% des participants au sondage diraient « non » à un quelconque type de surveillance. Des avis qui divergent donc, et qu’il est intéressant de mettre en relation : le consensus semble en effet aller à l’encontre du programme, tandis que cette étude se veut moins catégorique et démontre plus ou moins le contraire…

Tags :