Un film transparent qui recharge votre smartphone

self-charging-screen

self-charging-screenAprès de nombreux essais, une startup française semble enfin être parvenu à concevoir un film transparent photovoltaïque qui, selon toutes vraisemblances, serait en mesure de recharger une batterie de téléphone portable grâce à l'énergie solaire.

L’énergie solaire est au cœur des stratégies de développement écologique, et tend à se démocratiser de manière de plus en plus significative dans le monde. Nous connaissons notamment le panneau solaire qui, comme son nom l’indique, permet de récupérer l’énergie électrique produite par les rayons du soleil.

SunPartner est donc la première société à proposer un produit presque fini et surtout, qui tient la route. Baptisé Wysips (What You See Is Photovoltaic Surface), le film transparent se pose sur l’écran du smartphone et s’occupe de le recharger. Et en plus d’être relativement efficace, le produit a la particularité de ne coûter presque rien !

self-charging-screen-1-590x269

Le concept

En effet, SunPartner utiliserait une technologie si peu coûteuse qu’elle lui permettrait de proposer un tarif de vente on ne peut plus avantageux, à savoir 2.30 dollars, soit l’équivalent de 1,71€ environ. Le prototype actuel est transparent à 82% très précisément affirme l’entreprise qui espère, à terme, atteindre les 90%.

Le film ne remplacera pas totalement les chargeurs puisqu’il ne pourra, pour l’heure du moins, ne faire gagner « que » approximativement 20% de batterie pour une utilisation normale. Un résultat qui en dit tout de même long sur l’avenir du film photovoltaïque… D’autant plus que trois fabricants de smartphones seraient en pourparlers avec l’entreprise, pour une éventuellement collaboration d’un type encore inconnu.

Tags :Via :newlaunches
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Bonjour

      @Xavier
      La réponse est évidente !!!
      C’est non :-)
      La France préfère encourager la spéculation boursière et banquière.
      La France préfère financer la CMU pour des parasites :
      http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/grande-consommation/actu/0202833821925-assurance-maladie-la-cmu-revalorisee-le-1-er-juillet-576726.php
      Voilà où va l’argent des français qui travaillent.
      Tu imagines bien qu’il ne reste pas grand chose à la fin pour aider ceux qui innovent et pourraient sortir la France de la merde où elle se trouve.
      Cette innovation, si elle est confirmée, permettrait au solaire de vraiment décoller à moindres frais et de nous rendre enfin énergétiquement indépendant (pas comme avec le nucléaire).
      On pourrait placer ce film sur quasiment toutes les vitres de France.
      Et même si le rendement n’est pas terrible cela serait largement compensé par la surface totale couverte.
      Mais bon courage pour expliquer cela à des politiciens véreux et des banquiers préoccupés par le CAC40…

      A+

      Olivier

  1. Ya encore quelques trucs à régler avant de le voir dans un smartphone de façon optimal, déjà la transparence de 82% a un inconvénient c’est que ça oblige l’écran a être plus lumineux pour compenser l’ajout de cet surface et donc ça pompe de la batterie (on est donc loin des 20% de recharge qui sont réalisé en plein soleil écran éteint) ça épaissit le téléphone. Donc oui prometteur mais pas encore au point.

  2. Bon c’est pas parce que c’est français que c’est bien.
    Plusieurs défauts:
    – passons sur le pdg de cette boite avec un énorme melon, qui explique depuis 3 ans que sa technologie va être vendu a des milliards d’exemplaires…
    – Premier gros inconvéniant: la transparence. C’est un peu le comble qu’une technologie qui permet de gagner de l’autonomie, soit responsable d’une surconsommation pour l’eclairage.
    – Deuxièmement: l’encombrement. A l’heure ou les principaux acteurs du marché du smartphone se tirent encore la bourre pour savoir qui sera le plus fin (technologie tactile in cell) au détriment de l’autonomie, notre cher amis ne parviendra pas a vendre sa technologie aux plus gros constructeurs.
    – Troisièmement: la définition. Idem La préocupation actuelle se tourne plus vers la guerre des DPI que l’autonomie
    – Je m’arrèterai la parce qu’il y a encore les problemes de résistance aux chocs de son ecrans en lentille, sa résistance aux rayures etc…
    Comme quoi une bonne idée même avec une grosse levée de fonds lui permettant de faire un gros marketing, n’est pas toujours suffisant.
    Si les constructeurs étaient intéressés par l’énergie photovoltaïque, ils auraient déjà mis des cellules a l’arrière du téléphone qui lui auraient permis de se charger pendant les appels en exterieurs ou posé sur une table…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité