Devialet 500, une solution audio à plus de 22 000€ !

Devialet 240

Devialet 2403 ans après la avoir proposé un D-Premier ayant rencontré un certain succès, l'entreprise française Devialet annonce le lancement d'une nouvelle gamme composée de 4 systèmes audio. Parmi ceux là, le Devialet 500, une véritable machine de guerre !

Constitué de 2 Devialet 240, le Devialet 500, utilisant le module d’amplification ADH, va offrir une puissance de 2 x 500 W. Ce qui le place d’office dans le haut du panier des systèmes high-end audio. D’ailleurs, sa distorsion tombant à 0,00025 % lui permet de décrocher un record mondial !

Configurable en dual mono (chaque Devialet pilote une enceinte) ou en multiamplification (plusieurs Devialet pour piloter les graves, médiums et aigus), le Devialet 500 est doté de ports Ethernet et USB asynchrone. Il est livré avec une télécommande et un câble hybride pour relier les deux blocs. Comptez 22 900€. Et oui !

Pour revenir sur le Devialet 240, il se veut être l’évolution du D-Premier, en reprenant d’ailleurs la plupart de ses caractéristiques. Il dispose de 10 entrées numériques, dont 4 pouvant être configurées en analogique, d’un étage phono, de 2 entrées analogiques qui peuvent être réglées pour des platines « Moving Coil » et intègre un système permettant de numériser des disques. Il permet aussi une lecture sans fil depuis n’importe quelle source audio grâce au module streamer Devialet AIR.

Devialet 500

Devialet 500

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Un prix excessif pour du matos pas non plus exceptionnel (c’est bien les marques Francaises Audiophiles depuis quelques temps tient…). Sachez que pour 7900 euros vous avec un ampli Mc Intosh MC302 de 2X300Watts. Alors certes entre le tube et le numérique la différence se joue (toujours en fonction des enceintes, foncez sur des Tanaka ou des JBL de l’ère 70/80’s) mais Mc Intosh a une très très bonne réputation dans le milieu de l’audiophile (d’autres suivent mais là on sortira de la fourchette de prix) et vous garantira un son tout aussi bon voir meilleur (parce que les amplis numériques sont actuellement hors de prix et avec très peu de concurrence derrière, c’est très variable d’une marque à l’autre et on peut vite se faire fister sur le rapport qualité/prix). Autre point, le tube est une technologie robuste et qui date déjà d’un paquet d’année, une technologie validée et durable sur le long terme.

    Donc l’article a deux balles sur le beau joujou a 22000 € c’est bien beau pour attirer le client mais dans la boite c’est bien vide ! Et sachez aussi qu’une « solution audio » nécessite un pré-amp, un ampli, une paire d’enceinte (de bonne facture en fonction du matos précédent) mais aussi d’un DAC en cas de lecture numérique (je pense aux cartes sons d’ordi moisies de chez Realtek et je passe toutes les crasses qui suivent chez les autres marques).

    Et pour en finir une bonne fois pour toute, « le haut du panier des systèmes high-end audio » semble bien absurde en voyant cet article, allez voir les systèmes Japonais et là on pourra reparler sérieusement.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Je crois qu’un système audio Devialet inclus un ampli, un préampli, un DAC… et j’en passe. Il suffit d’aller sur le site pour comprendre.
      Ensuite il est aussi proposé aussi un système 2×110 W à 4990€ qui inclut leur nouvelle techno.
      Moi je dis oui à l’avancée technologique si elle me permet d’avoir un système complet de 4cm d’épaisseur auquel je n’ai qu’à brancher ma platine, mon ordi, ma paire d’enceintes, tout en me donnant la meilleure restitution sonore existante. Je suis curieux d’aller écouter !

    2. Je vous engage d’abord à aller écouter le produit, et là, véritablement, on pourra en reparler sérieusement comme vous dites. Pour le reste…

  2. Ça fait plaisir !
    Enfin du vrai matos ! Les blaireaux d’audiophiles vont enfin pouvoir apprécier le dernier daft punk à sa juste valeur…

    Pour ceux qui travaillent le son, je veux bien qu’ils aient du gros matos au boulot, mais le reste des « audiophiles » sont des fils à papa qui passent plus de temps à parler de leur dernier achat que d’écouter de la musique dessus…

    Ça me fait penser au musicien qui joue comme un dieu sur une guitare toute cabossée à deux sous et celui qui accroche une gratte a 1500€ bien en évidence dans son salon mais qui a toujours la bonne excuse pour pas en jouer…

    Bref, je hais les audiophiles dont ce n’est pas le métier…
    Qui s’en fout ?

  3. J’ai acheté un D-Premier et je ne regrette pas. D’abord c’est un très bel objet. La télécommande est d’une ergonomie parfaite. Les performances ont été mesurée et sont objectives. Les 21 prix obtenus dans le monde ne l’ont pas été par hasard. Croyez vous que la petite PME franchouillarde d’alors avait les moyens d’acheter toute la critique ?
    Il a un très bon rendement énergétique et chauffe donc peu pour une sacrée puissance et une remarquable dynamique qui lui donne un réalisme étonnant sur les percussions, les attaques de violoncelle ou sur les voix feutrées riches en harmoniques. La facilité d’interfaçage au monde du numérique (fichiers, stockage, interfaces, variété des standards…) est un énorme avantage par ailleurs. J’ai certes du renoncer à changer de bagnole, mais je voyage tout autant. Question de valeurs et de priorité dans la vie.

    On a le droit de préférer autre chose, on peut même parler sans savoir sur de simples croyances ou des a priori, mais pourquoi ce ton agressif et insultant de certains ?… Je ne comprends pas.

  4. Bonjour, je suis d’accord avec Michel. Je suis également le propriétaire d’un D400 de chez Devialet (double mono). Je n’ai jamais trouvé d’équivalences sur la marché de la HIFI THDG. Les performances techniques sont hallucinantes, et ne semble pas avoir été contestées par la concurrence. alors, allez écouter et vous pourrez parler en connaissance de cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité