Les super-pouvoirs des animaux !

Pow

Pow Clark Kent ressemble à un type normal et pourtant, une fois son slip rouge enfilé, il devient Superman. La nature, comme certains animaux sont bien souvent sous-estimés, en voici 4 qui ont clairement des super-pouvoirs.

Tigrou

Les moustaches du tigre ne sont pas si anodines qu’elles en ont l’air. Elles sont remplies de terminaisons nerveuses ultra-sensibles, qui aident à détecter les distances et les changements dans leur environnement.

Un exemple de leur puissance, lorsque Tigrou chasse et plante ses canines dans une proie, les moustaches frôlent la carotide et indiquent au prédateur quand la victime a rendu son dernier souffle. Elles peuvent donc détecter les plus infimes altérations du pouls.

Le pigeon

Après le touriste, le pigeon est le pire ennemi du parisien. Qu’importe, les pigeons voyageurs ont une boussole qui les aide à retrouver leur chemin.  Ils utilisent la position du soleil dans le ciel, et le champ magnétique terrestre pour traverser de longues distances sans jamais se perdre. Nous on s’est perdu à Saint-Laz’ ce matin encore…

L’ornithorynque

ornithorynqueMoquez-vous, mais nous l’adorons. L’ornithorynque possède la capacité de détecter les impulsions électriques sous l’eau, il est aussi l’un des rares mammifères qui pond des oeufs…

Et ce n’est pas le plus cool. Les ornithorynques mâles possèdent du venin situé sous une épaisse couche de peau à l’arrière des cuisses. Le venin est sécrété par une glande lorsque le bestiau se sent menacé et il y a eu des cas de douleur intense chez les humains et les chiens de chasse. Nous, on adopte de suite !

La papillon Bertholdia trigona

papillonIl ne ressemble à rien et n’a pas l’air très malin (non, pas vers la lumière) et pourtant il pourrait mettre une dérouillée à Batman ! Il est capable de prédire une attaque de chauve-souris, d’entendre les signaux émis par son sonar et de les brouiller pour envoyer la prédatrice dans la direction opposée. Les Bertholdia trigona interfèrent avec le système d’écholocation de la chauve souris. Classe.

Nous, les humains, nous avons… des pouces opposables. Bref.

Tags :Sources :SierraClub
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Nous, les humains, nous avons… des pouces opposables. Bref. »
    Et accessoirement le cerveau le plus complexe de l’évolution. Bref, ça ne touche pas tout le monde visiblement :
    Il manque le lombric qui est capable d’écrire des articles sur gizmodo.

    1. MDR!

      C’est vrai, nous sommes forts pour créer des outils.
      Mais chaque animal dans dans ce sens a un super-pouvoir.

      Là pour le coup c’est plus « Tigrou » qui m’a interpelé… Et pourquoi pas « Grochacharayé » tant qu’on y est?

  2. Après le touriste, le pigeon est le pire ennemi du parisien.
    Non, non, non…
    Après le parisien, le pigeon est le pire ennemi du touriste.

  3. L’ornithorynque a aussi une des concentration en globule rouge dans le sang les plus importante se qui lui permet de rester en apnée plus de 10 minutes !
    Pas sur que les touristes soient, avec les pigeons, les ennemis des parisiens ! Que serait Paris sans les touristes ? Une pauvre ville sans aucuns intérêt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité