Test : Jawbone UP, le bracelet idéal pour les sportifs et les néophytes ?

Jawbone UP

Jawbone UPLes bracelets pour sportifs ont la cote ces derniers temps. D’ailleurs, nombreux sont les acteurs à s’être investi dans ce secteur. Jawbone est de ceux là, et il a sorti il y a quelques semaine de cela une nouvelle version de son bracelet UP.

C’est quoi ?

Le UP de Jawbone est un bracelet qui fait office de coach sportif, à la manière des FitBit Flex et Nike Fuelband, pour ne citer qu’eux. Porté au poignet (bien que vous puissiez également le glisser dans votre poche, même si ce n’est pas forcément conseillé…), ce bracelet va enregistrer votre activité physique, mais également votre rythme de sommeil, vos séances de sport, etc. dans le but d’en synthétiser les résultats sous la forme de données témoin de votre évolution ou régression physique !

C’est pour qui ?

Pour les sportifs évidemment, directement ciblés par la notion d’objectifs qu’il intègre, mais aussi les personnes souhaitant reprendre une activité physique. Dans ce cas, le UP pourra les aider à se rendre compte de leurs efforts, du nombre de calories qu’elles vont consommer et brûler.

Un point sur le design

Disponible en différents coloris et en 3 tailles (S, M et L), le UP saura rapidement se faire oublier une fois accroché à votre poignet avec ses 22 grammes. Mise à part ça, il demeure quelque peu épais, et on espère que le constructeur saura faire un effort sur ce point pour la prochaine version du bracelet. Quand bien même ce dernier intègre un petit paquet de technologies en son sein !

Prise en main

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, configurer et utiliser un bracelet du genre du UP n’a rien de compliqué. Une fois sorti de sa boîte et rechargé (comptez 80 minutes pour une charge complète), ne reste qu’à se rendre soit sur l’App Store d’Apple, soit sur le Play Store de Google (le UP étant compatible avec les smartphone sous iOS et Android), à l’allumer, à le brancher à la prise jack de son mobile, et c’est parti. Enfin, c’est parti pour quelques étapes de configuration, où vous serez amené à entrer vos informations personnelles, âge, poids, taille, etc., afin que le UP vous fixe des objectifs en rapport avec ces renseignements.

Le UP est doté d’un seul et unique bouton, situé à son extrêmité (il est gris) qui permet de l’allumer, et de switcher entre les phases de journée (identifiées par un icône en forme de soleil) et de nuit (imagée une petite lune témoin).

Pourquoi c’est bien ?

De par l’application qui lui permet de fonctionner, le UP vise avant tout le grand public. L’application en question dispose d’une interface accessible, simple à assimiler, qui va très souvent droit au but. Un flux d’activité va résumer votre activité de la journée, l’analyse de votre sommeil ainsi que vos objectifs à atteindre. Mais ce n’est pas tout : il peut vous donner une idée des calories que vous consommez dans une journée, d’une manière assez simple… si vous consommez du tout-prêt. En effet, à partir du moment où vous prenez en photo les codes barres des aliments que vous ingurgitez, il va les rentrer automatiquement. On a testé, on l’a mis au défi, jamais il n’a chu !

Terminons de distribuer les bons points à ce bracelet en évoquant sa généreuse autonomie, de 10 jours. L’application mobile va en plus vous indiquer quand le recharger, pour éviter que sa batterie ne tombe à plat.

Pourquoi ça aurait pu être mieux ?

Le UP est 100% dépendant d’un smartphone sous iOS ou Android, auquel il faudra régulièrement le synchroniser. Il est régulé par l’application développée par Jawbone, et vos résultats devront être consultés par ce biais. Aussi, on trouve dommage qu’aucun indicateur ne soit disposé sur ce bracelet. Concrètement, on n’a aucune idée de la distance nous séparant de nos objectifs.

De ce fait, c’est un peu au petit bonheur la chance qu’on tente de les atteindre en journée, croisant les doigts le soir venu lors de la sacro-sainte synchronisation à son smartphone, espérant voir s’afficher des résultats en rapport avec ce que l’on espérait ! Bien sûr, libre à vous de synchroniser votre bracelet à n’importe quel moment de la journée afin de voir où vous en êtes, mais c’est peu pratique.

Ça nous a étonné

Le UP fait également office de réveil. Vous allez nous dire que ses concurrents directs assurent également cette fonction. Pas exactement : en fait, le UP va analyser votre façon de dormir, les phases de sommeil léger/profond, les moments d’éveil, et vous synthétiser le tout ensuite. A condition que vous vous décidiez à le porter la nuit (votre conjoint(e) sera ravi(e), le UP affûtant votre sex-appeal sans l’ombre d’un doute !).

Bref, tout ça pour en venir au fait que le UP vous réveillera -par des vibrations- de façon intelligente, au moment où vous vous sentirez le plus reposé. Plutôt que de vous réveiller à une heure précise, réglez une plage horaire : le UP décidera quand vous tirer des bras de Morphée. Probant.

C’est à noter !

  • Il est doté d’une fonction qui va le faire vibrer si vous ne bougez pas (assez), vous invitant à vous lever de votre chaise/canapé afin de faire quelques pas. Cette alerte pourra être définie par vos soins, et pourra être activée dès 15 minutes d’inactivité, et jusqu’à 2 heures.
  • Plusieurs tailles de bracelets sont disponibles : S, M et L. Pratique ? Non, indispensable !
  • Non, le UP n’est pas waterproof, et vous ne pourrez pas le conserver lorsque vous irez faire des longueurs à la piscine. A la rigueur, Jawbone indique qu’on peut le porter sous la douche, mais sans grandes convictions.
  • Le UP est compatible avec quelques applications tierces : RunKeeper, MyFitnessPal, Withings, etc.

Et alors, j’achète ?

Le UP est un excellent coach sportif, c’est évident. Accessible à tous, il tire son épingle du jeu grâce à son application très lisible, aussi bien pour les sportifs confirmés que par les néophytes ayant envie de reprendre une activité sportive (où même de marcher un peu plus chaque jour !).

Seulement, deux points noirs viennent entacher son tableau : son système de synchronisation tout d’abord, loin d’être optimal, et devoir le relier à la prise jack de son smartphone au moins une fois par jour est pénible. De même, l’absence de témoin d’activité pourra être déboussolant. Sans cela, impossible de savoir où on en est de la réalisation de ses objectifs.

Le UP de Jawbone est vendu 129,99€.

no images were found

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Le UP fait également office de réveil. Vous allez nous dire que ses concurrents directs assurent également cette fonction. Pas exactement : en fait, le UP va analyser votre façon de dormir, les phases de sommeil léger/profond, les moments d’éveil, et vous synthétiser le tout ensuite. »

    Fitbit fait exactement le même, Stark aussi … il faut faire attention à ne pas faire d’erreur dans vos articles :s dommage le reste est plutôt bien construit.

  2. Bientôt les mêmes, à porter autour du cou, gracieusement prêté par votre entreprise et obligatoire pour profiter de votre assurance maladie.
    Voilà l’avenir.
    Alors toujours aussi fun ces bracelets ?

  3. Mon bracelet ne marche plus, j’ai un problème pour le faire vibrer
    Jarrive plus à mettre le contact j appuis sans effet, que dois je faire?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité