Une Coccinelle de 1963 convertie à l’électrique !

Zelectric Beetle

Zelectric BeetleUn passionné d'automobile, et plus particulièrement des Coccinelles de Volkswagen, a réussi à convertir l'un de ces modèles à l'électrique. D'ailleurs, il la conduit régulièrement !

David Benardo, un Californien ayant visiblement beaucoup de temps devant lui, s’est lancé dans un projet d’envergure : transformer une Coccinelle de 1963 afin de la faire passer à l’électrique.

Son projet, ayant d’ailleurs hérité de l’amusant sobriquet « Zelectric Beetle », est désormais doté d’un système à refroidissement liquide, tant l’électrique implanté en son sein la fait chauffer. La Zelectric Beetle se repose sur un pack batterie 24 kWh (semblable à celui de la Nissan Leaf, par exemple), composé de batteries Lithium LiFePO4. Ces batteries renforcent le poids du véhicule d’environ 100 kg, mais à la fin, il est toujours plus léger de 450 kg par rapport… à une Nissan Leaf, pour conserver ce point de comparaison.

Pour finir, soulignons que l’autonomie de cette Zelectric Beetle est d’environ 170 km. Plutôt correct !

Tags :Via :jalopnik
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. On est sur automoto? Non alors merci de faire de vraies news….

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Le parfait exemple que les passionners font des grandes choses à comparer aux fabricants d’automobiles qui trainent la pâte depuis des dizaines d’années en ne stardadisant pas les véhicules tout électriques ou en les vendant avec un prix ridiculement élevé pour que la classe moyenne n’ai pas access

    – Apres l’etudiante de 18 ans qui invente la technologie qui recharge une batterie en 10 secondes…
    voici le gars qui équipe tout électrique sa Beetle 1968 !

  3. 58 réacteurs nucléaires en service en fin de vie en France. Pour maintenir le niveau de production d’électricité, il faudrait en mettre 4 en service par an. Il n’y en a qu’1 en construction depuis 6 ans, et il cumule les retards et les dépassements de budget (dépassements financés par la population, évidemment).
    Même le niveau de production d’électricité actuel est insuffisant, puisqu’on importe déjà de l’électricité en hiver.
    On ne sait pas démanteler les réacteurs existants, et même si on savait on ne pourrait pas, puisqu’on est surendettés et en faillite.
    Pour rappel, un (petit) réacteur = 1000 MWe. Une (grosse) éolienne = 2 MWe (quand il y a du vent). Je vous laisse faire les calculs qui vont bien pour vous rendre compte de l’absurdité de compter sur les énergies renouvelables pour remplacer les réacteurs.
    On va donc avoir prochainement un TRES GROS problème avec l’électricité, et avec l’énergie de façon plus générale.
    Alors arrêtez de rêver benoîtement avec vos véhicules électriques, c’est une idiotie consternante de naïveté, ça ne vaut pas mieux que les véhicules thermiques, bien au contraire.
    Faites vos réserves de bois de chauffage, et apprenez à entretenir un vélo, ça sera autrement plus pertinent.
    Et remerciez-moi de me démener pour vous ouvrir les yeux.

  4. Ajoutez un système de vote sur vos commentaires, ça permettra de faire un tri sur les membres inutiles qui postent des commentaires sans respect ni intelligence.

  5. ´mdr ta central dtc tu te prend pour Shrek le vélo oubliaient pas les gens utiliser la cire de vos oreilles pour vous éclairez à la bougie des com comme ça ont sais faire même flambi n aurait pas dit mieux va y lâche toi insulte moi j aime ça ´MDR

  6. Le problème n’est pas temps de maintenir un niveau de production d’électricité mais de stocker la sur production : on ne sait tout simplement pas le faire.
    Du coup, des jours comme en ce moment, avec beaucoup de vent et de soleil, les parcs d’éoliennes et de solaire sont au max, et on n’est pas foutu de garder cette surproduction.

  7. Comme souvent, les commentaires sont souvent signes d’incompétences. Un, la transformation de voitures « classiques » en voitures électriques, de par le monde est un phénomène ancien. Allez voir sur le site d’austinev leur catalogue (mondial). Seulement, en France, l’homologation serait sans doute trop difficile pour que cela « prenne ».
    Deux, on sait stocker l’énergie « verte ». A Stuttgart, avec un réseau « intelligent », ils ont développé une filière dont on pourrait s’inspirer: Lors de pics de production solaire ou éolienne, ils font de l’électrolyse, mélangent l’hydrogène avec du CO² capturé auprès des sites polluants (usines…) et produisent du gaz. Celui-ci, aisément contenu dans des réservoirs alimente des génératrices lors des périodes où la consommation dépasse la production, capturent le co² produit créant un cycle vertueux…
    je ne mets pas les liens directs pour ne pas être « modéré mais recherchez avec les mots clés « projet volt gaz ».
    Quelque part, c’est à se demander si ce ne serait pas une alternative au gaz de schiste, non?

  8. GROS À RAISON

    C POUR CELA J APPRENDS L ÉLECTRICITÉ
    LE POTAGER
    J ACHETE DE L OR
    DES GRAINES
    ARMESL ESPAGNOL
    DES QUE SA SENT LE ROUSSI ET SA VA LE SENTIR D ICI 15 ANS JE PARS DIRECTION LADR
    TAPER PIERO SAN GIORGIO..

  9. L’électricité c’est l’avenir!!!! Le problème c’est la manière dont on obtiens cette électricité et le gaspillage…. On nous fait croire qu’on a besoin du nucléaire pour avoir de l’énergie pour tout le monde mais c’est faux. Les technologies existent. Un exemple chaque bâtiment ou maison construite pourrai produire sa propre énergie en plus d’être passive et être totalement indépendante mais rien n’est fait… Et pourquoi? Pour que nous pauvre mouton continuons à dépendre et à paye à EDF qui ne cesse d’augmenter nos factures…. Alors qu’on pourrai avoir notre électricité gratuite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité