Test : Samsung Galaxy Note 8.0, l’alternative crédible à l’iPad mini ?

Samsung Galaxy Note 8.0

Samsung Galaxy Note 8.0La gamme Galaxy de Samsung a encore vu arriver un nouveau format avec la Note 8.0. On ne sait plus ou donner de la tête avec toutes ces dimensions, qu’en-est-il de cette version 8 pouces ?

C’est quoi ?

La Galaxy Note 8.0 n’est ni un téléphone, ni une tablette. On est pile-poil entre les deux : ce que l’on nomme barbarement une phablet. Concrètement, on pourrait pousser le vice en disant qu’il s’agit d’une déclinaison tablette du Galaxy Note 2, toujours jumelée au désormais célèbre stylet.

Elle concurrence directement l’iPad Mini d’Apple. La dernière tablette tactile en date de Samsung dispose d’un écran WXGA 8″ (résolution 1 280 x 800 pixels, 189 PPI, ratio 16:10) ou encore d’un processeur quad-core A9 cadencé à 1.6 GHz, d’une compatibilité HSPA+ 21Mbps 850/900/1900/2100, de 2 Go de RAM, de 16 ou 32 Go de mémoire interne, d’un slot microSD ou encore d’une batterie 4600 mAh, le tout dans 338 grammes, très exactement.

Concernant le prix, elle est commercialisée au tarif indicatif de 389€.

C’est pour qui ?

Pour les adeptes d’Android en premier lieu et les personnes qui ont soit de grandes poches, soit de grandes mains. Trève de plaisanterie, ce type de formfactor ne convient pas à tous. Il est également possible de l’utiliser en dispositif complémentaire, exactement comme une tablette classique.

Quiconque ne jure que par le stylet sera conquis par le joujou de Samsung.

Un point sur le design

Samsung use encore et toujours du plastique pour ses coques, oui c’est résistant, mais ça va tout simplement à l’encontre de la notion même de design réussi. Bref hormis ce point décevant et récurrent chez Samsung, pas de dépaysement possible. C’est un gros Note, les capteurs et boutons sont soudés à leur place habituelle.

Prise en main

Côté prise en main, si vous optez pour ce modèle, c’est nécessairement pour faire de sa taille un atout. Il tient parfaitement en main et comme il profite d’Android, la familiarisation est immédiate pour quiconque a un peu pratiqué l’OS.

Pourquoi c’est bien ?

La Note 8 embarque toutes les qualités de l’excellent Note 2 dans un format démesuré bien appréciable pour la navigation, les jeux et vidéos. Le multi-écrans prend enfin du sens. Vous vous retrouvez avec beaucoup d’espace gâché sur la Note 10.1 et le Note 2 est un peu trop petit pour vraiment tirer les bénéfices de cette particularité. Aussi paradoxal que ça puisse paraître, sa coque arrière faite de plastique -un peu cheap de notre avis- lui confère une certaine légèreté.

Une fois encore, Samsung a pensé à coupler un S Pen (un stylet) à sa tablette, plus précis que les stylets des Note 10.1 et Note 2. En termes de puissance maintenant, notez que ses caractéristiques techniques sont bluffantes et la Note 8.0 est performante et rapide, c’est de la haute volée. Les specs sont impressionnants sur le papier et ne déçoivent pas dans la réalité. L’expérience utilisateur est fluide, sans heurt. Et puis, l’écran du terminal est net, et même s’il n’atteint pas la densité de pixels de la Nexus 7 (216 PPI), il vaut mieux que l’iPad Mini (162 PPI). Ceci dit l’écran est tellement lumineux que la différence avec le Nexus ne saute pas aux yeux.

Pourquoi ça aurait pu être mieux ?

Nous allons commencer par la sempiternelle même remarque. Ce qui aurait pu, ou dû être mieux ? La surcouche Touchwiz de Samsung, assez confondante et frustrante. Si elle ne ralentit pas l’appareil, elle demande néanmoins d’innombrables clics pour une simple tâche. Voir le verre à moitié plein ou à moitié vide : certains diront qu’il faut simplement du temps pour s’y habituer.

Autre chose : le prix de la Note 8.0 est discutable. Si ce joujou est un concurrent tout à fait logique des Nexus 7 et iPad Mini, il va être vendu 389€ dans sa version de base. Le Nexus 7 ? 199€. L’iPad Mini ? 339€. On hésite.

Pour terminer sur les fausses notes de la Note 8.0, on évoquera sa puissance. Malgré ses 2 Go de RAM et son processeur quad-core cadencé à 1.6 GHz, si l’on en croit les benchmarks, comparée aux derniers smartphones, beaucoup de concurrents lui passent devant, comme les LG Nexus 4, Galaxy Note 2, Galaxy S4 et HTC One. Pour plus de perspective, elle est à peu près aussi puissante que le Galaxy S3, smartphone phare… de l’année dernière.

Ça nous a étonné

Il s’agit d’une phablette, soit d’une tablette tactile qui va également assurer une fonction… téléphone. Difficile d’imaginer les foules user de cette fonction, même si on pourra la coupler d’une oreillette Bluetooth.

C’est à noter

  • La portabilité de l’appareil est très appréciable. C’est bien simple, la tablette phablette ne nous quitte pas du moment ou vous disposez de poches larges ou d’un petit sac.
  • Le S-Pen est de retour, encore plus performant et d’autant plus utile sur un écran de cette taille.
  • Les accessoires ne sont pas occultés, vous trouverez pléthore de Smart Cover colorées pour customiser et personnaliser votre jouet.

Et alors, j’achète ?

Le Galaxy Note 8.0 est une excellente tablette qui est puissante, fiable, esthétique et pratique. Le form factor de 8 pouces est parfait, le S-Pen est un énorme atout et les accessoires astucieux comme la pseudo-smartcover font légion.

Bien sûr, c’est plus cher que ce que nous aimerions payer pour une tablette 8 pouces, mais le rapport qualité/prix n’est si mal si on ne s’attarde pas trop sur la concurrence. Notre réserve principale à propos de l’appareil est dédié à l’interface TouchWiz, mais on s’y habitue et au pire il y a toujours des moyens de s’en débarrasser (qui a dit Cyanogenmod, qu’il se dénonce !).

no images were found

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Salut
    Pas besoin de Cyanogen, sachant que Touchwiz se fait sentir surtout sur l’ecran principal, il suffit de trouver un launcher qui va bien et le tour est joué.
    Et puis avec cyanogen, on perd l’usage du stylet et l’assistant vocal.

  2. En dehors de touchwiz ce qui dérange c’est qu on ose sortir une tablette déjà dépassée avant sa sortie puisqu’elle a les performances d’un S3 et non d’un S4 alors qu’elle est plus récente !
    En bref les concurrentes sont plus puissantes… Même le nexus 4 sortie largement avant se permet d’être plus puissant… décidément cette marque ne comprends rien aux tablettes et se contente juste de faire un petit peu mieux qu’Apple…

  3. Je l’ai vue à la fnac. Elle est pas mal du tout mais avec Samsung on peut s’assoir dessus pour les futures MAJ d’Android. Je me réserve pour les prochaines Nexus.

  4. Bonjour,
    Un petit commentaire, nous avons un Ipad mini 32 + cellular Model A1455 dernière génération pour ma femme et pour moi le Galaxy Note 8.0. model GT-N5110ZWXXEF
    Constatations, après plusieurs mois d’utilisation, il n’y a pas photo…
    L’Ipad souffre de limitations trop pénalisantes à mes yeux, impossibilité d’accroitre la mémoire, pas de connexion USB, les échanges entre les différents mobiles et autres PC sont d’un compliqué avec cet Ipad, il reste une solution la borne AirPort à 200€ à comparer aux 4€ d’un câble Micro USB y a pas photo !
    Le ‘’cellular’’ de l’Ipad ne vous donnera pas d’accès au réseau téléphonique mais seulement aux données… Ce qui n’est pas le cas avec le note 8.0.
    Le ‘’Cloud’’ mis en avant par Apple, comme solution d’échange de fichier n’est pas la panacée non plus vu le temps d’envoi/réception de ces fichiers cela ne vaut pas un copier/coller depuis une bonne vieille clé USB.
    Coté connectivité sur le 8.0 : USB, wifi direct, DLNA. Emplacement micro SD ce qui m’a permis d’augmenter la mémoire de 16 Go à 64Go à moindre frais à l’aide d’une MicroSD.
    Le « cellular » de l’Ipad ne vous donnera pas d’accès au réseau téléphonique mais seulement aux données… Ce qui n’est pas le cas avec le note 8.0.
    Tous les deux nous utilisons un stylet, plus pratique à nos yeux, là non plus il n’y a pas de comparaison, la précision est très nettement à l’avantage du 8.0.
    Enfin cote à cote la différence de résolution des deux écrans comme des photos produites n’est pas flagrante même l’autonomie est semblable, il m’arrive avec l’un comme avec l’autre de ‘’taper’’ dans les 10% de batterie restante en fin de soirée après une utilisation intensive dans la journée 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité