Scrooser, entre trottinette et scooter électrique

Le Scrooser

Le ScrooserSi les deux roues ont le vent en poupe aujourd'hui, ils profitent aussi grandement de l'"élan électrique" amorcé par les constructeurs. Le scooter électrique trouve sa place dans les grandes villes. Scrooser, lui, est à mi-chemin entre le scooter et la trottinette. A découvrir ci-dessous !

Scrooser, derrière ce nom se cache un deux-roues d’un nouveau genre. S’il se présente comme une trottinette avec deux grosses roues, son design épuré (de 28kg tout de même) intègre tout de même un moteur électrique de 1 000W capable d’amplifier quatre fois chacune des poussées de vos jambes.

Avec une vitesse maximale de 25km/h, le Scrooser propose à son conducteur un petit siège, des feux de jour à LED, un câble antivol intégré dans le cadre et un système d’anti-démarrage. Les grosses roues, quant à elles, offriront une expérience « comparable à une session de snowboard« . Sa batterie lithium-ion de 48-volt/20-Ah permettra de parcourir entre 50 et 60km et prendra trois heures à recharger.

La campagne Kickstarter de cet engin est lancée depuis le 10 Juin, elle s’achèvera le 10 Juillet. 3 950$ vous donneront droit à l’un des tous premiers Scrooser !

Tags :Sources :GizmagCampagne Kickstarter
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bon déjà ce genre de présentation vidéo, ça commence à devenir gonflant.
    28 kg ? Normal vu les roues, c’est du grand n’importe quoi. Personne n’utilisera ces jambes sur un tel engin, et cela ne doit pas servir à grand chose. Bref il vaut mieux faire plus léger avec des roues normales et ne pas avoir à faire le moindre efforts dessus.
    Et le prix ? Non mais ils sont au courant que c’est un peu la crise ? Ils vont en vendre combien avant de faire faillite ? Pfff…

    1. Le truc est que le moteur est dans les roues d’ou leur gigantisme en rapport de la trottinette, mais je reste perplexe quand à l’utilisation: en ville la plus part des villes, il y a un transport en commun rodé et souvent très efficace, ce qui pêche c’est l’inter urbain, voir la banlieu….les transports sont minables est oblige l’utilisation d’une véhicule sur une distance que ne permet pas encore l’électrique…..il me vient une réflexion donc: pourquoi vouloir faire déplacer les salariés d’un bout à l’autre de la ville, le coût de l’immo ne permet plus a grand monde d’habiter à proximité de son emploi, alors qu’il serait plus simple de trouver des salariés à proximités voir de faire une bourse d’échange de l’emploi…on nous rabâche que personne n’est irremplaçable…ben chiche, remplacer moi pour un poste à proximité de mon domicile….

  2. 25km/h pour une autonomie de 60km :/ je préférais rouler à 40 et avoir 30km d’autonomie.. ce type d’engin est destiné à des déplacement court et rapide 60km c’est inutile.. Quelque chose de plus léger et compact serais aussi le bienvenue histoire que les personnes ne disposant pas d’un garage puisse le ranger dans un appartement ..

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. Bonsoir pourquoi les goped ne sont pas trop démocratisées et si peu distribuées en France, alors que c est de loin le meilleur fabricant … Merci pour vos réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité