ASUS ROG G750 : un point sur le design et les fonctionnalités

ASUS ROG G750

ASUS ROG G750Dernier retour rapide sur le ROG G750 d'ASUS, que nous avons pu longuement tester. Cette fois, nous allons faire le focus sur son design et ses fonctionnalités.

Inspiré d’un avion furtif, le design du ROG G750 reste tout de même relativement sobre. Pas de couleur flashy, pas de couleur du tout même. Juste du noir pour assurer une finition finalement assez épurée. Avec son écran 17″, ASUS affirme sa volonté de ne plus produire de ROG portable en 14″ ou 15.6″. Les gamers semblent en effet largement privilégier le 17″. De même, ASUS ne souhaite pas aller au-delà de cette dimension devenue presque standard, notamment pour éviter les problèmes liés au transport.

Il n’empêche que l’ordinateur est très, très lourd. Mais bon, on n’a rien sans rien. Cela semble en effet assez normal quand on sait ce que la machine a dans le ventre. Pour pallier le problème, le constructeur taïwanais a travaillé sur les dimensions de son chargeur, le réduisant de 30% par rapport à son prédécesseur. Petit et puissant, donc.

Autrement, l’ordinateur est constitué d’un clavier unibody entièrement dédié au jeu. Un travail a été fait sur la « course des touches longues », pour une réactivité plus efficace et un meilleur touché gamer. L’interface utilisateur est améliorée, le touchpad multitouch est très large et enfin, les flèches directionnelles sont suffisamment espacées pour s’ajuster aux doigts de la main.

Un travail a donc été fait sur l’ergonomie générale de la machine, ceci bien que le châssis n’ait que très peu évolué. Notamment, l’inclinaison des touches a été étudiée de sorte que les mains et surtout les poignets ne soient pas fatigués après avoir longtemps joué à un jeu vidéo.

Pour l’avoir  longuement testé, il est clair que l’appellation « machine de guerre » n’a rien de démesuré. Les jeux (gourmands en ressources) tournent très bien, la fluidité est extrêmement bonne et la qualité finale de la vidéo nous plonge vraiment en immersion dans un jeu plus attractif que jamais. Pas de lag, pas de bug, pas d’erreur d’affichage, pas de problème notable finalement. Ça tourne bien et on prend notre pied. Vraiment.

Et puis, parce qu’il s’agit d’un PC pour gamers, ASUS y a installé le logiciel GeForce Expérience. C’est un programme qui dresse un tableau des jeux disponibles et joués et qui a la capacité d’apporter des améliorations dans le détail de jeux en se basant sur l’expérience du joueur.

D’autre part, l’ordinateur se dote non seulement de la fameuse technologie Thunderbolt (jusqu’à 6 périphériques), mais aussi et surtout de la célèbre puce Killer WiFi, qui permet d’améliorer la bande passante et le ping par exemple, et par la même de créer un système dit « de priorité ». Ainsi, si vous ouvrez par exemple un logiciel de téléchargement en même temps que votre jeu, la puce va faire passer en priorité votre jeu, mettre au second plan le téléchargement, et vous faire gagner en fluidité et réactivité de jeu.

Ajoutons l’option de stockage multiple, offrant par cela une configuration flexible. Il est possible, pour prendre un cas possible concret, de combiner deux disques durs de 1.5 To par exemple. On termine avec le système de refroidissement mis en place que ASUS qualifie d’intelligent : deux ventilateurs sont en effet dédiés au processeur et à la carte graphique, travaillant indépendamment selon les besoins de chacun.

no images were found

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Merci pour ce retour. Et… y a-t-il moyen d’avoir quelques informations plus spécifiques? Est-ce que la machine est bruyante? Est-ce qu’elle chauffe? Et surtout quelle est la référence exacte du modèle testé? (Pour connaitre ainsi la configuration.)

    1. Par expérience mon g73sw surchauffe à mort alors que ses ventilos sont censé marcher du tonnerre …
      Cela dit il me sera entièrement rembourser à terme mais je ne compte pas me racheter un pc de la game d’asus j’irais plutôt payer un alienware de chez dell (plus cher mais d’après certains amis le sav est plutôt sérieux et on ne rencontre pas ces problèmes de surchauffe si cher à asus …) J’ai perdu la moitié de mes performances ( je suis pourtant méticuleux avec la poussière processeur à 90° sur LoL difficile de faire mieux..

  2. Sa volonté de ne plus produire de 14″ et de 15″ ? C’est une blague ? 6 mois plus tôt le G46 sortait, et quel intérêt d’arrêter la gamme des 15″ alors qu’ils ont un châssis identique ? Envoyer ce genre de PC à Gizmodo c’est donner de la confiture à des cochons, et aucun mot sur le SAV d’Asus mais forcément Gizmodo n’y connait rien.

    1. Je crois que le plus drôle c’est qu’on n’a même pas la configuration de test, bonjour l’amateurisme. Moi je vais tester un laptop de 2006, jouer à tous les jeux de 2003 et dire « oui tout tourne super bien, quelle machine de guerre ».

  3. Clerbois > Non, a priori, la machine ne chauffe pas, son système de double ventilation fait que la température de la machine est régulièrement et correctement régulée. De même, au niveau du bruit, c’est vraiment très correct, très discret pour un PC aussi puissant.

    Au niveau des configurations exactes, les trois modèles se valent sur beaucoup de composants (processeur, chipset, connectivités (certaines sont optionnelles comme le thunderbolt), …). La grosse différence se fait essentiellement (mais pas uniquement) sur la gamme et la puissance, donc, de carte graphique, la mémoire (de 8go à 32go) et l’extensibilité de stockage.

    1. En quoi un système de double ventilation fait que la machine ne chauffe pas ? Les MSI n’ont qu’un ventilo et ne chauffent pas forcément, quand certaines machines en dual fan chauffent beaucoup.

  4. Encore des adeptes du Chicago Sun Times ?????
    rarement vu des photos aussi pourries … même pas envie de lire l’essai ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité