Steve Jobs aurait pu être le PDG de Google

Steve Jobs

Steve JobsL'anecdote n'est pas tellement connue, et pourtant, il y a quelques années de cela, c'est bien Steve Jobs qui était dans le viseur de Google. La firme voulait que l'ex-gourou d'Apple occupe la place de PDG de l'entreprise !

Peut-être avez-vous déjà lu le livre « In The Plex : How Google Thinks » de Steven Levy. Si ce n’est pas le cas, sachez que nous l’avons fait pour vous. Globalement intéressant, ce livre est surtout l’occasion d’apprendre que les relations entre Jobs et Google étaient pour le moins étranges. D’ailleurs, fut une époque où Sergey Brin et Larry Page (les créateurs de Google) s’étaient mis à la recherche d’un nouveau PDG pour leur société. Leur premier choix fut de se tourner vers Steve Jobs ! Vous le savez : Jobs a décliné l’offre, mais offra aux 2 de devenir leur mentor.

Au final, Brin et Page se sont rabattus sur Eric Schmidt, qui a rejoint quelques années plus tard le conseil d’administration d’Apple.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là, et Jobs entretenu une rage immuable envers ses 2 ex-poulains le jour où il eut l’occasion de visiter le QG de Google, et d’admirer les premières versions d’Android, embarquant la fonction « pincer pour zoomer » d’iOS. Voici ce qu’il avait annoncé, suite à sa visite :

« Nous ne sommes pas entrés dans le business des modèles de recherche. Ils ont investi le business des mobiles. Ne nous trompons pas : ils veulent tuer l’iPhone. […] On ne les laissera pas faire. […] Leur mantra « Don’t be evil » ? Des conneries. »

Suite à cela, Eric Schmidt n’avait pas eu le droit de connaître les détails du développement de l’iPad, lorsqu’il était encore au conseil d’administration d’Apple ! Rancunier, Jobs ?

Tags :Via :tuaw
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Si Gizmodo n’était pas là, le monde se porterait mieux. Avec des si on refait le monde…

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Les services gratuits ne sont pas le fort d’Apple… cf MobileMe, plans, etc…
    Tout comme Google a beaucoup à apprendre côté hardware (avec Motorola en l’occurence).

    1. c’est assez juste.
      Il faut dire que le modèle d’Apple est très différent de google : chez google on fait du software / service financé par la pub. Chez Apple on fait du hardware / software / service principalement financé par le hardware…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité