Nos FAI nous mentent énormément !

Les résultats de l'étude de la commission européenne

Les résultats de l'étude de la commission européenneSi les publicités des fournisseurs d'accès à Internet semblent toutes plus intéressantes les unes que les autres, annonçant des débits frisant la vitesse de la lumière, la réalité est toute autre. Une vaste étude s'est penchée sur la question, en Europe, et les résultats sont déconcertants...

La Commission européenne s’est donc attelée, durant une longue période, à décortiquer les différentes offres des FAI européens et à comparer les débits annoncés (download comme upload) à la réalité. Et malheureusement pour nous, en France, nous sommes les plus à plaindre. Si l’écart moyen en download est de 60% (ratio vitesse constatée/vitesse annoncée), les français n’ont droit qu’à un petit 40%.

Cette situation s’explique relativement simplement. Tout d’abord, les FAI jouent sur les mots (annonçant souvent des débits ATM, id est jusqu’au seul SLAM et non jusqu’à l’abonné) tandis que certains sous-estiment leurs débits, allant parfois même jusqu’à brider leurs clients. D’autres proposent différentes offres, selon leurs capacités, ne faisant payer que le « juste prix » (nos FAI devraient s’en inspirer). La Slovaquie est grande championne avec plus de 97%.

Concernant l’upload, la situation est bien meilleure, les pays atteignant les 90% – certains même 115% ! -. Réjouissons-nous en tout cas, nos débits sont en moyenne bien supérieurs à ceux dont disposent les Américains !

Tags :Sources :PCInpact
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est bizarre, plus le pays est puissant plus le pourcentage est faible. (je dis pas que la France est plus puissante que l’angleterre, ce n’est pas le cas)

    1. Justement c’est comme ça que ça fonctionne 😉 Au plus tu penses que ton pays est puissant au plus le pays sait qu’il peut abuser de toi.

    2. C’est du marketing tout ça! Ils t’annoncent le max que tu peux avoir alors et à mon avis ça doit représenter un pourcentage très très faible… Au final 90% des clients sont très loin de tout ça

  2. Ce serait cool d’avoir une petite shadow box pour vos images histoire de ne pas quitter la page quand on veut en agrandir une 😉

    Merci pour l’article, on s’en doutait quand même, mais les chiffres font vraiment mal quand on voit ce qu’on paie :/

  3. tout est relatif, la France fait partie des pays proposant les prix les plus bas du marché, on peut faire des concessions sur le début, surtout que la majorité des utilisateurs n’ont pas besoin de plus de 5 Mega pour l’utilisation qu’ils font de leur ligne

  4. « D’autres proposent différentes offres, selon leurs capacités, ne faisant payer que le « juste prix » (nos FAI devraient s’en inspirer) »

    Oui enfin ce serait bien aussi que ceux qui écrivent ces news soient adultes… Et aient pu connaitre l’internet d’il y a quelques années où justement on payait en fonction du débit (512k, 2M, 5M, 20M étaient souvent les créneaux proposés)… Sauf qu’on ne payait pas « moins cher » si on avait « moins », mais on payait plus cher si on voulait un plus gros débit…
    Et pour se concurrencer les FAI ont fini par faire sauter les tranches supérieures en jouant sur la pub « maintenant ayez le débit max sans devoir payer encore plus ».

    Donc oui dire « on paye pour un débit qu’on a pas » est correct, mais dans l’autre sens. Celui qui a 20M n’en paye que 512k 😀

  5. En France on utilise peut être les débits ATM mais on ne promet pas un débit stable, celui est posé sur une débit pouvant aller jusqu’à …Mo.
    Tant que la fibre ne sera pas là on pourra pas réellement fournir un chiffre stable, l’asdl utilise une technologie bien trop vieille en installation et surtout limité par FT à l’époque pour faire des économies..(4/10 pour ces sections de cuivre au lieu de 6/10 minimum d’un bout à l’autre)…

  6. Les débits américains sont très satisfaisant dans ma ville US.
    Je disposais de 20Mb/s Dn // 1Mb/s Up (ATM) à Paris, je dispose actuellement avec la fibre de Verizon (FIOS) de 25//25 soit en réalité de 16 Mb/s Dn // 5 Mb/s Up, constaté vers les serveurs de test Verizon. Et Verizon me propose d’aller encore plus vite avec FIOS quantum 50/25 théorique.
    Donc a France n’est pas vraiment en avance là encore…

  7. En même temps, en ADSL, le débit dépend de l’éloignement du DSLAM. Les débits annoncés sont les débits théoriques, atteignables sans aucune atténuation au DSLAM. Sauf que, la France étant quand même un pays assez rural, on se retrouve ( très ) souvent éloigné de celui-ci, ce qui cause une grosse chute du débit. Étant donné que pour une même ligne/ville, le débit peut varier énormément, impossible pour le FAI de prévoir celui-ci. DONC, je ne pense pas qu’on se fasse arnaquer. C’est juste la technologie qui est faite comme ça.

  8. Ouais on peut trouver ça bon marché mais en demenageant juste quelques kilomètres plus loin on se retrouve à payer le même prix pour 3 fois moins de débit c’est pas tout à fait normal non plus.
    Si on incitait les opérateurs à discerner leurs offres en fonction du débit possible sur la ligne (communiqué par FT) ça inciterait peut être également au déploiement de technologies plus récentes, quelle qu’elle soit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité