Apple et Samsung, le divorce !

A6

A6Apple et Samsung sont exactement comme un vieux couple, ils se tirent dans les pattes, puis se rabibochent, pour finir par divorcer officiellement.

A l’heure actuelle, le divorce n’est pas encore consommé, en effet bien que de nombreux procès soient en cours, Samsung reste le principal fournisseur des puces d’Apple jusqu’en 2014.

De nombreuses rumeurs affirment qu’Apple serait en pourparlers avec Taiwan Semiconductor Manufacturing Co depuis 2010, et selon le Wall Street Journal, un accord aurait enfin été trouvé.

Ceux-ci seraient donc en charge de la fabrication du fameux processeur A7 gravé en 20 nm qui devrait prendre place dans les futurs iPad et iPhone prévus pour cet automne. Il a toujours été cocasse de savoir qu’Apple et Samsung se livraient à un guerre judiciaire sans merci alors que Samsung mettait plus que sa patte à l’intérieur des iDevices…

Ce temps sera bientôt révolu et les attraits respectifs apparaissent comme évidents, Apple a tout intérêt à divorcer de Samsung et il ne s’agit ni plus ni moins que d’une mine d’or pour TSMC. D’ailleurs Apple opte pour la sécurité, la firme taïwanaise est déjà bien pratiquée par la concurrence, citons entre autre, AMD, Nvidia et Qualcomm.

Apple compte donc quitter les coréens de Samsung, pour voir si l’herbe est plus verte dans un pré made in Taïwan.

Tags :Sources :Wall Street Journal
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. On verra combien de temps TMC va tenir le coup car connaissant Apple les pertes seront a chargé de la fabrique et aux dernières nouvelles ils ont pas la même facilité que Samsung…..

  2. Ton business dépend des processeurs, t’as 150 milliards, mais tu sous-traites la fabrication de ces processeurs et tu rachètes tes actions en empruntant de l’argent. Non mais wei quoi !
    C’était pas plus simple d’acheter un fondeur moyen, d’embaucher une 50ène d’ingénieurs très qualifiés et d’investir dans une fab de top qualité ?

    1. Trop risqué. Si ça plante Tim Cook s’en prend plein la gueule, voir se fait virer. Alors qu’avec TSMC, on pourra rien lui reprocher même si ça se passe mal : il aura choisi l’un des top du secteur.

    2. Justement non, si ils rachètent une usine, c’est qu’en premier les machines sont pas à jour et doivent être changer et c’est pas 1 million d’€ mais plusieurs.
      C’est pas des ingénieurs qu’il faudra mais de la main d’oeuvre et celle pour fabriquer des processeurs ne court pas sur rue, donc il va falloir trouver et il faudra du temps et de l’argent aussi..
      En sous traitant Apple évite les frais administratif du personnes etc.. les taxes etc…

  3. Fabriquer des composants est une science qui ne s’improvise pas. C’est encore plus vrai avec des faibles finesses de gravure. Il suffit de voir comment TSMC galère pour suivre les cadences de finesse qu’impose Intel.
    Pour info, une usine au top cout entre 2-5 milliards. Et il faut plus d’une usine pour fournir les quantités dont a besoin Apple. Pour ce qui est des emplois, ce n’est pas juste une cinquantaine d’ingénieur, mais un personnel global de plusieurs dizaine de milliers. (Intel a un effectif de 100 000)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité