Finalement, 60 milliards de planètes seraient habitables !

planète 60 milliards

planète 60 milliardsLes scientifiques n'ont de cesse, chaque jour, de chercher et rechercher de nouvelles planètes dans ce gigantesque endroit que l'on appelle univers. Et parmi les principaux objectifs qu'ils se sont fixés, il y a de toute évidence celui de trouver quelque part une zone où il nous serait possible de (sur)vivre.

Les astronomes ont récemment découvert que le comportement des nuages sur les planètes en orbite autour des étoiles de type « naine rouge » pourraient ni plus ni moins doubler le nombre de planètes habitables dans la Voie Lactée.

En effet, les scientifiques ont effectué des simulations par ordinateur pour étudier le comportement des nuages sur les planètes extraterrestres. Ces nuages, qui régulent la température de la Terre à travers le refroidissement (réfléchissement des rayons du soleil) et le réchauffement (effet de serre), permettraient ainsi d’obtenir de l’eau à l’état liquide mais aussi d’abriter la vie.

Pour que cela soit possible, il suffit de connaitre les caractéristiques des naines rouges. Etant plus petites et plus froides que le soleil lui-même, elles pourraient tout simplement permettre aux planètes qui leur sont proches d’obtenir une zone adéquate à la vie extraterrestre. Ainsi, selon les scientifiques et les astronomes, il existerait pas moins de 60 milliards de planètes habitables.

Tags :Via :geeky-gadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’en peux plus de ces personnes qui sont ici que pour critiquer les articles ou l’orthographe. Vous avez vraiment que ca a foutre? pauvre vie. Si tes pas contente, va voir ailleurs!!!

    Moi cette info c’est la première fois que je la lis, donc merci gizmodo.

    Ça devient vraiment super lourd!

    1. Si c’est de l’orthographe du site je ne suis pas d’accord avec toi. Parce que je trouve navrant de ne pas être capable d’écrire un article de quelques lignes sans faire une voir plusieurs fautes. Pour ce qui est de la news je l’ai déjà lu ailleurs. Mais ça n’empêche pas d’en faire une sur Gizmodo, le but n’étant pas d’être le premier à la sortir. Donc Choupette ton commentaire est inutile et stupide.

  2. C’est clair, je commence à en avoir ras le bol de voir ces **** balancer des commentaires insultant le taff des gens sur giz’, première fois que je vois l’information, et même si ils post quelque chose qui a déjà été écrit autre part, bah le plaisir aussi de lire une autre version, une autre opinion, faut arrêter de geindre bordel, depuis que je suis sur taptu, suffit que je lis les commentaire pour bien m’énerver, vous pouvez aussi vous casser c’est une merveilleuse solution à vos problèmes.

  3. Je ne suis pas scientifique, et pourtant je peux vous affirmer que sans simulation d’ordinateur, des planètes plus éloignées de leur étoile plus massive que notre soleil peuvent également abriter la vie. Ce qui statistiquement moulé à la louche, fais 90 milliards de planètes habitables !

      1. moi ma boule de cristal me dit que c’est 120 milliards, les osselets 95 milliards et j’interroge toujours mon p’tit doigt mais j’obtiens pas de réponse.

    1. Ce n’est pas impossible en effet, mais qu’est-ce que ça change pour nous pauvre terriens ? Nous sommes limités par notre manque de spiritualité, réduits à notre vision étriquée du monde et de l’être humain et même si l’une des ces planètes était habitée par une civilisation plus évoluée, nous ne serions pas en mesure d’entrer en contact avec elle avant très longtemps et si nous y parvenions, nous sommes absolument incapables de prédire quelle seraient les conséquences de cette découverte. Notre environnement est en danger et nous scrutons le ciel à la recherche d’autres planètes éventuellement habitables. C’est du délire.

  4. Statistiquement ou pas, on a l’impression que c’est la surenchère de celui qui donnera le chiffre le plus important pour abriter la vie. Soit, c’est une possibilité, mais ils oublient peut etre aussi de préciser que les conditions de vie de ces planetes sont tel que la vie n’évoluera quasiment pas.
    Bref tout ça pour dire qu’ils envisagent les différentes possibilités à l’apparition de la vie mais rien de plus précis en ce qui pourrait concerner la vie « intelligente » !

    1. Je ne pense pas vraiment que les scientifiques recherchent une « vie intelligente ». C’est surtout une nouvelle poubelle qui les intéresse. L’actuelle commence à déborder.

      1. avant d’y déverser nos ordures, on prendra le temps de la vider de ses ressources.

        La question se pose … la Terre peut-être considéré comme un écosystème quasi-fermé où les éléments qu’on consomme ne sont issus que de cet écosystème. Les déchets que l’on produit ne sont en quelque sorte que des formes transformées de ressources issus de cet écosystème.
        Que se passera-t-il lorsque l’on sera en mesure d’exploiter les ressources d’autres écosystèmes ? planètes, astéroïdes etc … je pense que c’est réellement à ce moment qu’un vrai dérèglement de notre écosystème risque de se produire.
        Enfin j’imagine que seuls nos descendants seront confrontés ce problème.

  5. Pas d’accord au niveau des statistiques , si on considère l’univers comme infini , on obtiens infiniment de planète capable d’accueillir la vie , CQFD

    1. L’univers en tant que zone possédant de la matière – comme des étoiles, des planètes, etc… – est bel et bien finit. Au delà il n’y a juste rien, et c’est ça qui est jugé comme infini.

  6. l’homme est le fruit de la terre, il ne peux vivre ou même survivre que sur celle-ci.

    changer, la gravité, ou les rayons UV, ou même juste 1% de la composition de l’air et l’homme ne peux plus vivre.

    Bref, il y a 60 milliard de planètes qui peuvent abriter la vie ds notre galaxie, mais qu’une seule où l’on peux vivre, et encore pas partout

  7. mouai tout est relatif, les scientifique ne voient pas tres large, on ce limite à dire qu’il faut de l’eau pour abriter la vie, oui mais seulement sdelon nos critères terrestre. On peut tout à fait imaginer de lavie sur des planete ou il n’y a pas d’eau, on a bien sur terre des organismes qui ce devellopent dans de l’acide

  8. @gaius. Je dirai même plus l’univers est considéré comme un aleph, c’est a dire un ensemble fini contenant un nombre infini d’élément. C’est l’approximation mathématique la plus « correcte » décrivant le mieux ce que l’on connait actuellement de l’univers.

  9. Univers infini ou fini… Alors ça on n’en sait rien du tout puisque nos observations se limitent à l’univers visible !
    Dire que l’univers est infini, cest remettre en cause la théorie du Big bang ! Même Einstein c’était planté sur ce sujet, puisque pour lui, l’univers était infini et statique !
    Concernant les statistiques, sur 60 milliards, rien que dans notre galaxie, il y en a bien une qui pourrai rassembler tous les ingrédients pour nous puissions y vivre. À condition qu’on puisse y aller bien sur….
    Pour qu’il y’a de la vie, intelligente ou pas, il fait de l’hydrogène, de l’oxygène, et l’eau rassemble tous ces éléments.

    1. Einstein n’a émis que des théories sur l’état de l’Univers. Il n’a jamais été ferme sur ce qu’il disait et sur d’autres théories il a souvent corrigé ses premières hypothèses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité