Espionnez votre mail pour savoir ce que la NSA peut collecter sur vous

MIT

Scandale mondial, bien que nous nous en doutions tous, les gouvernements espionnent nos données ! Ce ne sont pas quelques emails ou appels mais plutôt un vaste ensemble de métadonnées. Si vous vous demandiez à quoi cela ressemble, ce projet d'immersion du MIT peut vous aider.

Effectivement, ce service vous permet d’espionner vos propres données électroniques comme le ferait un organisme gouvernemental. Immersion fonctionne avec Gmail (et Gmail seulement) et permet de tirer toutes vos données. Raccordé à votre compte via une connexion sécurisée, Immersion analyse les métadonnées liées spécifiquement aux champs À, De, CC et horodatage des emails.

Ce n’est donc que le sommet de l’iceberg en comparaison de l’espionnage massif de la NSA américaine ou de la DCRE pour la France. Le MIT promet qu’il vous est possible de supprimer ces infos de leurs serveurs, et heureusement, c’eût été un comble. Le résultat représente une grande et belle toile montrant à qui vous parlez et quand, et vous pourriez être surpris de la façon dont il trahit scrupuleusement votre vie quotidienne.

Contrairement à PRISM, Immersion se révèle très populaire, il est donc un peu surchargé en ce moment. Soyez patient !

Tags :Sources :Gigaom
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Florence bosse un peu ! DRCE C’est quoi ? La DCRI est devenue la DGSI il y a peu en plus.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Très soucieux de l’aspect du respect de la vie privée pour mes clients, je suis heureux de découvrir des services comme celui.ci, qui permet de ce rendre compte, à notre échelle, de l’ampleur de l’espionnage réalisé sur le net… je vais tester au plus vite!

  3. n’y allez pas, regardez qui ont fait le projet ?
    C’est quoi leur but ?

    C’est de voir combien il est facile de pirater les compte des gens sans hacking, juste en abusant de leur faiblesse et de l’actualité.

    Si vous allez sur le site, vous vous connecté et il va analyser votre compte en intégralité, et conserver les données.

    Ce projet à pour but de tester la vulnérabilité par les gens et non pas un système informatique.
    Vu le nombre pigeons qu’il y a il va ressortir de l’étude que pour pirater un système, mieux vaut utiliser une faille humaine, après les USA vont adopter une nouvelle façon de faire… plus humaine 😉

    arrêtez d’être des pigeons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité