Comment faire pousser un coeur ?

Coeur

Les scientifiques ont déjà réussi à littéralement faire pousser des trachées, vessies en utilisant des cellules souches. Pourquoi ne pas essayer de développer quelque chose de plus complexe, comme un cœur ou des poumons ?

Spoilers… Non, cela n’a pas encore été fait, mais c’est étonnamment accessible ! L’idée est d’essayer d’obtenir un cœur qui bat et en bonne santé, à partir du coeur humain d’un individu fraîchement décédé.

Le Docteur Harald Ott, chirurgien et chercheur au Boston’s Massachusetts General Hospital s’est penché sur la question. Il est précisément expert d’une technique baptisée décellularisation d’organes.

On s’accroche. Concrètement, cela consiste à décaper les cellules d’un organe provenant d’un donneur sain grâce à un bain chimique, ainsi il ne reste qu’une matrice extracellulaire. Une sorte d’échafaudage naturel sur lequel il faudra alors greffer des cellules souches.

Autrement dit, imaginez un vieux bâtiment soulagé de ses briques abîmées où il ne reste plus que la structure en bon état. Les chercheurs comptent simplement redécorer l’endroit avec des briques neuves, en l’occurrence les cellules souches du futur greffé.

Celles-ci vont alors s’installer sur la structure, grandir et surtout reconstruire l’organe tel qu’il était à l’origine. De plus, en remplaçant les cellules du donneur avec celles du destinataire, on élimine les risques de rejet.

Nous n’en sommes pas encore à implanter des coeurs ou poumons ‘cultivés’ car l’organe devra être sans faille. Il n’y a pas de place pour l’erreur, toutefois il n’est pas toujours nécessaire de greffer un organe entier. Selon les chercheurs, d’ici 5 à 7 ans les progrès seront tels qu’il sera probablement possible d’implanter une partie d’une artère, lobe d’un poumon, lobe d’un foie… ce serait un véritable exploit médical !

Réussiront-nous bientôt à cultiver les organes comme on cultive les choux ? On dirait bien que oui !

Tags :Sources :Dvice
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité