L’iPod comparé aux disques vinyles

Quelques vinyles empilés

Les infographies ont le vent en poupe. L'heure est à la représentation graphique des quantités astronomiques de données que nous récoltons chaque jour. L'infographie du jour se propose de comparer un objet de notre quotidien, le célèbre iPod, avec des disques vinyles.

Si l’on prend comme référence un iPod classique de 160 Go, celui-ci peut contenir environ 40 000 chansons tout en ne pesant que 150 grammes – soit le poids d’un hamster adulte -.

Mais si d’aventure vous achetiez toutes vos chansons en disque vinyle, il vous faudrait 3 180 albums, pour un poids de 635 kg – aussi lourds que deux grizzlis mâles ! -, ce qui, empilés les uns sur les autres, représentent une sacrée pile !!! A voir sur l‘animation du site.

Tags :Sources :Concert Hotels
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La différence c’est simplement que les vinyles sont achetés et donc écoutés alors que les 40000 morceaux acquis plus ou moins illégalement ne seront pas écoutés…..
    Avant quand on achetai un CD ou un vinyle c’était pour l’écouter, aujourd’hui on peut récupérer tout et n’importe quoi juste pour consister une bibliothèque sans pour autant s’y intéresser!

    1. Déjà on a un gars qui critique apple, donc oubli qu’il sache de quoi il parle…
      Dixit apple.com :
      Formats audio pris en charge : Formats audio pris en charge : AAC (8 à 320 Kbits/s), AAC protégé (iTunes Store), HE-AAC, MP3 (8 à 320 Kbits/s), MP3 VBR, Audible (formats 2, 3 et 4, Audible Enhanced Audio, AAX et AAX+), Apple Lossless, AIFF et WAV

        1. Bonjour

          @irkam
          Absolument !!!
          Les trucs Ipad, Ipod et compagnie sont des produits non finis !!!
          On les branche à un ordinateur et on ne peut pas transférer de chansons dessus ou en récupérer.
          C’est clairement un produit d’amateur (encore que des amateurs font largement mieux).
          Il existe une MAJ qui s’appelle Itunes mais qui est loin de corriger tous ces défauts et qui ne fonctionne pas partout..
          Un truc chinois est mille fois plus fonctionnel !!!
          C’est impressionnant.
          Et ce qui est épatant c’est qu’on a des gens qui achètent ces trucs et qui trouvent cela génial
          Et qui en rachètent.
          C’est incompréhensible !!!

          A+

          Olivier

  2. Les vinyles; le support dont il est de bon ton d’en dire du bien dans les milieux qui se prennent pour les centre du monde.
    C’est nul les vinyles, c’est fragile, pas pratique, ça prends de la place. Et le son n’est meilleurs que dans la tête, pas dans la réalité.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Avant dans les boites de nuits ils ne mixaient qu’avec des vinyles. Cela veut dire qu’il est possible, avant tout comme aujourd’hui, d’en tirer une excellente qualité de son. C’est un critère important pour conserver son public.
      En tout cas je peux dire du vinyle que c’est un objet fascinant, conviviale, CLASSE ET IL A DU CHARME.

    2. Meilleur ou pas a toi d’en décider.
      Cependant écoute le même morceau en maxi 45 ou en 45 tu verras que le son est très différent.

  3. Les vinyles c’est bien pour les vieux nostalgique.

    Qui voudrai d’un son qui crépite, et qui déforme les chansons ?

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Je pense que si beaucoup professionnels du son utilisent encore aujourd’hui des vinyles, c’est pas juste parce qu’ils sont de vieux nostalgiques. Il y a une grosse différence entre les disques et les platines qu’avaient nos parents et ce qui se fait aujourd’hui.

    2. Completement vrai!!! si les disques en mauvais état ou la platine.
      J’écoute des vinyles et j’en prend soin, je n’ai pas de sons déformés ni même de crépitements.

  4. On peux tout à fait comparer numérique et analogique, le problème réside dans le fait qu’ils comparent des qualité différentes!!
    Faites le calcul du nombre d’ album qualité vinyle (flac ou alac) que vous pourrez mettre sur 160go, bah pas énormément !!!

  5. Pour résumer grossièrement, un vinyl c’est un mastering différent d’un mastering cd ou mp3, avec une présence plus importante des graves et un rendu plus fidèle des aigus. D’ou le fait que certains preferent le son du vinyl, qu’ils qualifient comme plus chaud et moin métallique dans les aigus. (Meme si ça reste assez subjectif)

    Au passage, il y a également bien plus d’informations sur un format analogique que sur un format numérique (vu que le numérique ne fait que tenter de retranscrire le signal analogique)
    (Bon aujourd’hui avec les formats studio master, la qualité semble être kifkif, même s’il y aura toujours des fanatiques pret a défendre le vinyl)

    Ceux qui disent qu’un vinyl crepique, n’ont surement jamais du entendre un disque récent. Si un disque crepite c’est qu’il y a une raison, souvent due a l’entretien même du disque (quoi? faut prendre soin de ces disques???)

    Pour avoir perdu des milliers de mp3 apres un plantage disque dur, je peux assurer qu’un vinyle est un format de sauvegarde plus sur (et en plus on perd moins de chanson du coup ^^). En gros pour qu’il pète, il faut qu’il tombe de TRES haut, ou bien qu’on le torde, autant dire que ça n’arrive pas par inadvertance

    Je connais des gens qui ont a peine 20ans et qui achètent du vinyle. Effet de mode? peut etre…
    N’empêche que la manière d’écouter un vinyle n’est clairement pas la même que d’écouter sur son ordinateur ou son lecteur MP3. De plus, pour le vinyle, c’est un tout, c’est un objet que l’on peut contempler, sur lequel on trouve des informations sur le groupe, l’artiste, les studio de mixage (important pour ceux qui recherchent un certain type de son), etc.

    Maintenant faut pas oublier que les lecteurs mp3 c’est quand même ultra pratique et généralement on se fout un peu d’avoir une grande qualité, vu les bruits parasites autours (genre dans les transport, dans la rue, etc.)

    Ceux qui recherchent la qualité du son, sont des gens qui aiment la musique bien plus que la moyenne et qui sont généralement équipés avec du bon matos (ou tout du moins du matos correcte permettant de retranscrire le signal audio fidèlement).
    Écouter un vinyle avec des enceintes multimédia n’a effectivement aucun intérêt. Tout comme on commence a voir les défauts des mp3 320kbps sur du bon matos.

    Bref, tout ça pour vous dire que ce débat na pas lieu d’être et que ce soit les détracteurs du mp3 ou ceux du vinyle, ils ont tous tord. 😀

  6. Oui, avant de critiquer le vinyle, il faudrait avoir un minimum de connaissance sur l’analogique – numérique.
    Il est clair que le son du vinyle est bien plus précis et mieux balancé, il suffit d’avoir une chaîne hifi avec de bons réglages et la qualité qui va avec. De plus, une platine actuelle a 300€ est aussi performante que des ultra haut de gammes en 70-80, voir mieux.
    Le fait est que, les vinyles, ça reste pour les audiophiles. Et puis oui, ça a de la classe.
    Et je ne dénigre pas le portatif, moi même ayant également un abonnement Spotify (10 million de musique, soit 1 million de vinyle environ) pour écouter de la musique a l’extérieur.

  7. Euh… peut être qu’un iPod est plus petit… Mais bon, le Vinyle c’est la meilleur qualité audio qui existe.. Et l’iPod, la pire !

  8. Comparer le poids d’un Ipod au poid de l’équivalent vinyl est aussi pertinent que de comparer un MacDonald a un restaurant Gastronomique. Les deux ont des usages et utilités différentes. Un Ipod c’est effectivement léger mais le son est échantillonné, tellement compressé qu’il faut enlever une partie du son pour le faire tenir dans une machine. A contrario , un vinyl n’a pas de logiciel de correction de son ( 80% de l’espace d’un CD ) est en prise directe avec la tête de lecture. Une platine disque est contruite pour durer 50 ans minimum ce qui fait du vinyl le systeme son le plus durable que l’on connaisse, pour peu que les disques soient bien entretenus et nettoyés.
    Un vinyl s’écoute entre amis avec un verre de vin , ou une bierre, ca s’appelle la convivialité. Un Ipod releve de l’onanisme musical, c’est un plaisir solitaire. Que l’on ne vienne pas me parler de vieillerie, je mix sur Ipone a partir de MP3 donc le coté Geek de la musique, je connais………Mais pour la qualité du son, si le studio d’enregistrement a été correct, le son du vinyl est a des années lumières devant l’IPod, L’iphone, ou toute tablette dernière génération.
    Mais c’est un débat de vieux con a la limite, chacun fait comme il veut et comme il peut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité