Hadopi, le glas de la coupure d’accès internet et du papier !

Guillotine

La riposte graduée imposait comme ultime châtiment la coupure ferme et définitive de l'accès au web. Désormais, celle-ci est morte et enterrée grâce à la publication d'un nouveau décret. Seulement, l'arrivée de l'automatisation n'est pas de bonne augure...

Effectivement, en cas de récidives de téléchargement illégal, la loi Hadopi ordonnait une suppression de l’accès Internet pour le coupable. Une mesure somme toute radicale qui n’était plus au goût de l’actuel gouvernement comme indiqué dans le rapport Lescure.

Déjà abrégée à une durée maximale d’un mois depuis le 25 juin 2010, désormais, un texte de loi datant de ce 8 juillet révoque cette punition en cas de négligence caractérisée. Le cas échéant, l’internaute se verra sanctionné d’une amende de 1500 euros.

Bonne nouvelle ? Certes, mais ce ne sont pas les seules lignes intéressantes de ce décret. En effet, ce nouveau texte apporte quelques précisions concernant les modalités de transmission sécurisée des informations permettant l’identification des abonnés.

Afin de prouver leur grogne concernant ces mesures, les FAI comme Free Mobile, non contents de ne pas être rémunérés pour fournir ces données au gouvernement (ce qui représente une masse de travail et des frais considérables), avaient décidé d’envoyer les informations des abonnées sur papier. Oeil pour oeil, dent pour dent, puisque des liasses entières de paperasse devaient être traitées, ce qui prend autant de temps et coûte autant d’argent.

Aujourd’hui les fournisseurs d’accès internet devront passer par un fichier automatisé et interconnecté à la Hadopi. Qui a dit que la Hadopi était morte ?

 

Tags :Sources :PC Inpact
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le bilan d’Hadopi après 2 ans d’existence (vous l’aviez publié ici je crois) :
    50 millions d’Euro dépensés pour 3 « condamnations » … sur les 3 condamnations, 2 non lieu dont 1 en appel et une amende de 150 euro.

    Tout est dit … on devrait facturer la mise en place d’Hadopi à Mr Negre puisque c’est pour son bénéfice personnel que cette merde a été mise en place. Or à part coûter des ronds au contribuable, quelle est l’utilité de ce truc ?

    1. Avec l’automatisation, ca va changer. Bienvenue à la pompe à fric 2.0
      On va rire jaune quand on va recevoir des amendes suites à des usurpations d’IP et compagnies…

      Dans 2-3 ans, Hadopi sera devenu plus que rentable, à l’image des radars. Mais pour contester, ce sera beaucoup plus compliqué.

      Vive la France.

  2. de bonne augure >> de bon augure
    et il s’agit du FAI free, et non free mobile :-)

    Sinon, en effet, dommage que l’institution ne soit purement et simplement supprimée… vu son utilité !

  3. Quand je vois ce qu’on peut faire avec Spotify et Deezer … les grands pontes des maisons de disque sont vraiment des bouffeurs de pognons sans aucune vision de l’avenir.
    Comment ces gens là ont réussi à faire marcher cette industrie restera toujours un grand mystère pour moi quand je vois l’état d’esprit rétrograde qui les caractérise.
    Vivement qu’ils dégagent et laissent la place à des gens plus ouverts et intelligents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité